Vous souhaitez consulter :

Chirurgie esthétique

Dans une société ou l’être et le paraître se mêlent, la chirurgie esthétique y trouve une place de choix. Pratiquée depuis la découverte de l’anesthésie au cours du XIXème siècle, elle prend son essor au XXème siècle, principalement en raison de l’émancipation des femmes.

Contrairement à la chirurgie plastique pratiquée depuis plus de 2000 ans, la chirurgie esthétique ne propose pas de réparer, mais d’embellir un corps jugé disgracieux. Cette chirurgie à visée esthétique cherche donc à redonner beauté et jeunesse aux patient(e)s tout en améliorant le confort psychologique.

La société savante française de chirurgie plastique et réparatrice n’a été créée qu’en 1952. Sous l’impulsion de cette société et devant une demande grandissante dans les années 70 d’actes à visée esthétique, le Ministère de la Santé et le Conseil de l’Ordre des Médecins ont officiellement créé la qualification de chirurgien esthétique en 1989. Le Diplôme de d’Etudes Spécialisées Complémentaires (D.E.S.C.) de la spécialité est né.

La compétence par le Conseil national de l’ordre des médecins et la haute autorité de santé (H.A.S.) est depuis décerné au chirurgien esthétique et celui-ci s’engage à excercer exclusivement la discipline. Les interventions se doivent d’être réalisées dans des établissements ayant eu un contrôle par le ministère de la santé (certification par l’H.A.S.). L’objectif de la certification des hôpitaux et des cliniques esthétiques est de s’assurer de la qualité́ et de la sécurité́ de la prise en charge. Pour vérifier la certification d’une clinique esthétique, le rapport de décision est facilement consultable sur le site has-sante.fr.

La chirurgie esthétique embellit toutes les surfaces du corps : visage, cou, poitrine, ventre, bras, fesses, cuisses, genoux, mollets, mais aussi les oreilles et le nez…

Dernières Questions / Réponses