Vous souhaitez consulter :

Abdominoplastie: quel poids avant une chirurgie réparatrice du ventre?

La chirurgie abdominale agit sur 3 éléments: une peau vergéturée et distendue, une paroi abdominale relâchée et des amas graisseux localisés au niveau du ventre.
L’abdominoplastie peut être destinée aux patients souhaitant une chirurgie réparatrice qui ne parviennent pas à se défaire d’un ventre capitonné par un coussin graisseux, malgré le suivi de régimes et d’activité physique. Néanmoins, le chirurgien vous demandera de ne pas dépasser un certain poids pour effectuer la programmation de la plastie abdominale.

Cette opération ne vise en aucun cas l’amaigrissement

Au contraire, il est même conseillé d’avoir perdu ses kilos excédentaires avant l’opération. Ainsi, la plastie abdominale sera optimisée et s’attaquera aux graisses indélogeables.

L’obésité ou un surplus de poids sévère sont des éléments contre-indiquant l’intervention . En effet, il faut savoir qu’une abdominoplastie devient une chirurgie beaucoup plus lourde en cas de surpoids:

  • suites plus longues avec risques de retard de cicatrisation: risque majoré de sérome (écoulement de lymphe), retard de fermeture de la cicatrice, cicatrice davantage inflammatoire  (tensions des sutures post-opératoires).
  • défaut de résultat: ventre insuffisamment plat compte tenu d’un excédent graisseux persistant sous la paroi abdominal (persistance d’amas graisseux intra-abdominaux, au niveau des intestins, seuls sensibles à l’amaigrissement), risque de relâchement cutané secondaire si une perte de poids venait à survenir après la chirurgie du ventre.
resultat-intervention-apres-amaigrissement-chirurgie-obesite

Résultat d’une intervention corrigeant chez un homme les surplus graisseux et cutanés résistants au régime

Maigrir avant ou après l’intervention?

Les patients préférant maigrir après l’intervention risquent, donc, de subir un relâchement secondaire de la peau. Il est donc toujours préférable de maigrir avant de programmer l’abdominoplastie.

Pour ce qui est du poids, il faudra se rapprocher du poids idéal. Toutefois pour juger de l’indication, il sera important de connaitre l’historique de perte de poids du patient : y a-t-il eu des mesures hygiéno-diététiques qui ont été rigoureusement suivies ? Y a-t-il eu un amaigrissement conséquent récent malgré le surpoids actuel ? Une prise de poids récente ? Le ou la patiente pense-t-il (elle) encore pouvoir perdre du poids ?

autre-resultat-femme

Autre résultat d’abdominoplastie chez une femme

Le candidat pourra, si besoin, se faire aider par un nutritionniste. Si la perte de poids est vraiment résistante à tout régime, une chirurgie bariatrique c’est à dire une chirurgie de l’obésité pourra être indiquée (il faut pour cela une obésité morbide c’est à dire un surpoids important résistant à tout régime et entrainant un risque pour la santé).

Pour le calcul du poids idéal , il existe plusieurs formules dont celle du calcul de l’indice de masse corporelle (IMC) qui est la plus connue.
Plus simplement (même si cette formule est imprécise et surestime le poids idéal), on retiendra que le poids devra se situer vers le nombre de cm au delà du mètre de la taille. Autrement dit, pour un(e) patient(e) 1m68, un poids pour une intervention commence à être convenable pour 68 kg…

Un poids au dessus de 95 kg devrait être une contre indication mais l’historique est à prendre en compte: y a-t-il eu un effort pour une perte de poids de 40 kg pour arriver à 95kg ?…

En conclusion, un poids de forme permet de réduire les risques de l’intervention et de mettre toutes ses chances de son côté pour un meilleur résultat, et une chirurgie du ventre idéalement ciblée.

Voir la page principale sur l’intervention d’abdominoplastie

< Voir toutes les questions "Abdominoplastie"