Vous souhaitez consulter :

Une blépharoplastie supérieure peut-elle être prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Une blépharoplastie supérieure vise à corriger les paupières tombantes suite à l’affaissement cutané dû principalement à l’âge. Ce relâchement de la peau est souvent accentué par des facteurs externes comme le tabac, le soleil et les UV artificiels. Parfois, des amas graisseux peuvent se former sur les paupières entraînant ainsi leur chute.

Lorsque la gêne est réelle et qu’elle empêche le bon fonctionnement des paupières, comme une paupière qui recouvre la pupille gênant de fait le champ de vision (blépharochalasis), il est possible que l’intervention puisse être prise en charge par la Sécurité Sociale.

Dans ce cas, le chirurgien doit rédiger une demande d’entente préalable que le patient doit fournir à l’Assurance Maladie. La réponse intervient sous 15 jours. Si la prise en charge est possible, la Sécurité Sociale prend en charge les frais d’hospitalisation. Les éventuels dépassements d’honoraires restent à la charge du patient et peuvent faire l’objet d’un remboursement selon les contrats de mutuelle santé.

< Voir la page de l’intervention de blépharoplastie

Pour aller plus loin sur la blépharoplastie :

Avant et après une opération de chirurgie des yeux >
Déroulement de l’opération des paupières >
Prix d’un lifting des paupières >
Risques et complications d’une blépharoplastie >

< Voir toutes les questions "Blépharoplastie"