Vous souhaitez consulter :

Bosse sur le nez, pointe nasale,... : que peut corriger une chirurgie plastique du nez ?

La correction du nez par chirurgie plastique est définie par le terme de rhinoplastie. Cette opération permet d’intervenir sur les fonctionnalités, la taille et/ou la forme du nez.

Il faut savoir qu’une déformation du nez avec la cloison peut agir sur le plan fonctionnel avec des difficultés pour respirer et des congestions. Une déformation du nez peut également avoir une incidence sur l’aspect esthétique de la pyramide nasale, comme par exemple la présence d’une bosse disgracieuse ou au contraire d’une ensellure (creux), et d’ une déviation de la pointe du nez.

Etant situé au centre du visage, l’appendice nasal joue un rôle évident sur l’ apparence esthétique. S’il est ou semble disgracieux, la personne souffre parfois d’une baisse de confiance en elle.

Grâce à une rhinoplastie, un modelage des cartilages du nez va permettre d’agir sur la forme et sur la fonction.

Voici les possibilités en termes de traitements chirurgicaux pour le nez :

  • Affiner les narines, parfois à l’aide d’une petite cicatrice cachée dans la base d’implantation des ailes narinaires afin de diminuer la circonférence des narines: c’est ce qu’on appelle la « résection narinaire »
  • Corriger l’arête « dorsum  nasal » en agissant sur l’os et le cartilage pour l’affiner et retirer une bosse ostéo-cartilagineuse disgracieuse.
  • Corriger une pointe de nez large pour la rendre plus fine, pour les femmes plus féminine: retrait ou modelage des cartilages de la pointe que l’on appelle les cartilages alaires.
  • Corriger le septum ou cloison nasale qui gêne la respiration dans le cadre d’une chirurgie réparatrice.

    Chirurgie plastique du nez dont la correction a porté sur la bosse et la pointe du nez

    Chirurgie plastique du nez dont la correction a porté sur la bosse et la pointe du nez

Avant de réaliser une intervention plastique du nez, il est nécessaire que le visage ait fini sa croissance. En général, la croissance nasale est correcte autour de 18 ans.

On pratique une anesthésie soit locale (pour une rhinoplastie ne concernant qu’un traitement de la pointe nasal) soit générale pour une rhinoplastie dite « complète » qui agira sur le nez dans sa globalité. Après la chirurgie, le spécialiste pose dans chaque narine des mèches, ou tampons qui seront ôtés dès le lendemain avant la sortie du patient. Pour protéger le nez suite à l’intervention,  une attelle en résine ou un plâtre sont posés et ne seront retirés qu’après  5 à 7 jours selon les cas.

Cette intervention provoque des douleurs relativement peu importantes pour le patient. Toutefois, sachez que l’on peut observer un gonflement des yeux et du nez. Un bleu peut parfois se présenter sur cette zone. Il faut attendre plusieurs jours, le temps de la fonte de l’œdème, pour retrouver une respiration confortable.

Au bout de quelques mois (3 à 6 mois), on observe un résultat définitif et permanent, sans cicatrice visible. C’est le temps nécessaire pour une maturité cicatricielle correcte, la disparition définitive de l’oedème et pour le rétablissement optimal du cartilage et de l’os.

< plus d’informations sur la rhinoplastie

< Voir toutes les questions "Rhinoplastie"