Vous souhaitez consulter :

Combien coûte une opération de chirurgie plastique ?

Voici une question fréquemment posée. Le plus souvent, grâce à internet, les patients connaissent parfaitement les fourchettes de prix pratiqués. Plusieurs éléments sont à connaitre.

Les prix sont libres

En effet, tout spécialiste en chirurgie esthétique a le droit d’appliquer le tarif qu’il souhaite pour ses opérations, selon des critères qui lui appartiennent.
Il faut bien noter qu’une chirurgie plastique, qui a pour but de soigner, peut être prise en charge par la sécurité sociale, contrairement à une chirurgie esthétique. Effectivement, une opération de chirurgie esthétique, étant par définition non un besoin mais un désir d’embellissement, ne pourra jamais être prise en charge par l’assurance maladie.

Les tarifs (honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste) varient selon le type de correction à apporter, la technique et le temps passé.
Dans les actes à visée esthétique sont ajoutés les couts de l’hospitalisation (chambre de la clinique, forfait de bloc opératoire et autres prestations). Ces frais sont déterminés en fonction de la clinique esthétique choisie par le patient et le chirurgien plasticien (souvent, le chirurgien propose un panel de choix de cliniques afin de répondre au mieux au souhait de chaque patient).

Le Conseil de l’Ordre des Médecins encourage une certaine vigilance pour la publication des tarifs sur les sites web (c’est pourquoi nous avons décidé de ne pas les publier). Selon l’article 19 du code santé publique: « La médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Sont interdits tous procédés directs ou indirects de publicité ». Le souhait est la transparence par un devis détaillant précisément le cout global de l’opération après un examen clinique détaillé (et ce d’autant plus que bon nombre de prix publiés sur internet ne sont pas forcément totaux). Parfois, une fourchette approximative du tarif peut être fournie au patient après qu’il ait envoyé des photos en ayant détaillé son cas.

Dans le cas d’une chirurgie plastique et réparatrice, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste doivent être accompagnés par le code de la nomenclature de la sécurité sociale afin que le patient puisse connaître, en adressant le devis à sa mutuelle, le niveau de remboursement qui lui sera attribué (celui ci diffèrera en fonction du contrat qu’il a souscrit).

Une consultation et un devis obligatoires

A l’issu de la consultation avec votre chirurgien esthétique, le coût de l’intervention chirurgicale devra vous être présenté grâce à un devis détaillé. Cette obligation fait suite à la demande des Hautes Autorités de Santé (loi du 4 mars 2002).
Ce devis mentionnera :
– les honoraires du spécialiste et de l’anesthésiste
– les frais liés au bloc opératoire
– les frais liés à l’hospitalisation (chambre et autres prestations souhaitées)
– le coût global.
Il faudra y ajouter le prix de la 1ère consultation avec le chirurgien esthétique et l’anesthésiste, mais aussi, l’ensemble des examens nécessaires avant l’opération elle-même : radios, analyse sanguines

Ce devis remis par le chirurgien est tout à fait obligatoire au niveau médicolégal. Il prouve que les informations ont bien été apportées au patient. Un délai de réflexion de 15 jours minimum est imposé par la loi pour les actes à visée esthétique. Le patient le signe s’il souhaite l’intervention une fois ce délai de réflexion passé. Il apportera une nouvelle signature le jour même de l’opération en question.
Si vous souhaitez de plus amples informations sur nos tarifs, n’hésitez pas à nous consulter.

< Plus d’information sur les tarifs
< Retour sur la page d’accueil

< Voir toutes les questions "Chirurgie plastique et réparatrice"