Vous souhaitez consulter :

Quelles différences y a-t-il entre les cernes et les poches sous les yeux ?

Beaucoup de gens confondent les cernes et les poches sous les yeux qui affectent notre regard et le ternissent. Or, ils se différencient par leurs causes, leur nature, mais aussi par leurs traitements.

Les cernes

Un cerne désigne la variation de la coloration de la peau située sous l’œil. C’est en raison de l’extrême finesse de la peau à cet endroit qu’une congestion du système vasculaire se voit par transparence. Il y a aussi une accumulation de pigments cutanés qui est intriqué dans ce phénomène (hyperpigmentation). De manière relative, une dépression à ce niveau peut accentuer le caractère sombre de la zone. Il ne s’agit donc pas d’un gonflement, et par conséquent pas « d’une poche » sous l’œil. Cette congestion est souvent liée au manque de sommeil, au tabac, à l’hérédité et à l’avancement dans l’âge.

Il est difficile de traiter efficacement les cernes. Les méthodes « douces » peuvent les camoufler et les réduire pour un temps : maquillage, hydratation, crèmes anti-cernes à base de rétinol ou de vitamine K, pommade dépigmentante, injection d’acide hyaluronique ; la chirurgie esthétique, quant à elle, propose des solutions comme le lipofilling (réinjection de graisse autologue). Dans les deux derniers cas (acide hyaluronique et lipofilling), il n’y a pas de prise en charge par l’Assurance Maladie.

Les poches sous les yeux

Les poches sous les yeux sont consécutives à l’amas de graisse (hernies graisseuses). Pour le diagnostic de poches, il faut distinguer plusieurs causes qui peuvent être à l’origine de paupières inférieures « lourdes » : hypertrophie des muscles périoculaires (classiquement chez les myopes qui sont mal corrigés), hernies graisseuses des paupières inférieures (poches de graisse situées dans les 3 loges – interne, médiane et externe – de la paupière inférieure), rétention d’eau, relâchement de la peau… L’accumulation de graisse au niveau des paupières inférieures est favorisée par l’hérédité, la consommation d’alcool et de tabac, l’âge…

Pour corriger efficacement les poches sous les yeux, seule une blépharoplastie inférieure (chirurgie des paupières) permettra d’obtenir d’excellents résultats. Si une correction de la peau (rides) est nécessaire, il s’agit d’inciser sous la ligne ciliaire (voie sous ciliaire). Si l’état cutané est convenable avec seul un excès graisseux (hernies au niveau des loges), l’incision se faire à l’intérieur de la paupière sur quelques millimètres (blépharoplastie inférieure par voie conjonctivale – technique sans cicatrice) pour retirer les éléments graisseux en surplus. Une blépharoplastie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

< Voir la page sur l’intervention de Blépharoplastie

< Voir toutes les questions "Blépharoplastie"

Commentaires (6)

  • amoussou laurence dit :

    moi j aimerais vraiment me debarasser de ses poches sous mes yeux qui me defigure

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, s’agit il vraiment de poches situées au niveau des paupières ou des des poches situées au niveau des joues (poches malaires)? pourrais je avoir des précisions comme votre age voire des photos ? cordialement

  • Maeva lisoire dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir comment différencier les poches sous les yeux dues à un amas graisseux, et celles dues à de la rétention d’eau, car j’ai cru comprendre que si des solutions existaient pour les poches dues à de la rétention d’eau, seule la chirurgie permettait de traiter les poches graisseuses.

    Qu’en est-il de la crème préparation H ? est-elle efficace ?

    Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      S’il s’agit de poches graisseuses palpébrales, effectivement une chirurgie esthétique des paupières permet de les traiter radicalement et cela sans cicatrice (petite incision au niveau de la conjonctive). Pour ce qui est de la rétention d’eau, celle-ci impose un bilan à la fois par un ophtalmologue et un médecin traitant afin d’éliminer des causes médicales qui pourraient expliquer cette dernière. Pour ce qui est de la crème que vous évoquez, malheureusement elle a une action trop superficielle et elle ne peut en aucun cas traiter ces mécanismes à l’origine de paupières proéminentes. Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos. cordialement

  • Yerdua dit :

    Bonjour, j’ai des cernes très bas sous les yeux (lignes marquées mais pas colorées) ainsi que pour chaque oeuil une petite boule juste au dessus de la pommette.. J’aimerais savoir si l’acide H aiderait? merci d’avance. Cordialement. Y

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Le cerne bas que vous décrivez évoque très probablement le sillon de la vallée des larmes. Celui-ci peut être corrigé par des injections d’acide hyaluronique (voire un lipofilling) afin de combler le creux pour que ce sillon attire moins le regard. Pour ce qui est de la boule que vous décrivez, il s’agit tres probablement de la poche malaire (qui est autre chose que les poches palpébrales qui se situent juste en dessous de l’œil et qui correspondent, quant à elleś, à de la graisse). A ce niveau il ne faut surtout pas injecter d’acide hyaluronique cela participerait à augmenter le relief. Selon votre âge, il existe des solutions qui peuvent aller jusqu’au lifting temporal.
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photographies via le formulaire de contact afin que je vous donne un premier avis. Cordialement