Vous souhaitez consulter :

Quelles sont les douleurs à la suite d’une correction de la gynécomastie ?

Les suites opératoires d’un traitement chirurgical de la gynécomastie sont habituellement peu douloureuses, assimilées à des courbatures. Lorsqu’il un retrait de glande  destiné à corriger l’hypertrophie glandulaire (en plus de la correction graisseuse par lipoaspiration), les suites peuvent être un peu douloureuses mais rapidement atténuées par des antalgiques. Elles s’estompent progressivement au bout de quelques jours.

Un œdème et des bleus peuvent s’être formés. Ils se résorbent rapidement. De plus, un pansement compressif est porté dès la sortie du bloc pour maintenir une pression idéale au niveau du thorax.

Il n’existe pas de complications autres que celles liées, comme pour tout acte chirurgical, à l’anesthésie et au geste opératoire. Cependant un hématome peut se former et nécessiter une évacuation chirurgicale, une infection peut survenir au cours ou après l’intervention, la cicatrisation propre à chaque individu peut mal évoluer et les mamelons peuvent devenir sensibles consécutivement à la présence de l’œdème et prendre une teinte différente.

Toutes les infos sur l’opération de la gynécomastie >

Pour allez plus loin sur la gynécomastie :

Prix et prise en charge d’une gynécomastie >
Avant l’opération de la poitrine masculine >
Déroulement de l’opération de la gynécomastie >
Après une correction d’hypertrophie mammaire masculine >
Risques et complications d’une réduction mammaire chez l’homme >

< Voir toutes les questions "Gynécomastie"