Vous souhaitez consulter :

Quelles sont les indications pour une reconstruction par muscle grand dorsal ?

Reconstruction par lambeau de grand dorsal musculo-cutané

Un lambeau de grand dorsal musculo-cutané sera plus volontiers indiqué lorsque :

  • la morphologie de la patiente s´y prête, avec dans le dos un excès cutané et graisseux suffisant, qui permettra idéalement de se passer de prothèse
  • une quantité de peau importante est d´emblée nécessaire pour corriger les dommages de la radiothérapie
  • le sein opposé présente un volume assez important avec un certain degré d´affaissement.

Le lambeau de grand dorsal musculo-cutané offre l’avantage de donner un sein naturel en évitant, parfois, la mise en place d’une prothèse mammaire et la symétrisation du sein opposé. Il a pour inconvénient la rançon cicatricielle au niveau du dos et l´aspect en « pièce rapportée » au niveau du sein reconstruit. L´acceptation par la patiente de nouvelles cicatrices est ici un élément fondamental.

Reconstruction par lambeau de grand dorsal pur

Dans le cas d´un lambeau grand dorsal musculaire pur, le muscle grand dorsal est amené sans prélèvement de peau. L’avantage considérable de cette technique est donc d’apporter de l’épaisseur et d’améliorer la vascularisation des tissus (c’est-à-dire la trophicité) sans rajouter de cicatrice. A la fin de la reconstruction, seule reste la cicatrice initiale de mammectomie. Elle suppose en contrepartie la mise en place d’une prothèse mammaire après un temps d’expansion.

< Voir la page principale sur la reconstruction mammaire

Pour aller plus loin sur la reconstruction mammaire après mastectomie :

Reconstruction du sein par prothèse mammaire >
Reconstruction mammaire par muscle grand droit de l’abdomen >
Reconstruction mammaire par muscle grand dorsal >
Reconstruction de l’aréole et du mamelon après cancer >
Lipostructure de seins reconstruits après mastectomie >

< Voir toutes les questions "Reconstruction mammaire"