Vous souhaitez consulter :

Après un lifting des cuisses

Lifting des cuissesEn fonction du lifting des cuisses effectué, le patient ressort le lendemain, voire le surlendemain de l’intervention. L’opération ayant eu lieu sur des zones physiques très sollicitées, il est nécessaire de ne pas faire trop d’effort les premiers jours.

Les douleurs sont généralement de faible intensité, assimilées à des courbatures. Si besoin, elles peuvent être calmées ou prévenues à l’aide d’antalgiques. La marche peut être légèrement gênée durant les premiers jours.

Les incisions effectuées sont localisées dans des zones humides du corps. C’est pour cela que les soins doivent être quotidiens au début (douches et pansements). La cicatrisation est donc un peu plus longue que pour des endroits plus secs. Il faudra protéger la cicatrice du soleil et des UV artificiels durant les 3 premiers mois pour ne pas risquer de dyschromie (cicatrisation avec un trouble de la coloration de la peau).

Un arrêt de travail de 1 à 3 semaines selon la nature de la profession est conseillé afin de garantir une bonne convalescence. Le sport peut être repris au minimum après le premier mois.

Le résultat est immédiat, malgré l’œdème qui apparaît. La silhouette commence à retrouver son harmonie. Il faudra toutefois attendre quelques mois que gonflement des cuisses lié à l’œdème se résorbe et que la cicatrisation complète ait lieu pour vraiment apprécier le résultat définitif.

Il est possible que la cicatrice évolue mal : hypertrophie voire évolution vers une cicatrice chéloïde. Ce phénomène rare survient plus volontiers chez la patients dont la couleur de peau est mate.

Des complications peuvent survenir, rares mais potentielles : phlébite, embolie pulmonaire, hématome, infection, écoulement lymphatique persistant, nécrose de la peau, retard de cicatrisation, sensibilité des cuisses altérée temporairement. Ces complications demeurent exceptionnelles, mais il est important de choisir un chirurgien esthétique compétent et qualifié, qui pourra tout mettre en œuvre pour limiter leur apparition et les traiter le cas échéant.

< Retour à l’intervention du lifting des cuisses

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012