Vous souhaitez consulter :

Cicatrices d’une correction de ptose mammaire

Ptose mammaire

Lors d’une cure de ptose mammaire (opération consistant à remonter une poitrine tombante), on constate 3 types de cicatrices :

  • En forme de T inversé (ancre marine) ;
  • Péri-aréolaire (autour de l’aréole, procédé Round Block utilisé la plupart du temps pour de légères ptoses) ;
  • Verticale.

Le choix s’effectue en fonction du relâchement de la peau. Par exemple, si le relâchement est très important, on optera pour une incision en ancre marine. Cette technique comporte 3 incisions (et autant de cicatrices) :

  • Une incision péri-aréolaire ;
  • Une incision verticale de la partie basse de l’aréole vers le sillon sous-mammaire
  • Une incision sous-mammaire, donnant par ce fait la forme du T à l’envers.

Si l’élasticité de la peau et de la forme des seins l’autorisent, les cicatrices peuvent être réduites à la simple cicatrice verticale.

Dans tous les cas, les cicatrices obtenues sont non seulement définitives, mais également indélébiles. Leur coloration est rouge les premiers mois, le temps qu’elles arrivent à maturité, en général 1 an après, sans complication (exposition au soleil, tabac…).

Retour à l’intervention de la correction de ptose mammaire

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012