Vous souhaitez consulter :

Déroulement d’un lifting des cuisses

Un lifting crurial (ou lifting des cuisses ou dermolipectomie de cuisses) consiste dans un premier temps à supprimer les amas graisseux situés dans la face interne des cuisses par liposuccion. Ensuite, on supprime  l’excédent de peau (cruroplastie) pour emporter la peau abîmée (suite aux amaigrissements ou non) et pour remettre en tension la peau restante.

Une fois la lipoaspiration effectuée, cette cruroplastie se pratique selon trois techniques découlant de la morphologie de la cuisse :

  • La première consiste à inciser horizontalement la cuisse lorsque l’excès de peau se situe sur toute la longueur. Cette technique permet de remonter la peau qui tombe. La cicatrice en résultant part de l’aine pour se terminer au pli fessier, en passant par le sillon situé entre le périnée et le haut de la face interne de la cuisse.
  • La seconde technique de lifting crurial consiste à pratiquer une incision verticale dans le cas où l’excès cutané se situe en largeur. Cette incision se situe le long de l’intérieur de la cuisse et de longueur plus ou moins importante selon le volume de peau à retirer. Dans les cas d’obésité, l’incision peut descendre jusqu’à la hauteur du genou.
  • Enfin, la dernière technique de cruroplastie est une combinaison des deux premières, pratiquée lorsque l’excédent de peau est à la fois vertical et horizontal. L’incision est alors en forme de « T » ou selon les cas en forme de « C » ou de « L » inversé.

L’intervention dure en général 1h à 1h30, parfois davantage dans certains cas d’obésité. Le chirurgien applique un panty de contention pour limiter l’œdème et le risque de phlébite .

< Retour à l’intervention du lifting des cuisses

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012