Vous souhaitez consulter :

Reconstruction du sein par prothèse mammaire

Reconstruction mammaire

A la suite de l’ablation d’un sein (mastectomie) après cancer, le chirurgien réparateur peut opter pour une reconstruction mammaire par prothèse si la morphologie du sein restant et, surtout, la qualité de la peau et du muscle pectoral à l’endroit du sein retiré, le permettent.

La reconstruction par prothèse est, avec l’injection de graisse (technique encore débattue), la technique la plus simple pour retrouver le volume et le contour du sein retiré : il s’agit d’implanter une prothèse mammaire sous le muscle pectoral.

Si la quantité de peau est insuffisante, on pourra procéder au préalable à une expansion de peau.

Cette technique peut être réalisée en même temps que l’ablation du sein (reconstruction immédiate) ou dans un second temps opératoire (reconstruction secondaire ou différée).

Cicatrice laissée par la mammectomie

Cicatrice laissée par la mammectomie

Pose de l'implant mammaire via la cicatrice de mammectomie

Pose de l’implant mammaire via la cicatrice de mammectomie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant l’opération

C’est avec l’accord du cancérologue que la reconstruction est envisagée. Votre chirurgien plasticien devra vous expliquer les différentes modalités de l’intervention, la durée de l’hospitalisation et les suites opératoires. Il vous transmettra son devis détaillé (en savoir plus sur le prix d’une reconstruction mammaire par prothèse) et une demande d’entente préalable pour que la prise en charge par l’Assurance Maladie puisse s’effectuer. Il faut prévoir un rendez-vous avec l’anesthésiste 48h minimum avant l’intervention.

La reconstruction du sein par prothèse mammaire

L’opération dure 1h à 1h30. Le chirurgien se sert de la cicatrice de la mastectomie pour glisser la prothèse anatomique ou ronde, en gel de silicone ou remplie de sérum physiologique (selon le choix discuté en consultation). En fin d’intervention, vous portez un pansement modelant en forme de soutien-gorge pour maintenir la poitrine. Souvent, la symétrisation de l’autre sein est effectuée durant ce temps opératoire.

Principe de reconstruction mammaire par prothèse en position rétromusculaire

Principe de reconstruction mammaire par prothèse en position rétromusculaire

Les suites de la reconstruction

Les suites peuvent être assez douloureuses durant les premiers jours. C’est pour cela que des antalgiques adaptés à la situation devront être pris pendant une quinzaine de jours. Un œdème et des bleus peuvent survenir mais disparaîtront rapidement. Il est possible les premiers temps qu’une gêne fonctionnelle soit présente mais s’atténuera en quelques jours. Vous porterez un soutien-gorge adapté jour et nuit pendant 3 semaines environ. Un arrêt de travail de 1 à 2 semaines est conseillé. La reprise du sport est possible au bout de 1 à 2 mois.

< Retour aux interventions de reconstruction mammaire

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012