Vous souhaitez consulter :

Risques et complications d’une correction de ptose mammaire

Ptose mammaire

Comme pour la plupart des actes de chirurgie esthétique et plastique, il existe un certain nombre de risques et de complications pouvant survenir à la suite d’une correction de la chute des seins (ptose mammaire). Néanmoins, si ces risques sont à connaitre, ils restent exceptionnels.

C’est durant la consultation avec l’anesthésiste que la patiente est informée des éventuels risques anesthésiques. Les énormes progrès réalisés dans ce domaine (techniques, méthodes de surveillance et produits employés) les ont néanmoins drastiquement limité.

Pour ce qui est de la plastie mammaire, les complications restent également peu fréquentes, d’autant plus si le choix s’est porté sur un chirurgien compétent et qualifié.

Parmi les éventuelles complications, on peut constater :

  • Une nécrose de la peau avec un retard de la cicatrisation (phénomène extrêmement rare, mais accentué en cas de tabagisme important) ;
  • L’apparition d’un hématome pouvant nécessiter son évacuation ;
  • Une altération de la sensibilité, notamment au niveau du mamelon, qui revient à la normale le plus souvent en quelques semaines ;
  • La survenue d’une infection qui sera traitée par des antibiotiques, ou éventuellement par un drainage chirurgical ;
  • Une mauvaise cicatrisation avec une évolution des cicatrices sur le mode hypertrophique ou chéloïdienne nécessitant un traitement local adapté (pansement à base de silicone type Cica Care®, injections de corticoïdes retards locaux type Kenacort®, voire une reprise chirurgicale sous anesthésie locale).

Cependant, les complications ne doivent pas nécessairement être surestimées, mais doivent être convenablement évaluées en fonction de chaque patiente. Pour cette raison, il est fortement conseillé de choisir un chirurgien esthétique confirmé et reconnu, pouvant intervenir aisément dans la gestion des risques éventuels.

< Retour à l’intervention de la correction de ptose mammaire

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012

Commentaires (4)

  • sahi dit :

    jai un oedeme sur un seul sein il a gonflé merci de bien vouloir me renseigner

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. J’ai besoin pour vous répondre de plus amples informations. Avez-vous été récemment opérée d’une ptose mammaire ? Comment s’est fait le drainage ? Avez-vous une augmentation de la douleur ? Des signes inflammatoires (rougeur, chaleur) ? de la fièvre ?
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez un complément de réponse. Cordialement

  • Saraben dit :

    Y a t il une perte de sensibilité des seins après une intervention pour corriger la ptôse avec implants, et faut il être réopérée pour changer les implants au bout d un certain temps?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Après une correction de ptose mammaire, le risque d’avoir une insensibilité du mamelon est fort heureusement rare. Mais il faut retenir que plus la ptose initiale corrigée est importante plus une diminution de la sensibilité à distance du mamelon est importante. Le plus souvent, il existe une insensibilité transitoire les premières semaines qui s’amenuise avec le temps (en raison du temps de la repousse nerveuse). Il existe certaines techniques (techniques utilisées lorsque la ptose est très importante) où le mamelon pour être ascensionné doit être greffé (technique de Thorek), ce qui diminue considérablement la sensibilité.. ; cette technique est utilisée dans les cas rares de ptose où la distance entre la clavicule et le mamelon dépasse les 35 cm…
      Pour ce qui est du changement des implants, il faut savoir que les nouvelles prothèses de silicone en gel cohésif, ne nécessite pas un changement obligatoire tout les 10 ans comme c’était le cas avant. Dorénavant on change les prothèses que si elles présentent un problème : rupture, mauvaise acceptation par le corps (coque) ce qui est devient maintenant exceptionnel avec les nouveaux implants. Je reste à votre disposition. Cordialement