Focus sur le lipofilling

Focus sur le lipofilling

15 octobre 2012

Le lipofilling, appelé également lipostructure, est une technique très répandue de greffe de graisse autologue : on extrait de la graisse en surplus d’une région du corps pour la réinjecter dans une autre. Retour sur une méthode qui a fait ses preuves.

Principe du lipofilling

Le lipofilling est une technique de réinjection de graisse autologue connue depuis longtemps et qui s’est perfectionnée dans les années 1990 grâce au Pr Coleman qui lui a associé la centrifugation des prélèvements pour séparer les cellules graisseuses des autres éléments. Par ce geste, la graisse ainsi purifiée a une probabilité de survie beaucoup plus importante : on l’estime à 80% environ.

En pratique, on prélève des cellules graisseuses dans des zones discrètes du corps, le plus souvent à l’intérieur des cuisses ou au niveau des flancs, selon le principe de la lipoaspiration. On centrifuge le prélèvement pour séparer les éléments qui seront réinjectés de ceux qui ne le seront pas. Puis on réinjecte la graisse à l’endroit souhaité.

La technique employant de très fines canules mousses est non traumatisante pour les tissus et permet de venir combler certaines imperfections du corps. Elle ne laisse aucune cicatrice et est quasi indolore, les douleurs étant plutôt assimilées à des courbatures.

Quelles zones peuvent recevoir de la graisse autologue ?

Théoriquement, toutes les zones où l’ajout d’un volume sous la peau est indiqué :

  • Pour remplir les creux d’un visage émacié (particulièrement pour les patients atteints de lipo-dystrophies médicamenteuses dans le cas d’un SIDA) ;
  • Pour combler les rides ou les lèvres, en remplacement de l’action de comblement du collagène ou de l’acide hyaluronique, se résorbant avec le temps ;
  • Pour traiter des séquelles de traumatismes où les tissus (muscles, graisses sous cutanée) sont touchés ;
  • Pour des reconstructions mammaires ;
  • Pour combler les éventuelles imperfections d’une liposuccion, dans un second temps opératoire (en cas d’hypercorrection) ;
  • Pour modifier et/ou augmenter le volume d’une poitrine, notamment de plus en plus dans le cadre d’une reconstruction mammaire après cancer afin d’éviter la pose d’une prothèse…

Le lipofilling est une technique très satisfaisante puisque le produit qui vient combler la zone traitée est parfaitement naturel et la correction (lorsque la prise de greffe est complète) est définitive, sans compter qu’il n’existe pour cette greffe aucun risque de rejet.