FAQ Brûlures

Auteur : Dr David Picovski

Une brulure peut être définie selon :

L'agent causal

Les brulures peuvent être consécutives à l'exposition de plusieurs agents, ce qui définit plusieurs type de brulures:
  • les brulures thermiques liées à l'exposition d'une source chaude ou froide (on distingue les "brulures thermique de contact" dont les plus fréquentes sont les brulures par eau chaude et les brulures par flammes),
  • les brulures chimiques, par agent acide et basique,
  • les brûlures électriques caractérisées par l'existence de 2 points (points d'entrée et de sortie) et une atteinte des tissus non seulement cutanés mais également profonds (muscles, vaisseau, os,..)
  • les brulures par agents ionisants (UV notamment...)

Leur profondeur

Les brulures peuvent être également caractérisées par l'importance de la destruction du revêtement cutané. On distingue:
  • les brulures du 1er degré: la peau est rouge et douloureuse sans cloques (phlyctènes) et cicatrisent spontanément en quelques jours.
  • les brulures du 2eme degré superficiel caractérisées par la phlyctene (bulle de de sérum sur la peau) dont le sous sol est rosé pouvant cicatriser spontanément.
  • les brulures du 2eme degré profond, la phlyctene est inconstante, le sous sol est pale voire blanc et la cicatrisation est difficile en plusieurs semaines, ce qui peut avoir des conséquences fonctionnelles et esthétiques.
  • les brulures du 3eme degré indolores, d'aspect variables (peau morte blanche, ou noire dans les carbonisation) , dont la cicatrisation spontanée est impossible. Elle impose un traitement chirurgical.

L'étendue

  • les brulures dont la surface est inférieures à 20% (20 paumes de main) n'entrainent pas de menace en général sur le pronostic vital
  • les brulures supérieures à 20% de la surface cutanée totale, concernant la face (avec risque d'atteinte pulmonaire) imposent notamment une prise en charge en urgence dans un centre spécialisé en brulures
Voici les réponses à vos questions les plus courantes sur le traitement des cicatrices de brûlures:

Questions