Avant une augmentation mammaire par implants: ce qu'il faut savoir

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 27/12/2019.

Chirurgie esthétique des seins par le Dr Picovski à Paris

Idéalement plusieurs consultations

Il est toujours conseillé d’avoir plusieurs consultations avant une augmentation mammaire, qui par définition est une intervention ni obligatoire ni urgente.

Lors de la première consultation préopératoire, le chirurgien esthétique se doit d’apprécier les différents éléments anatomiques (morphologie, taille, volume initiale de la poitrine, existence d’une ptose initiale) et écouter les souhaits de sa patiente.  Après un échange avec la patiente et s’être enquéri des ses antécédents médicaux et familiaux (cancer du sein) et de ses attentes, le chirurgien expliquera à sa patiente les tenants et les aboutissants (risques) de cette intervention et de son déroulement.

Le temps de l’essayage avec un soutien-gorge de contention est une étape importante. L’idéal est de faire un essai avec plusieurs vêtements près du corps.

Les simulations informatiques et la visualisation de photographies de résultats (chez des patientes ayant une morphologie proche de la vôtre) peuvent être un support pour la consultation et le choix de la taille mais sera moins fiable que tout essai.

Avant l'intervention, l'essai de la taille des prothèses est un temps important

Avant l’intervention, l’essai de la taille des prothèses avec le soutien-gorge de contention (ici de la marque MedicalZ*) est un temps important

Choix du volume et du type d’implants

Le chirurgien a un devoir de conseil sur le type de prothèses mammaires utilisée. Il s’agit de trouver le meilleur compromis entre les désirs de sa patiente et l’harmonie de sa silhouette, puisque l’objectif final reste l’obtention d’un résultat naturel.

Pour le choix du type d’implants, le chirurgien conseillera plus volontiers des prothèses en gel de silicone pour leur consistance naturelle. La projection des implants devra être idéalement modérée (profil moyen) pour un résultat discret.  Rappelons que depuis avril 2019, l’ANSM recommande l’utilisation des prothèses à enveloppes lisses (les prothèses anatomiques sont de ce fait plus utilisées compte tenu du risque de rotation).

Les implants devront avoir un volume « raisonnable » pour que le résultat soit naturel.

Avant une augmentation mammaire, le conseil du chirurgien est important

Avant une augmentation mammaire, le conseil du chirurgien est important: prothèses rondes et lisses (ici à gauche), à projection moyenne.

En cas de malformation des seins, le chirurgien rédigera une demande d’entente préalable qui permettra l’obtention d’un accord de  prise en charge par la Sécurité Sociale en cas d’hypotrophie mammaire importante. S’il s’agit d’une intervention purement esthétique, sans signe manifeste de malformation, l’intervention ne sera pas remboursée.

Les autre modalités

Une fois le choix du modèle d’implants effectué, le lieu de l’intervention et le type d’opération choisis, le chirurgien vous remettra son devis détaillant tous les éléments inhérents à votre opération des seins, ainsi que le formulaire d’entente préalable s’il y a lieu.

Plusieurs consultations avant votre augmentation mammaire par implants sont conseillées. Si l’intervention est programmée, un bilan biologique pré opératoire sera prescrit avec une mammographie et échographie mammaire. La consultation avec un médecin anesthésiste devra être réalisée à distance de l’intervention (au moins 48 h)  pour avoir l’accord pour l’intervention qui se déroulera sous anesthésie générale.

Choix avant l'augmentation mammaire de prothèses de 330cc

Avant l’intervention le choix des prothèses lors de l’essayage s’est porté sur 330cc, en voici le résultat (implants ronds à profil modéré)

< Retour à l’intervention de l’augmentation mammaire

Références :

  • La fiche d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique et Esthétique sur la plastie d’augmentation mammaire par prothèses: Fiche
  • La dossier sur l’augmentation mammaire de l’ISAPS : Dossier 
  • Les recommandations de L’ANSM du 4 avril 2019 sur les implants mammaires macro-textures

Galerie Photo

Dernières Questions/Réponses