Déroulement de l’opération des seins tubéreux

Seins tubéreux

Lorsqu’une femme présente une anomalie de forme au niveau de ses seins, on peut être en présence de seins tubéreux. Ce phénomène se déclenche dès la puberté, en période de croissance de la poitrine. La base de l’implantation mammaire est trop haute et trop petite, tandis que l’aréole est assez large, d’où une apparence en forme de tube. Souvent, on observe également une hypotrophie, c’est à dire un manque de glande donc de volume.

Désormais, avec l’évolution des techniques, on peut tout à fait corriger des seins tubéreux de manière chirurgicale.  Si le petit volume des seins doit être traité, on réalise, au début de l’opération, une augmentation mammaire . La patiente choisit donc dans ce cas, au préalable avec le chirurgien, le type de prothèses mammaires qui lui seront implantées : prothèses rondes ou anatomiques, en gel de silicone ou au sérum physiologique ; ainsi que la taille et leur volume. Ensuite, on combine cette intervention à une plastie mammaire qui vise à remodeler les seins. Pour cela, les cicatrices (situées dans la grande majorité des cas au pourtour de l’aréole et parfois verticalement sur quelques centimètres sous cette dernière) permettent d’absorber la peau en excédant et de la redraper, de corriger la forme du sein tout en remontant et réduisant la taille des aréoles. La mise en place des implants aident (outre à l’apport du volume) à mettre en bonne position et à bien dessiner la base d’implantation des seins (sillon sous-mammaire).

L’intervention dure en général 1 à 2 heures et se déroule sous anesthésie générale.

Il n’existe aucune contre-indication concernant les grossesses à la suite d’une correction de seins tubéreux. Il est juste recommandé de patienter au minimum 6 mois. Dans la grande majorité des cas, le mécanisme d’allaitement n’est pas altéré.

Les connaissances acquises aujourd’hui prouvent que l‘implantation de prothèses mammaires n’influence pas l’apparition de cancers du sein. La correction de seins tubéreux est une opération de la poitrine courante. Elle est devenue plus sûre depuis qu’elle soit pratiquée par un chirurgien plasticien qualifié et compétent et réalisée dans un établissement esthétique agréé.

Quelques rares complications peuvent toutefois survenir. Le chirurgien les présente à la patiente en consultation préopératoire.

< Retour à la correction des seins tubéreux

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012