Stratégie de traitement par type de brûlure

Auteur : Dr David Picovski - 28 septembre 2012

Stratégie de traitement par type de brûlure
Chaque année, 150.000 personnes sont brûlées, dont près de 6.000 à 7.000 gravement. Selon le type de brûlure et son étendue, les traitements diffèrent.

Traitement des brûlures superficielles localisées

Ce type de brûlure est le plus courant. Il est peu étendu, ne compromet pas le pronostic vital et guérit très vite, sous 6 jours. Le premier geste à adopter est la douche froide sur la plaie durant une quinzaine de minutes, en la passant par exemple sous l’eau d’un robinet ou, en fonction de la zone, sous le pommeau de douche. Ensuite, la brûlure est traitée facilement grâce à des pansements de tulle gras ou imbibés de vaseline.

Traitement des brûlures superficielles étendues

Les brûlures superficielles étendues sont souvent la conséquence d’expositions excessives au soleil et aux UV. Il ne faut pourtant pas les minimiser car elles peuvent occasionner un choc hypovolémique qui peut être rapidement irréversible (baisse de la pression artérielle pouvant entraîner un arrêt cardiaque voire la mort dans les cas sévères). La personne brûlée doit être hospitalisée et perfusée pour être réhydratée.

Malgré tout, une brûlure superficielle, même étendue, guérit assez vite, sans occasionner de complications et cicatrise parfaitement sans laisser de trace.

Le traitement des brûlures profondes localisées

Ce type de brûlure, parce que non étendu, n’entraîne pas la compromission du pronostic vital. Cependant, par sa profondeur, il peut avoir atteint et endommagé des zones fonctionnelles, entravant ainsi certains mouvements, notamment au niveau des plis de flexion des membres. Il en résulte également une conséquence inesthétique importante.

Ce type de brûlure cicatrise très lentement  et souvent de manière insatisfaisante. Il est donc primordial de consulter rapidement un spécialiste qui établira un schéma de réparation de la brûlure. Dans certains cas, l’excision-greffe (greffe de peau autologue) immédiate sera privilégiée, dans d’autres, on préférera patienter 3 semaines pour procéder à une greffe de peau, si la cicatrisation à l’aide de pansements répétés n’a pas été satisfaisante.

Le traitement des brûlures profondes étendues

Les brûlures profondes étendues sont le cas le plus sévère. Elles exposent le patient à toutes les sortes de complications générales et compromettent de fait son pronostic vital. L’hospitalisation est indiscutable, le patient devant être réanimé puis traité chirurgicalement selon les zones touchées. Dans la grande majorité des cas, l’hospitalisation s’effectue dans des centres hospitaliers spécialisés dans la prise en charge des grands brûlés.