Rhinoplastie chez l’homme : les particularités

27 avril 2016

« Comme le nez au milieu du visage… » Cette expression familière reflète parfaitement l’importance du nez et de son esthétique.

La rhinoplastie est l’une des opérations esthétiques les plus demandées chez les hommes, puisque les demandes ont plus que doublé ces dernières années. L’homme a une vision « concrète et utilitaire » de la chirurgie esthétique, c’est à dire qu’il souhaite comprendre en détails bien précis les gestes chirurgicaux qui vont être réalisés sur lui. La décision est d’ailleurs souvent prise comme « une décision d’affaire. »

L’esthétique du nez est-il ressenti différemment selon le sexe ? La réponse est oui

Les critères de beautés sont bien différents suivant le sexe. La rhinoplastie doit s’adapter aux caractéristiques du visage masculin, c’est à dire que le nez chez l’homme ne doit pas être féminin c’est à dire sans aucune hypercorrection, sauf demande expresse.

Un nez féminin dans l’idéal, peut être court, fin, même légèrement retroussé, alors qu’on s’attend d’un nez masculin qu’il soit plus fort, droit voire même un peu busqué. Une bosse sur le nez, modérée, n’est pas forcement disgracieuse chez un homme.

En bref, le nez d’un homme doit correspondre à sa personnalité ou tout du moins à l’image classique et traditionnelle qu’on se fait d’un nez viril.

Mais la chirurgie esthétique peut intervenir dans le destin d’un nez masculin, selon la demande, en respectant bien sûr les critères d’esthétisme et de faisabilité.

Particularités morphologiques de l’homme

Les particularités morphologiques sont liées aux caractéristiques esthétiques du visage masculin:

  • Les traits de l’ensemble du visage sont naturellement moins fins, avec un massif facial plus imposant et donc une longueur et une largeur de nez correspondantes. L’arcade sourcilière masculine est naturellement plus marquée, plus large que chez la femme, induisant un remodelage prudent et toujours en proportionnalité.
  • On comprend qu’un nez modérement convexe avec une bosse discrète n’est pas forcement disgracieux chez un homme.
  • L’angle entre la lèvre supérieure et la columelle (angle naso-labial) est davantage fermé chez l’homme. La columelle masculine est habituellement horizontale, avec une pointe nasale idéalement dans la continuité de l’arrête nasale. L’angle devrait être inférieur ou égal à 95° chez un homme (ou plus simplement se situer dans les 90°).

Remarque : On a observé que l’angle naso labial (angle formé par la tangente de la columelle à la tangente de la lèvre supérieure) était compris entre 95° et 110° chez la femme alors qu’il était de 90° à 95° chez l’homme. Ainsi, un nez retroussé aura un angle naso labial bien plus grand qu’un nez avec une pointe plongeante.

  • L’angle naso- frontal (angle formé par la ligne frontale et la ligne du dorsum nasal) est plus fermé chez l’homme. Il est environ de 120 à 130° chez la femme et inférieur à 120° chez l’homme.
comparaison-anatomie-nez-homme-femme

Comparaison anatomique des angles idéaux du nez entre l’homme et la femme. Source: lamfacialplastics.com

Particularités anatomiques du nez masculin

Spécialité parmi les spécialités de chirurgie esthétique, l’opération de rhinoplastie chez un homme nécessite de prendre en compte deux différences anatomiques principales qui vont influer sur la technique chirurgicale;

  • Une épaisseur de peau plus importante chez l’homme.
  • Une base osseuse plus importante chez l’homme.

Cela réduit la possibilité d’affinement de la pointe du nez ainsi que l’obtention d’un nez avec une forte définition. Le chirurgien doit anticiper et adapter sa technique chirurgicale à ces deux particularités typiquement masculines.

Une approche fonctionnelle ou reconstructive courante chez l’homme

Alors que la rhinoplastie est l’intervention chirurgicale visant à améliorer l’esthétique du nez en sus des accidents encourus tout au long de la vie des hommes, la septo-rhinoplastie est la procédure chirurgicale améliorant à la fois les aspects fonctionnels du nez (respiration) et son esthétique.

Un pourcentage élevé de patient vient suite à une gêne fonctionnelle comme des problèmes respiratoires (notamment un ronflement) mais aussi suite à des traumatismes : accidents, chutes, coups. Nombre de boxeurs, de rugbymans et d’hommes pratiquant des sports violents ou à hauts risques ont eu un nez cassé, dévié voire enfoncé. Certains hommes vont parfois en profiter pour élaborer avec le chirurgien la correction esthétique d’un petit défaut dont ils souffraient auparavant en plus de la reconstruction.

paticularites-rhinoplastie-homme

Résultat de rhinoplastie (associée à un lifting du visage) chez un homme. La bosse du tiers moyen du nez a été enlevée en conservant la projection ce qui a permis d’éviter un nez trop « creusé »

En conclusion, la rhinoplastie chez un homme donne d’excellents résultats si l’on tient compte de ses particularités morphologiques et anatomiques. Le projet doit être « masculin » sans aucune hypercorrection afin que le nez puisse être naturel et s’intégrer harmonieusement dans un « visage d’homme ». Il est préférable de réaliser l’intervention après l’arrêt de sports violents; le nouveau nez n’est pas plus fragile après l’intervention, mais il serait dommage d’abimer le résultat obtenu.

> Voir la page principale de l’intervention 

> Voir la galerie photos