L'abdominoplastie: l'opération de chirurgie esthétique et réparatrice du ventre pour obtenir un ventre plat

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 15/12/2019.

abdominoplastie

Qu’est-ce qu’une abdominoplastie (plastie abdominale) ?

Est-ce un lifting du ventre ?

Définition

L’abdominoplastie ou plastie abdominale (aussi appelée lipectomie abdominale) est l’intervention de chirurgie esthétique ou réparatrice de l’abdomen qui consiste à retirer les excès de peau et de graisse du ventre avec, si besoin, la remise en tension du muscle abdominal (correction de diastasis).

Elle peut également être accompagnée d’une réparation de la paroi musculaire abdominale dans le cas correction de hernie ombilicale (et/ou de la ligne blanche).

A savoir

Attention aux confusions, il faut bien noter que l’abdominoplastie n’est pas une solution pour maigrir, c’est une technique chirurgicale qui permet de remodeler le ventre, c’est un lifting de l’abdomen qui est indiqué idéalement après un régime bien conduit.

L’intervention concerne aussi bien les hommes que les femmes.

Résultat d'abdominoplastie chez un homme après amaigrissement

Avant-après : photo de résultat d’abdominoplastie réparatrice complète (c’est à dire avec transposition ombilicale) chez un homme, réalisée après amaigrissement combinant la correction des excédents graisseux et cutanés

Avant-après : quels sont les défauts qu’une chirurgie du ventre peut corriger ?

L’abdominoplastie permet de corriger ou de supprimer :

  • un relâchement cutané (bourrelets cutanés) ;
  • une distension musculaire (muscles abdominaux distendus ou abîmés appelé diastasis)  ou une hernie ;
  • des vergetures (ou cicatrices) situées notamment au pourtour et en dessous du nombril;
  • des amas graisseux localisés résistant aux régimes.

L’abdominoplastie et la liposuccion : différence et complémentarité

L’abdominoplastie est souvent confondue avec la liposuccion mais il s’agit de deux techniques qui ont des indications différentes. La liposuccion du ventre consiste à aspirer les amas graisseux alors que l’abdominoplastie est un lifting du ventre.

Ainsi pour une surcharge graisseuse seule (avec une peau de bonne qualité), la liposuccion (aussi appelée lipoaspiration) suffit :

lipoaspiration seule de l’abdomen sans cicatrice

Avant-après : photo d’une opération qui a consisté en lipoaspiration seule de l’abdomen et des flancs, l’état cutané convenable (avec une bonne élasticité) ne nécessite pas de retrait de peau et a permis d’éviter la cicatrice.

Cependant, lorsque l’état de la peau ne le permet pas (distension, perte d’élasticité, vergetures), la lipoaspiration et abdominoplastie sont des techniques complémentaires qui sont souvent associées pour retrouver un ventre plat et tonique.

L’abdominoplastie partielle ou mini abdominoplastie

Lorsqu’un excédent cutané modéré se présente sous le nombril, on peut réaliser une mini-plastie abdominale qui ne nécessite pas de toucher au nombril. Le manque de tonicité est léger et très localisé, les muscles abdominaux n’ont en général pas besoin d’être remis en tension, le surplus de peau en dessous du nombril a simplement besoin d’être retiré.

Résultat d'une mini plastie abdominale avec lipoaspiration

Résultat d’une mini-plastie abdominale (mini-lifting abdominal ou abdominoplastie localisée) avec liposuccion du ventre

L’abdominoplastie complète pour traiter un tablier, un diastasis, une hernie

Une abdominoplastie complète est indiquée dans les cas de :

  • diastasis du grand droit (muscle du grand droit distendu) ;
  • relâchement cutané important comme un tablier (lorsque la peau du ventre recouvre le pubis) ;
  • vergetures ou cicatrices importantes ;
  • hernie (hernie ombilicale notamment).

L’abdominoplastie complète, appelée aussi grande abdominoplastie ou “abdominoplastie avec transposition ombilicale” consiste alors :

  • à retirer un surplus cutané important situé en dessous du nombril ;
  • à effectuer une plicature si besoin, c’est-à-dire à suturer la ligne médiane des grands droits pour resserrer les muscles si nécessaire (correction de diastasis) ;
  • à remettre en tension la peau située initialement au-dessus du nombril et à la recoller aux muscles par “capitonnage” (technique de l’abdominoplastie à haute tension) ;
  • à repositionner le nombril à la même position (l’ombilic ayant été toujours relié au muscle sous-jacent) .

 

Avant-après : photos du résultat d'une abdominoplastie avec lipoaspiration ventre

Avant-après : photos du résultat d’une abdominoplastie complète (plastie abdominale avec repositionnement ombilical) associée à une lipoaspiration du ventre et flancs

Quelles sont les particularités de cette chirurgie liées à la grossesse ?

Abdominoplastie après accouchement

Une abdominoplastie doit être réalisée à distance des grossesses et de l’allaitement.

Après accouchement, il est conseillé d’attendre 6 mois à 1 an afin de retrouver son poids initial, de permettre à la peau et aux muscles de retrouver un état stable.

Résultat d'une abdominoplastie chez une femme après grossesse

Résultat d’une abdominoplastie complète chez une femme après grossesse (plastie abdominale avec repositionnement ombilical) associée à une lipoaspiration du ventre et à une correction de diastasis

Abdominoplastie avant grossesse

Une grossesse après abdominoplastie est possible. L’opération peut aussi être envisagée entre deux grossesses mais il faut savoir qu’il y a un risque important de dégradation du résultat, notamment si les variations pondérales ont été importantes durant la grossesse. Toutefois, des compléments de traitement seront toujours réalisables à distance de l’accouchement .

Une fois l’intervention effectuée, mieux vaut respecter un délai de 6 mois, le temps que la cicatrisation se fasse, avant d’envisager d’être enceinte.

Même si l’abdominoplastie est possible avant une grossesse, il est en général préférable d’y recourir une fois que les grossesses ne sont plus souhaitées.

L’abdominoplastie (plastie abdominale) est-elle une solution contre l’obésité ?

L’abdominoplastie ne traite pas l’obésité. Elle peut apporter une solution pour lifter l’abdomen d’anciens patients obèses suite à un amaigrissement très important. Dans ce cas, on préfère le terme de dermolipectomie abdominale.

La dermolipectomie abdominale peut intervenir après une chirurgie bariatrique (réduction du volume de l’estomac pour les personnes souffrant d’obésité) ou un amaigrissement naturel.

Elle consiste à retirer des amas graisseux localisés résiduels à l’amaigrissement et à supprimer les excès de peau souvent du type tablier.

Résultat d'une abdominoplastie avec lipoaspiration après amaigrissement

Avant-après :Résultat d’une abdominoplastie avec lipoaspiration des excédents graisseux du ventre et des flancs après amaigrissement

Quand peut-on consulter pour faire refaire son ventre ?

A quel âge peut-on recourir à une abdominoplastie ?

L’abdominoplastie à visée esthétique est une intervention réservée aux patients majeurs et ayant achevé leur croissance, il faut donc avoir minimum 18 ans.

A qui s’adresse-t-elle ?

A tout adulte désireux de lifter son abdomen suite à un relâchement cutané ou un amaigrissement important ou encore tout adulte souffrant de hernie ou d’un diastasis du muscle abdominal.

Le diastasis peut intervenir après une grossesse mais aussi en raison d’une atteinte constitutionnelle des muscles des grands droits.

Dans tous les cas, avant l’opération, le patient ne doit pas être en surpoids (et doit avoir idéalement un poids stable), condition sine qua none pour l’obtention finale d’un ventre plat (et des suites opératoires simples et rapides).

Combien de visites préopératoires faut-il prévoir ?

Une à deux consultations sont nécessaires avec le chirurgien plasticien. L’examen médical permet de déterminer l’état cutané, l’état musculaire, le volume de la graisse à retirer.

Le chirurgien identifie le type d’abdominoplastie nécessaire, si une liposuccion est à envisager ou non en complément. Il teste en position allongée les muscles abdominaux (en demandant une ascension des pieds, jambes tendues). Il explique les détails de l’intervention et les précautions à prendre avant et après l’opération.

Une visite chez le médecin anesthésiste est également obligatoire.

Le chirurgien vérifie aussi s’il s’agit d’une intervention réparatrice ou esthétique d’après les critères cliniques. Dans le cas d’une abdominoplastie réparatrice, une prise en charge par la Sécurité Sociale est possible.

Quel est le prix d’une abdominoplastie ?

Un chirurgie du ventre peut-elle être remboursée ?

Un remboursement de la Sécurité Sociale est possible dans les cas d’une abdominoplastie réparatrice :

  • suite à une ou des opérations pour obésité (chirurgie bariatrique) ;
  • pour corriger un tablier (la peau du ventre recouvre partiellement ou complètement le pubis) ;
  • en présence d’une hernie qui indique une faiblesse de la paroi abdominale (hernie ombilicale, hernie de la ligne blanche) ou d’une éventration (passage de l’intestin à travers un orifice suite à une opération abdominale).

    tablier abdominal permettant la prise en charge de l'abdominoplastie

    Tablier abdominal (ventre recouvrant le pubis) permettant la prise en charge de l’opération par la sécurité sociale

Cette prise en charge est soumise à une demande d’entente préalable. Sans réponse officielle de l’Assurance Maladie sous quinze jours, la demande est acceptée. En cas de doute, l’Assurance Maladie peut demander au patient de se présenter devant le Médecin Conseil qui valide ou non la prise en charge.

Les honoraires du chirurgien plasticien et de l’anesthésiste ne sont toutefois pas pris en charge. Néanmoins, en fonction du contrat de mutuelle (complémentaire santé), un remboursement peut exister.

A savoir : une intervention qui relève de la chirurgie esthétique n’est jamais prise en charge ni par la Sécurité Sociale ni par les mutuelles.

Comment connaître le tarif ?

Lors de la consultation, le chirurgien esthétique remet un devis détaillé du prix de l’intervention au patient qui prend en compte :

  • les frais d’hospitalisation ;
  • les honoraires du chirurgien et ceux de l’anesthésiste ;
  • la nature de l’opération (mini-plastie ou abdominoplastie complète, importance de la zone à traiter…) ;
  • les actes à réaliser (une liposuccion est en complément ou non…) ;
  • le suivi post-opératoire.

Dans le cadre d’une opération esthétique, le patient a un délai de réflexion de 15 jours minimum après la remise du devis.

Quelles sont les précautions à prendre avant une plastie abdominale ?

Quelques recommandations sont à connaître.

1 mois avant

Le tabac affecte la cicatrisation.

Il faut arrêter de fumer 1 mois avant une abdominoplastie et continuer cet effort encore au moins 1 mois après l’intervention. Il faut donc être prêt à arrêter de fumer pendant au moins 2 mois (1 avant + 1 après) lorsqu’on envisage cette opération.

Pour les patientes présentant des facteurs de risque, la contraception orale est susceptible d’être suspendue par exemple dans les cas de mauvais état veineux ou de trouble de la coagulation. Ceci est déterminé lors des consultations.

10 jours avant

Il est important de ne pas prendre de médicaments à base d’aspirine.

La veille et le jour même

Il faut utiliser un savon antiseptique.

Comment se déroule l’intervention ?

Quelle est la durée de l’hospitalisation ?

L’abdominoplastie nécessite généralement une hospitalisation de 24 heures. Il faut être à jeun au moins 6 heures avant l’opération.

L’abdominoplastie est pratiquée sous anesthésie générale dans la plupart des cas.

Que fait le chirurgien ?

Dans le cas d’une mini-abdominoplastie

S’il s’agit d’une mini-abdominoplastie, le chirurgien enlève l’excès de peau situé sous le nombril avant de remettre en tension la peau saine vers le bas. Il peut réaliser en complément une lipoaspiration selon ce qui a été défini en consultation ou une remise en tension des muscles abdominaux sous le nombril.

Dans le cas d’une abdominoplastie complète (avec transposition ombilicale)

S’il s’agit d’une abdominoplastie complète, le chirurgien enlève l’excès de peau puis redrape la peau située au dessus du nombril vers le bas pour réaliser un lifting du ventre. Le nombril est ensuite repositionné. Si une correction de diastasis (muscles grands droits distendus) est nécessaire, le chirurgien effectue une plicature (suture). Une lipoaspiration est souvent pratiquée en complément.

Pour réduire les tensions cutanées et optimiser le résultat final, le chirurgien utilise la technique de l’abdominoplastie à haute tension supérieure. Cette technique permet de remettre la peau en tension de manière progressive en réalisant des sutures internes de la peau sur les muscles comme une sorte de capitonnage. Elle présente un triple avantage :

  • elle améliore le confort du patient en période post-opératoire ;
  • elle favorise la cicatrisation en diminuant les tensions sur la cicatrice (qui est alors plus mieux définie et plus discrète) tout en limitant les risques d’oedème et de complication ;
  • elle permet un modelé plus harmonieux du ventre.

A la fin de l’intervention, le chirurgien pose des drains (drainage en silicone sans aucune aspiration et indolore au retrait) et un pansement compressif qui seront enlevés avant la sortie le lendemain de l’intervention.

Quelles sont les suites opératoires ?

Les douleurs post-opératoires sont-elles importantes ?

La douleur est variable mais elle est le plus souvent supportable : elle s’apparente à des courbatures et tensions, elle est plus marquée lorsque les muscles ont été remis en tension. Elle est atténuée par la prise d’antalgiques les premiers jours.

Des pansements sont nécessaires 8 à 10 jours.

La cicatrice est-elle visible ?

La ou les cicatrices sont cachées ou discrètes mais leur évolution demande de la patience.

Pour une abdominoplastie complète, il y a 2 cicatrices :

  • l’une est transversale, elle est cachée dans les poils pubiens (cicatrice transversale sus-pubienne), elle est dissimulée dans le maillot ;
  • l’autre est circulaire, discrètement située autour du nombril (cicatrice circulaire péri-ombilicale).

Pour une mini-plastie abdominale, il n’y a qu’une seule cicatrice : la cicatrice transversale sus-pubienne.

Celle-ci est en général plus courte que pour une abdominoplastie complète car la quantité de peau retirée est moins importante. Comme le nombril n’est pas repositionné dans ce cas, il n’y a pas de cicatrice circulaire.

Disposition des cicatrices pour une abdominoplastie complète avec repositionnement ombilical

Disposition des cicatrices pour une abdominoplastie complète avec repositionnement ombilical

La ou les cicatrices acquièrent leur aspect définitif 12 mois après l’intervention (maturité cicatricielle). Mais on peut apprécier le résultat dès 3 à 6 mois de cicatrisation lorsque l’aspect rosé s’atténue.

Avant-Après: photo de résultat des cicatrices à un an d'une abdominoplastie complete avec repositionnement ombilical

Résultat avant-Après: photo de l’aspect des cicatrices à un an d’une abdominoplastie complete avec repositionnement ombilical

Pourquoi faut-il porter une gaine ? Le ventre est-il gonflé ?

Porter une gaine post-opératoire ou compressive est très important pour la récupération des tissus après abdominoplastie. Cela permet de :

  • limiter l’oedème (gonflement du ventre suite à l’intervention) et les ecchymoses (bleus) ;
  • faciliter les mouvements du patient même en cas de douleurs ;
  • favoriser la cicatrisation et la rétraction de la peau pour optimiser le résultat.

La plupart du temps, le port de la gaine est prescrit pour 2 à 3 semaines. Lorsqu’une correction de diastasis (muscles) a été effectuée, il faut compter 4 à 6 semaines.

La résorption complète des oedèmes demande 3 à 6 mois.

Gaine de contention abdominale pour abdominoplastie

Gaine de contention abdominale (modele femme de la marque MédicalZ*)  pour abdominoplastie, le port permet de diminuer les oedemes (et de protéger la réparation musculaire dans certains cas)

Combien de temps faut-il pour se remettre d’une abdominoplastie ?

En fonction de l’activité professionnelle et du type de correction, un arrêt de travail de 1 à 4 semaines est prescrit.

Pendant plusieurs semaines, mieux vaut éviter les efforts physiques dans la vie quotidienne cependant la marche apporte un réel bénéfice et est vivement conseillée (elle prémunie grandement d’ailleurs le risque de phlébite).

La reprise d’une activité sportive doit être envisagée de manière progressive et ne doit pas intervenir avant 6 semaines de repos.

Il faut également éviter d’exposer la cicatrice au soleil pendant 6 mois (l’apparence de la cicatrice n’étant définitive qu’au bout d’un an).

Combien de temps faut-il patienter pour le résultat final ? Et après, que faire ?

Il faut compter 3 à 6 mois pour apprécier pleinement l’effet esthétique de l’intervention (ventre entièrement dégonflé) et 12 mois pour le résultat final (aspect final de la cicatrice).

De manière générale, une bonne hygiène de vie permet d’atteindre et de pérenniser le résultat grâce à des mesures diététiques et à une activité physique régulière.

Quelles sont les complications possibles, comment les éviter ?

Les risques médicaux liées à l’intervention

La plastie abdominale est une intervention chirurgicale, à ce titre, on ne peut exclure des complications. Il existe des risques spécifiques liés à l’abdominoplastie :

  • phlébite et embolie pulmonaire (pour les patients souffrant d’insuffisance veineuse) ;
  • épanchement lymphatique (le port d’une gaine contribue à la prévention de ce problème) ;
  • hématome (dans ce cas, il peut y avoir une nouvelle intervention) ;
  • infection ;
  • hémorragie.

Ces complications sont rares et peuvent être traitées.

Les complications post-opératoires ayant un impact sur le résultat

Il existe 3 troubles qui peuvent constituer des imperfections :

  • une anomalie de la cicatrisation (cicatrice chéloïde) ;
  • l’apparition d’une nécrose cutanée qui retarde la cicatrisation ;
  • l’engourdissement temporaire de la zone du nombril.

Ces troubles sont peu fréquents et peuvent donner lieu à une réintervention afin de procéder à des corrections.

Les imperfections de résultat

Certains défauts persistants au bout d’un an peuvent faire l’objet de retouches chirurgicales :

  • une cicatrice épaisse et boursouflée ;
  • des excès cutanés aux extrémités de la cicatrice ;
  • des excès graisseux persistants et très localisés.

L’importance des visites post-opératoires

Dans tous les cas, pour une abdominoplastie, les visites post-opératoires sont essentielles. Elles permettent de détecter et prévenir tout problème, d’assurer la santé et le confort du patient, de favoriser l’esthétique du résultat final.

Elles doivent être incluses dans le devis remis en consultation(s) préopératoire(s).

Il est impératif que ce suivi soit réel, il permet de :

  • vérifier l’état de santé général ;
  • vérifier le bon déroulement de la cicatrisation et de la résorption de l’oedème ;
  • prévoir des corrections si nécessaire ;
  • répondre aux questions du patient ;
  • optimiser le résultat final.

Pour en savoir plus…

Avant une abdominoplastie >
Après une plastie abdominale >
L’avantage de la technique de la haute tension supérieure >
Déroulement d’une chirurgie esthétique du ventre >
Prix de l’opération >

A qui s’adresser pour une mini-plastie abdominale ou une abdominoplastie à Paris ?

Pour une abdominoplastie sur Paris, le Docteur Picovski vous garantit un suivi consciencieux et prévenant. Vous pouvez le joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire. Les consultations post-opératoires sont comprises dans son forfait, vous pouvez revenir aussi souvent que vous le souhaitez.

Réferences:

88 commentaires

  • Françoise dit :

    Bonjour, j’ai 72 ans j’ai le tablier qui tombe et que l’on voit à travers mes vêtements même pantalon. Je désirerais subir une abdominoplastie réparatrice. Je n’ose plus me déshabiller devant mon mari, je trouve ça horrible et je ne peux plus me voir devant une glace. Mon moral en est affecté,. Mon ventre retombe sur mon pubis, pensez-vous qu’il est possible de subir cette opération et être prise en charge par ma caisse de sécurité sociale, ayant une bonne mutuelle ? cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Vous décrivez un tablier abdominal (ventre qui retombe sur le pubis). L’intervention sera donc acceptée par le médecin conseil de la sécurité sociale. Cordialement

  • Bali dit :

    Bonjour, j’ai subi une abdominoplastie + liposuccion il y a un mois. Le haut du nombril plat et bas du ventre gonflé il n’y a pas de liquide serome. Le chirurgien m’a parlé de drainage par un kiné car le serome se trouverait derrière les muscle. Est ce que cela peut arriver ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, cela peut arriver. La collection doit être très certainement devant le muscle. Nous ne sommes qu’à un mois et je pense que les choses vont s’améliorer spontanément en quelques semaines. Si vous pouviez continuer à porter la gaine de contention, ce serait une bonne chose. Je reste disponible. cordialement.

  • Tati dit :

    bonjour,
    Suite à la pose d’un anneau gastrique, j’ai perdu 60kg. Aujourd’hui je pèse 80kg pour 1m69. faut-il que je perde encore du poids avant de penser aux opérations (ventre, cuisse, bras, sein).
    De plus, faut-il enlever l’anneau avant les opérations, le boitier ressort et est de plus en plus visible?
    toutes les opérations sont-elles prises en charge par la sécu?
    en combien de temps pourrais-je réaliser l’ensemble des opérations?
    merci d’avance pour vos réponses.
    cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour.
      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Bien sur, il est toujours nécessaire de perdre du poids au maximum des possibilités avant ces interventions mais je vois que vous avez déjà fait un important effort à savoir une perte de 60 Kg ! Cela dépend encore de vos possibilités… Il n’est pas nécessaire de retirer l’anneau avant la réalisation de l’abdominoplastie ; celui-ci ne gène en rien l’intervention. Compte tenu de votre chirurgie bariatrique et de votre amaigrissement, les interventions seront sans doute prises en charge par la sécurité sociale. J’ai par contre, un doute pour ce qui est de la poitrine ; cela dépend de ce que vous souhaitez. Diminution ? Correction de ptose pure (chute de la poitrine) ?
      Pour ce qui est du timing, cela dépend de ce que vous souhaitez. Bien évidement il ne faudra pas réaliser ces 2 interventions en même temps ceci afin que la durée d’hospitalisation (le plus souvent courte de 24H) ne puisse être majorée par l’addition des temps opératoires. Pour ce qui est du temps séparant chaque intervention, cela dépendra de votre souhait et de la fatigue mais généralement on peut concevoir 6 semaines à 2 mois d’intervalle entre les interventions le temps que les zones traitées soient bien cicatrisées.
      Je reste à votre disposition notamment si vous souhaitiez m’adresser des photos. Cordialement

  • Dédé14 dit :

    Bonjour, j’aimerais bien connaître la vérité.
    J’ai 61 ans, le mois dernier j’ai eu une abdominoplastie complète. Dix jours après, on m’a enlevé mon pansement et retiré mes 2 drains. Le mercredi suivant on m’a fait une ponction pour retirer du liquide (sérome). La semaine d’après le liquide était revenu sauf que mon docteur était en vacances et mon rendez-vous est à son retour.
    Présentement je sens une légère brulure à l’intérieur et mon ventre est gonflé et dur. Ça fait déjà 1 mois que je garde ce liquide à l’intérieur en attente de mon docteur.
    Est-ce que c’est grave? Est-ce que la peau va pouvoir tout de même se souder à mes muscles si elle réussit à faire une ponction tardive ? Je commence à m’inquiéter.
    Merci d’avance pour votre réponse, j’apprécie.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      La réalisation d’une ponction est rare. Je draine, pour ma part, non pas par redons mais par lames de Delbet (dont le retrait est indolore). Elles sont systématiquement retirées le lendemain de l’intervention, avant la sortie. Il faut savoir qu’une ponction est indiquée si la quantité de liquide est importante. Ce qui donne une idée de l’importance de la collection liquidienne est l’examen clinique (parfois une échographie de la paroi abdominale est réalisée en cas de doute afin de la quantifier).
      – Si la collection liquidienne est importante ou responsable d’une gêne, une ponction peut être indiquée.
      – Si la collection est modérée, la nature fait généralement bien les choses avec une résorption en plusieurs semaines.
      Les sensations de « légères brulures » peuvent être liées à la cicatrisation physiologique ou à la présence de liquide (notamment en quantité importante). Je pense qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter car vous ne présentez aucun signe inflammatoire ni de fièvre. Pour ma part, j’attendrais en portant la gaine de contention jour et nuit, en évitant les grands mouvements au quotidien et je surveillerais la régression progressive. Si vous étiez amenée à avoir une augmentation de volume et non une régression, voire l’apparition de signes inflammatoires (augmentation de la douleur, rougeur, chaleur et d’un fébricule (augmentation de la température…)) , il faudrait bien évidemment consulter.
      Je reste à votre disposition si vous aviez besoin de mes services. Cordialement .

  • Delph dit :

    Bonjour docteur, après trois césariennes j’ai le bas du ventre complètement relâché. J’ai fait un régime et là c’est pire… Pouvez-me conseiller ? merci

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, le régime est toujours une bonne chose ; si vous le souhaitez vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire. Cordialement.

  • Vinciane dit :

    Bonsoir,
    J’ai 46 ans je suis en pré-ménopause et en quelques mois j’ai épaissi au niveau de la taille. Je vis très mal ce changement surtout que j’ai toujours été mince au niveau de la taille (forme gynoïde). Je voulais savoir à quel moment je pourrais faire une abdoplastie, faut-il attendre la ménopause afin d’éviter la récidive ? Quelle fourchette de prix pour cette intervention ?
    Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour
      Il n’est pas nécessaire d’attendre la ménopause pour réaliser cette intervention (ce n’est pas un critère qui entre en jeu dans l’indication). Il faut par contre qu’il y ait des arguments anatomiques (excès cutanéograisseux notamment au niveau de la région sous ombilicale) et qu’il n’y ait bien évidemment pas de surpoids manifeste. Pour ce qui est d’une fourchette de tarif, vous pouvez m’envoyer des photos. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • lola77 dit :

    Bonjour, j’ai eu 4 enfants et étais bien jusqu’à la dernière grossesse. A pratiquement 40 ans j’ai du ventre et n’arrive pas à le perdre et aimerais aussi refaire monter les seins sans mettre des implants. Serait-il possible et le faire plus petite car je suis pas bien j’avais toujours 50 kg et là j’ai 70 kg pour 1m60 merci d’avance.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, une correction de ptose mammaire est toujours possible sans implant, surtout si votre volume mammaire est déjà important. Souvent dans ce cas, une diminution du volume comme vous l’évoquez est souhaitable pour une stabilité du résultat dans le temps (obtention d’une bonnet normal harmonieux type bonnet C). Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer vos photos de votre poitrine et de votre ventre pour que je vous réponde plus précisément. Cordialement

  • Virginie dit :

    Bonjour,
    Il y a deux mois j’ai accouché d’une petite fille, et depuis mon ventre qui était plutôt plat avant la grossesse est flasque et rempli de vergetures. J’aimerais savoir s’il y a une solution pour que je puisse retrouver confiance en moi en effectuant une opération « totale » qui prend en compte mes deux complexes.
    Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Ne soyez pas pressée, nous ne sommes qu’à 2 mois de l’accouchement. Les choses vont encore s’améliorer sur plusieurs mois. En attendant, retrouvez votre poids initial et faites une activité sportive. Si après 6 mois les éléments qui vous dérangent perduraient, je serais disponible pour répondre à vos questions ou vous examiner en consultation. Cordialement

  • Amazonia dit :

    Bonjour, j’ai 54 ans et suite à cinq grossesses j’ai le ventre abime, pas trop de vergeture mais un amas graisseux qui me gêne non pas pour m’habiller mais esthétiquement.
    Combien cela me coûterait pour me refaire un ventre plat. Je vous remercie de votre réponse. Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Pour vous répondre au mieux, l’idéal serait que vous m’adressiez des photos de face et de profil via le formulaire de contact. Merci lors de l’envoi de celles ci de me préciser votre taille ainsi que votre poids. Comme vous le savez, l’abdominoplastie peut être prise en charge par la sécurité sociale lorsqu’il existe un affaiblissement de la paroi (hernie ombilicale ou hernie de la ligne blanche) ou lorsqu’il existe un tablier abdominal (ventre recouvrant le pubis). Lorsque le médecin conseil accorde cette prise en charge, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste peuvent être remboursés partiellement ou en totalité par votre mutuelle selon votre contrat. Je reste à votre disposition. Cordialement.

  • emmylevol dit :

    bonjour, j’ai 48 ans et suite à 3 grossesses j’ai un tablier et un ventre gros moyennement. je suis très complexée et j’ai de plus en plus de mal avec ce corps que je n’accepte pas. Donnez moi votre avis sur la prise en charge éventuelle de la Sécurité sociale. J’ai subi une radio fréquence suite à des tachycardies depuis mon enfance et je souhaite savoir si cela peut être un frein . Merci pour votre réponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Si vous avez un tablier, c’est-à-dire un ventre qui descend pour recouvrir le pubis, votre intervention sera prise en charge par la sécurité sociale. Pour cela, au décours de la consultation, une demande d’entente préalable doit être rédigée. Elle sera à déposer à votre centre de sécurité sociale. Vous serez, sans doute, convoquée auprès du médecin conseil de la sécurité sociale afin qu’il puisse vérifier les éléments cliniques. Pour ce qui est de votre tachycardie, il faudra bien évidemment faire un bilan cardiaque complet afin que le médecin-anesthésiste puisse donner son feu vert pour l’intervention. L’idéal serait également d’avoir l’autorisation de votre cardiologue qui vous connait bien afin d’avoir aussi son accord. Je reste à votre disposition notamment si vous souhaitez m’adresser des photos pour que je vous réponde plus précisément pour ce qui est de l’indication. Cordialement.

  • nathalie dit :

    bonjour , j’ai eu 3 grossesses (3 césariennes) j’avais pris 60 kg presque tous perdus. Je voudrais savoir si une opération pour retirer la peau du bas ventre en trop et une chirurgie d’implants mammaires sont possibles en même temps ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Je vous déconseille de pratiquer ces 2 interventions dans le même temps opératoire.
      En effet, compte tenu vos grossesses et de la variation pondérale, votre abdominoplastie est très certainement un plastie abdominale « complète » c’est à dire avec une transposition ombilicale avec, sans doute, une réparation de la paroi musculaire et une lipoaspiration. La réalisation d’une pose de prothèses associée à ce temps risquerait de vous fatiguer dans les suites opératoires et de majorer les risques pour ces 2 interventions. Lorsqu’elles sont réalisées seules, dans la grande majorité des cas, les suites se déroulent très simplement…
      De ce fait, je vous conseillerais plutôt de réaliser ces 2 interventions dans des temps séparés. Retenez que pour chacune intervention, vous entrez le jour même de l’intervention et ressortez le lendemain. A noter que si la correction du ventre était une lipoaspiration seule (intervention beaucoup plus rapide et « superficielle», elles auraient pu, tout à fait, se réaliser dans le même temps opératoire) mais je ne crois pas ce soit votre cas… Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser vos photos afin que je puisse vous répondre plus précisément et vérifier l’indication de ces 2 interventions. Cordialement.

  • francou3 dit :

    bonjour, j’ai 60 ans 1m66 81kilo donc un gros ventre distendu, est ce que je peux me faire opérer sans problème vu mon âge, de plus j’aurai besoin de perdre de la graisse sur tout le corps et je n’arrive pas maigrir, jusqu’a 56 ans je n’ai jamais dépassé un poids de 66 à 70 kilos à présent je grossis beaucoup et vite avec rétention d’eau, est ce que c’est encore possible ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, le problème n’est pas votre âge… bien sur, il faudra éliminer toute contre indication pour l’intervention en effectuant un examen préopératoire complet.
      Le problème est, avant tout, ce surpoids que vous n’arrivez pas à perdre car, comme vous le savez, si une abdominoplastie est réalisée à ce poids là, elle aura, certes, pour but d’enlever la peau excédentaire et de remettre en tension les muscles de la paroi abdominale détendus. Mais, son résultat risque d’être partiel car les muscles peuvent se redistendre après l’intervention (en raison de l’excédent graisseux intra-abdominal pouvant pousser et faire relâcher les muscles abdominaux après l’intervention).
      C’est pour cela qu’il est important que vous maigrissiez avant toute éventuelle intervention. Je sais que ce n’est pas facile… avez-vous été déjà été suivie par un nutrionniste ? Faites vous de l’exercice ? Je reste à votre disposition si vous avez d’autres questions ou si vous souhaitez m’adresser vos photos via le formulaire de contact. Cordialement.

  • Laetitia dit :

    Bonjour. Je me suis fait opérer d’une abdominoplastie (diastasis et redrapage) + lipo bas du dos, ventre, cuisses, genoux il y a 9 mois.
    Ma silhouette a bien changé mais j’ai encore l’impression d’avoir beaucoup d’oedème (serome ?) notamment dès que je bouge un peu trop ou que je porte une charge (moyennement lourde) tout ça enfle et tire fort vers l’avant et gène le nombril.
    Je pensais qu’à 9 mois presque 10 je n’aurais quasi plus d’oedème…
    puis je reprendre de l’extranase pour aider un peu ? Dois-je revoir mon chirurgien pour une ponction de liquide ?
    De plus j’ai 2 petites oreilles à l’extrémité des cicatrices… dois je les faire reprendre ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Je ne crois pas que l’Extranase puisse aider à ce stade de l’intervention. En effet, nous sommes à 9 mois de l’intervention, ce qui est assez tardif… Je pense que l’idéal serait de consulter votre chirurgien afin qu’il puisse, à l’aide d’un examen clinique, vérifier s’il existe une collection liquidienne résiduelle (sérome), collection qu’il faudrait soit surveiller soit ponctionner. Au besoin s’il y avait un doute, il pourrait vous prescrire une échographie de la paroi abdominale voire un scanner. Retenez que si la quantité était modérée, il ne faudrait rien faire et recontroler dans 2-3 mois afin de s’assurer de la disparition spontanée de ce liquide par l’organisme.
      
Pour ce qui est des extrémités de la cicatrice, il ne s’agit aucunement d’une obligation; cela dépend de votre gène. Votre chirurgien peut les reprendre si elles ne sont pas trop importantes sous anesthésie locale. Je reste à votre disposition si vous aviez besoin de mes services. Cordialement.

  • Aupif94 dit :

    Bonjour docteur. J’ai 21 ans, et j’ai fait un régime (par mes propres moyens), je suis passé d’environ 100 kilos à un peu moins de 60. Je fais 1m72.
    Une fois ce poids atteint j’ai décidé de faire de la musculation car j’ai la peau du ventre qui pendouille un peu, des vergetures… C’est gênant quand je me penche. J’ai des abdominaux visibles mais malheureusement avec la peau, ça ne rend pas très bien.
    Je voulais savoir une fourchette de prix histoire de savoir si je dois oublier cela ou mettre un peu de coté. Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il s’agit d’un cas idéal d’abdominoplastie. Le poids a été perdu et il ne reste certainement quasiment plus que la peau à corriger. La peau en excès est enlevée à l’aide d’une cicatrice cachée au niveau du pubis (la peau restante est remise en tension). Souvent lorsqu’il existe un excédent graisseux résiduel, une lipoaspiration de la partie haute du nombril et des flancs est associée.
      Pour ce qui est de la fourchette du tarif, retenez que s’il existe un tablier abdominal (c’est-à-dire si le ventre recouvre le pubis), l’intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale. Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste peuvent alors vous être remboursés par votre mutuelle (partiellement ou totalement selon le contrat que vous avez souscrit).
      Présentez-vous un tablier abdominal ? Si vous le souhaitez, vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire de contact, en vous photographiant si possible debout et de profil, afin que je puisse vous donner un premier avis sur cette éventualité.
      Dans le cas contraire, cette intervention se fera sur le mode esthétique ; je pourrais également vous détailler précisément le tarif global de cette intervention grace à votre photo. Cordialement.

  • bernadette dit :

    Bonjour, le 15 mars j’ai subi une abdominoplastie, aujourd’hui ma vie est différente, je suis trop heureuse, mais je m’oblige à manger beaucoup moins, car sitôt que je le fais j’ai le ventre qui gonfle, le matin lorsque je me lève, il est tout de même gonflé un peu. Est ce que vous pensez qu’au bout de 6 mois il peut être plat le matin au lever, comme je le désirai, et qu’il faut que je continue à me priver de manger, car je suis peut être faite de façon qu’à la moindre bouchée avalée cela doit se voir ! Je vous remercie d’avance si vous répondez à ma question. Veuillez recevoir l’expression de mes meilleurs sentiments.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Sans doute que ces gonflements du ventre après les repas sont d’origine gastro-entérologique…
      En effet, une abdominoplastie (plusieurs mois après l’intervention) ne peut être à l’origine de cette symptomatologie. Elle constitue un geste superficiel et, dans l’immense majorité des cas, ne nécessite pas d’ouverture de la paroi (musculaire) abdominale donc, a priori, il n’y pas d’explication pour une « atteinte des intestins ».
      Après une telle intervention, il est conseillé aux patientes de vivre normalement en faisant attention au poids (mesure hygiéno-diététique classique, activité physique…).
      Il me semble qu’il faudrait peut être chercher une autre piste pour expliquer votre probleme de transit en consultant un gastroentérologue… Cordialement.

  • lili78 dit :

    Bonjour, j’ai eu une dermolipectomie depuis 3 mois. J’ai le ventre très dur et gonflé depuis 1 mois. J’ai fait une échographie : résultat, présence de 2collections latero-ombilicales droite et gauche au niveau des parties molles, de forme ovalaire, de la paroi abdominale, aspect hypoéchogene, hétérogene mesurant 85/47 à gauche et59/36 à droite. Pouvez-vous me dire de quoi s’agit-il ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Vous parlez de 2 collections au niveau des parties molles et après au niveau de la paroi abdominale …? Le compte rendu d’échographie est flou….
      De plus, nous avons du mal à savoir s’il s’agit d’un contenu liquidien car le radiologue parle d’une certaine hétérogénicité. Avez-vous consulté votre chirurgien plasticien afin qu’il vous examine cliniquement ? Dans le doute et pour mieux préciser les choses, un scanner de la paroi abdominale pourrait être indiqué. Retenez que s’il s’agissait d’un contenu liquidien il nous manque un dernier chiffre qui est l’épaisseur de ce contenu. Il faudra par exemple 85/47/3.5… ce qui montrerait par exemple qu’il s’agit d’une fine couche liquidienne qui finira progressivement par se résorber… Je reste à votre disposition. Cordialement.

  • Mass.. Patricia dit :

    Bonjour, j’ai été opérée le 22/02/2013 suite à un cancer du sein. Le chirurgien a pris la graisse du ventre, plus un lambeau de peau pour reconstruction du sein droit (type DIEP). Mon problème j’ai le côté gauche du ventre plus gonflé, que dois-je faire ? Je revois mon chirurgien mi Septembre. J’aimerais avoir un avis de votre part. Retoucher et en même temps la cpam prend-elle en charge ? Je dois aussi me refaire les mamelons. Merci de votre compréhension

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, Lorsqu’il s’agit d’un DIEP et non d’un TRAM, la paroi abdominale n’est censée ne pas être endommagée, c’est tout l’avantage de ce lambeau. Vous signalez un coté gauche plus gonflé, peut être que malgré la préservation musculaire dans le cas de votre DIEP, il y a eu dans les suites une distension abdominale. Plusieurs choses seraient à vérifier. Déjà un examen clinique afin d’objectiver lors de l’effort, la faiblesse de la paroi abdominale, éliminer un surpoids qui pourrait participer à ce phénomène, le compte rendu opératoire afin de vérifier ce qui a été fait sur le plan pariétal…
      L’idéal serait que vous consultiez le chirurgien qui vous a opéré afin de savoir si, en cas de distension importante, malgré toute absence de surpoids, il ne pourrait pas envisager une chirurgie réparatrice (pose d’une plaque pariétale en nylon par exemple). S’agissant d’une chirurgie réparatrice, cette intervention sera prise en charge par la sécurité sociale. En attendant le rendez vous du mois de septembre, essayez d’obtenir un poids le plus proche possible de votre poids normal. Bien évidemment je reste à votre disposition d’ici là si vous aviez besoin de mes services. Cordialement

  • Vivi dit :

    Bonjour Docteur. Je vous présente mon cas.
    J’ai 28 ans, mesure 1m60 pour 110kg.
    Mon ventre se constitue de 2 bouées (celle sous le nombril étant très prononcée), séparées par une taille bien marquée. sans compter les hanches et les cuisses assez fortes…
    J’ai tenté divers régimes dont 1 suivi par un nutritionniste, sans succès. Mon poids est stabilisé depuis une dizaine d’années maintenant mais je ne parviens pas à perdre plus de 5 kg (que je reprends dans l’année en général).
    Je voudrais savoir si je peux subir une abdominoplastie et si, à ce titre, je peux prétendre à la prise en charge par la sécu.
    En vous remerciant. Bonne journée

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. J’aurais aimé vous dire « oui » mais, avant tout, il faudrait poursuivre votre effort d’amaigrissement… En effet, il existe un surpoids qui, pour l’instant, contre indique l’intervention…
      Ne pouvez-vous pas vous faire aider par un nutritionniste ? Il serait bien d’envisager de pratiquer cette intervention lorsque vous obtiendrez un poids en dessous des 95 Kg ceci afin d’avoir des suites opératoires les plus rapides possibles et d’obtenir après l’opération un ventre le plus plat possible…
      Retenez que le critère de prise en charge de la sécurité sociale est la présence d’un tablier abdominal ce qui je pense sera votre cas. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • houta dit :

    Bonjour j’ai eu il y a 4 ans un anneau gastrique puis un bypass. Je voulais faire une abdominoplastie mais je voulais par la suite avoir un enfant. Combien de temps faut-il attendre pour une grossesse ? Merci

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, L’idéal serait d’attendre au moins 6 mois voire un an après une plastie abdominale afin que les tissus soient bien matures et cicatrisés. Vous avez également tout à fait le loisir de réaliser cette intervention après une ou plusieurs grossesses, là encore en attendant ce même laps de temps pour ces mêmes raisons. Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement

  • cyril dit :

    bonjour. j’ai subi une sleeve le 30 octobre dernier. J’avais perdu 40 kilos avant l’opération et 72 kilos depuis celle-çi. Il me reste moins de 8 kilos à perdre pour passer à un IMC inférieur à 25. En vu des dégâts sur la peau je vais devoir avoir recourt à la chirurgie réparatrice.
    je voulais savoir si dans cette configuration, la prise en charge de la sécu couvrait la réparation du ventre, des bras, des jambes et des seins (en sachant que je suis un homme). De plus pour enlever le peu de graisse qu’il restera, est-ce que la lipoaspiration de celle-çi est couverte par cette prise en charge ?
    Je mesure 180cm et pèse actuellement 88 kilos (poids de départ 202 kilos)
    merci d’avance pour votre réponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, Une abdominoplastie, une chirurgie réparatrice des bras et des cuisses seront prises en charge dans votre cas car ces intervention font suite à une chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) et auront donc un rôle de réparation. Egalement vous parlez d’une hypertrophie de la poitrine, il s’agit donc d’une correction de gynécomastie qui prise en charge par la sécurité sociale. Pour ce qui est de la lipoaspiration, celle-ci ne pourra être prise en charge que si elle fait partie des interventions précédentes.. ; elle est d’ailleurs à ce propos quasiment toujours réalisée dans le même temps. Je reste à votre disposition si vous avez des questions complémentaires. Cordialement

  • mag dit :

    Bonjour j ai subi une plastie abdo le 7 mai ouverte de haut en bas et une autre cicatrice en bas du ventre. .le bas du ventre est nikel par contre juste au dessus du nombril c est pas mal gonflé est ce que c est normal. .si je met mon panti c est gonflé de partout. …
    Merci pour votre réponse je suis inquiète

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il me faudrait des précisions… ; y a-t-il eu une correction de diastasis durant l’intervention (correction du relâchement des muscles de la paroi musculaire) ?
      Avoir un ventre gonflé même un mois et demi (voire deux) après l’intervention peut arriver. Cela n’est pas inquiétant et correspond à la présence de liquide (lymphe, oedème) au niveau de la zone qui a été décollée. Le plus souvent la nature fait bien les choses sans aide (ponctions) et la résorption se fait progressivement jusqu’à 3 à 6 mois. Le fait que cela soit oedématié lorsque vous ne portez pas le panty montre que les choses ne sont pas encore matures et continuent d’évoluer. Si vous le pouvez, il serait bien de continuer à porter votre gaine de contention…
      Dans tous les cas , je vous conseille de patienter. Si les choses venaient à perdurer, l’idéal serait de consulter votre chirurgien, afin qu’il vous examine (voire qu’il prescrive une échographie qui objectiverait et quantifierait la présence de liquide.. voire une récidive de diastasis ce que je ne pense pas..).
      Je crois vraiment que les choses s’amélioreront au courant des semaines à venir. Je reste bien sur à votre disposition si vous aviez besoin de moi. Cordialement

  • stca dit :

    bonjour. Suite a un regime j ai perdu 40 kg et je pese maintenant 85kg pour 1m85
    j ai un surplus de peau sur les cuisses intérieures et le ventre plein de vergeture et distendu!
    que me conseillez vous? la secu peut elle prendre en charge une eventuelle operation?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Comme vous vous en doutez certainement, une lipoaspiration seule ne pourra pas régler le surplus de peau, il faut dans ces cas là réaliser un lifting de cuisses qui associera à la liposuccion le retrait de la peau excédentaire et la remise en tension de la peau restante. Pour cette intervention, vous entrez en clinique le jour même et ressortez en général le lendemain matin. Cette intervention qui a pour codage QZFA 014 par la sécurité sociale est prise en charge lorsque l’opération fait suite à un amaigrissement après obésité morbide sur chirurgie bariatrique ce qui me semble être votre cas. Vous pouvez avoir des informations sur le lifting de cuisses en cliquant ICI.
      Je reste à votre disposition si vous avez des questions complémentaires. Cordialement

  • sarah69 dit :

    bonjour, j’ai eu deux grossesse pour lequels j’ai pris beaucoup de poids, que j’ai perdu et repris, j’ai le tablier qui me gêne enormement dans la vie courante et qui me déprime…….j’ai un ventre très gros, par contre je ne souhaite pas faire d’abdoplastie mais une mini abdoplastie pour enlever le tablier sa serait déjà énnorme pour moi. merci de me donner une rèponse . CORDIALEMENT

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Bien évidemment, une abdominoplastie localisée (mini lifting abdominal) pourrait être réalisée dans le cadre d’un tablier mais le résultat risquerait d’être partiel, ce qui est dommage…
      Vous parlez d’un ventre très gros; il faut éliminer une distension de la paroi musculaire (diastasis des muscles grands droits) qui serait à corriger durant le même temps opératoire. Compte tenu de la présence du tablier, cette intervention sera prise en charge par la sécurité sociale. Souvent, durant l’opération, une lipoaspiration de l’abdomen et des flancs est associée. Bien sûr, avant tout éventuelle opération, il faudra obtenir un poids le plus proche possible de la normale.. ceci afin d’avoir après l’intervention un ventre bien corrigé, le plus plat possible…
      Je reste à votre disposition si vous avez des questions complémentaires.Cordialement

  • Julie dit :

    Bonjour je suis une jeune fille de terminale
    J’ai toujours eu comme une bosse sur le bas de mon ventre, quand on touche on sent une petite couche de graisse et surtout du dur. Je ne sais pas ce que c’est. le haut de mon ventre est plat et le bas est bombé. Est ce que c’est possible de supprimer cette bosse grâce à une chirurgie? Qu’est ce que vous pensez que c’est ? Quel serait le prix ?
    Merci d’avance

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. J’ai du mal à vous répondre. L’idéal serait un examen soit par votre médecin traitant, soit par votre gynécologue, soit par un chirurgien afin de voir la nature de cette bosse : origine abdominale ? Origine musculaire ? Excédent graisseux (lipoméries) ?
      Je reste à votre disposition. Cordialement

  • jean marie P dit :

    bonjour j’ai actuellement 25 ans ,j’ai perdu il y a 6ans 30 kilo
    jais fait beaucoup de sport j’ai donc un corps athlétique avec de abdos visible mai j’ai un excès de peau sur le bas du ventre avec de vergeture jusques dessus du nombril et cela et très moche et très lourd a porter je peu prendre entre mes mains ce supplément de peau comme un sac .Que dois-je envisager sachant que je suis assez mince maintenant et que malgré tout je sens ma sangle abdominale en dessous de ce tablier

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il s’agit d’un cas classique d’abdominoplastie après amaigrissement. J’ai du mal à vous dire si celle-ci serait localisée ou complète (abdominoplastie avec repositionnement ombilical qui a une action plus globale pour le traitement de l’excès cutané et des vergetures). Cela dépend de votre morphologie (position du nombril, exces cutané au dessus du nombril,..).
      Si vous souhaitez vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire de contact afin que je vous réponde plus précisément.
      Retenez qu’en cas de tablier abdominal (ventre qui recouvre le pubis) cette intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale. Cordialement

  • arimat dit :

    Bounjour Dr je voudrais savoir si une recidive du diastesis pouvais m’arrive 7 moi apres de l’intervention avec cure de diastesis a cause du sport car je repris le sport 4 mois apres, et je fait 15 mint d’abdo 4 jour par semaine et je suis un peu gonflé au dessus mais plat en dessous
    merci de votre reponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il est rare d’avoir une récidive après une correction de diastasis. Celle-ci peut se voir, toutefois, si le chirurgien a opéré une patiente en surpoids, si l’observance de la gaine a été moyenne, si la correction a été insuffisamment efficace ou au contraire trop importante…
      Vous pouvez, si vous le souhaitez, m’adresser des photos mais je pense que, pour l’instant, la solution pour vous est de continuer les mesures hygiéno-diététiques comme vous le faites, notamment le sport et de s’efforcer d’obtenir un poids le plus proche possible de votre poids normal. Cela permettra d’obtenir un ventre le plus plat possible, même dans le cas d’une éventuelle ré-intervention (qui ne peut se concevoir si les choses ne rentrent pas dans l’ordre, qu’à distance de l’opération c’est à dire à un an révolu, date de la maturité cicatricielle.. et après l’obtention d’un poids correct..). Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement

  • Picpic dit :

    Je me suis fais opérée d’un diastasis des grands droits et d’une hernie ombilicale il y a 8 mois mais je constate que mon ventre est toujours gonflé au dessus mais plat en dessous et en plus je sens comme des bosses dans mon ventre, quand j’en parle à mon chirurgien il me dit que c’est rien il faut que je fasse des abdos et ça partira mais ça fait 3 mois que j’en fait tous les jours 10 minutes mais pas de changement. Que faut il faire?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il est difficile de vous répondre. Il est vrai que les mesures hygiéno-diététiques (sport et amaigrissement) sont toujours conseillées avant comme après l’intervention pour que le ventre reste le plus plat possible. S’il existe une récidive, les causes peuvent être un défaut de correction ou alors si le poids n’a pas été assez bas au moment de l’intervention, avec en conséquence une récidive lié au surpoids : présence d’une graisse intra-abdominale en excès qui pousse les muscles à se relâcher de nouveau.
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez me préciser votre taille ainsi que votre poids et si vous souhaitez m’adresser des photos via le formulaire de contact afin que je vous donne mon avis. Sachez que dans tout les cas, sport et amaigrissement avec un poids le plus proche possible du poids idéal sont les principales choses à faire dans l’immédiat, ce que d’ailleurs vous conseille votre chirurgien. Cordialement.

  • france laurence dit :

    bonjours,lorsque vous enleve de la graissf au niveau du ventre cause surpoids faut il retendre la peau des seins

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il s’agit de 2 territoires complètement différents et il n’y a pas lieu nécessairement de toucher à l’autre lorsque l’un est traité. Cordialement

  • sandra dit :

    Bonsoir je me suis fait operer d une abdominoplastie le 15 fevrier 2013 je me suis fait ponctionner du liquide une semaine apres . Je suis gonfler du coter gauche jusque en dessous de la boutinette avec une douleur depuis quelques jours . est ce que cela peut etre du liquide de revenu ? Je m inquiete merci pour votre reponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Vous êtes à 3 semaines de l’opération… il est fort probable que le gonflement du coté gauche soit dû à une nouvelle accumulation de liquide. Selon son importance et selon les signes que vous présentez (majoration de la douleur ou apparition d’une fébricule), il serait peut être indiqué de faire une nouvelle ponction évacuatrice afin d’aider le corps à faire sa résorption. L’idéal serait que vous consultiez le chirurgien qui vous a opéré, que vous continuiez à porter la gaine et que vous contrôliez les signes locaux (apparition d’une rougeur, augmentation de la chaleur et de la douleur) et les signes généraux (apparition de fièvre).
      Je reste à votre disposition si vous avez besoin de mes services.
      Cordialement

  • lefebvre valérie dit :

    Bonjour, je me suis fait opérer (liposucion + mini-lift) il y a 2 mois et là je vois une différence entre mon ventre sur et sous le nombril. Il est plat en dessous et gonflé et dur au dessus. Est ce que ça va changer? Que dois je faire? Est ce que le fait de porter des jeans serrés ou collants serrants à la taille amplifie ce phénomène?? Merci d’avance.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Ne vous inquiétez pas, il est normal après 2 mois, d’avoir une différence de niveau entre la partie du ventre qui a été corrigée et la partie située en dessous de la cicatrice. Cela est dû à plusieurs phénomènes : l’œdème lié aux phénomènes de cicatrisation de la peau qui a été décollée et descendue vers le bas pour être remise en tension, la présence de liquide (sérome) qui peut être présent entre la zone décollée et le plan musculaire (ce liquide est constamment présent mais son importance est variable, parfois lorsque sa quantité est très importante il peut être ponctionné) et cela est dû également à la partie située en dessous de la cicatrice qui elle n’a pas été opérée… Cette « marche d’escalier » est tout à fait classique et généralement s’améliore jusqu’à 3 à 6 mois après l’intervention. Éventuellement si la différence de niveau est très importante et que vous sentez un contenu liquidien au niveau de la zone traitée, située en dessous du nombril, une échographie pourra être réalisée afin de discuter d’une éventuelle ponction (si la quantité est importante). Je vous conseille également de consulter votre chirurgien esthétique qui sera le plus à même de connaitre la conduite à tenir. Le port d’une gaine et l’éviction de mouvements importants peuvent aider à la diminution de ce phénomène. Je reste à votre disposition si vous avez des questions supplémentaires ou souhaitez me voir en consultation. Cordialement.

  • laure dit :

    Bonjour Docteur.
    Je vous ai fait parvenir mes photos via le formulaire de votre site internet car, je souhaiterais savoir si après mes trois grossesses et un ventre horrible je pouvais bénéficier d’une prise en charge de la cpam?

    Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Pouvez-vous me préciser quand ces dernières ont été envoyées ? Je vais tenter de retrouver vos photos dans mes mails… Retenez que la prise en charge ne répond pas au nombre de grossesse et au coté « horrible » du ventre mais cela dépend d’un critère bien précis : la présence d’un tablier abdominal (ventre recouvrant le pubis) ou la présence d’une hernie de la paroi musculaire qui serait à réparer. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • Nanou971 dit :

    Bonjour Docteur,
    En envisageant ce jour une abdominoplastie, pensez-vous que l’intervention peut avoir-lieu pour la fin mai 2013 ?
    Sachant qu’une perte de poids est difficilement envisageable !
    Merci à vous.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, il est difficile de vous repondre… qu’entendez vous par perte de poids difficile ? avez vous été aidée par un nutritionniste ? quelle est votre taille et votre poids ? vous pouvez, si vous le souhaitez, m’envoyer des photos de votre ventre (face et profils debout) via le formulaire de contact pour que je vous donne un premier avis. Bien cordialement.

  • isa dit :

    bonjour Docteur, après ma grossesse gemellaire j’ai eu un diastasis que j’ai corrigé avec un kiné et une reeducation ,mais actuellement mon problème c’est cette peau froissée dégoutante sur mon ventre. j’ai recommancé a faire des abdominaux pour gainage et poignets d’amours mais le ventre est toujours froisse bien que ferme en dessous. Que faire docteur, Aussi il s’engraisse très rapidemnt si je prends du poids c’est sur le ventre en premier que me conseiller vous ??

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il s’agit d’une bonne question. L’idéal est d’obtenir le poids le plus proche possible du poids idéal et de poursuivre les mesures hygiéno-diététiques (la musculation des muscles abdominaux..) comme vous le faites déjà. Malheureusement, cette conduite ne corrige pas forcément tout le relâchement musculaire et la peau vergeturée. La solution est, dans ce cas, de réaliser une abdominoplastie afin de corriger de corriger le relâchement musculaire (correction du diastasis des muscles grands droits), d’enlever le maximum de peau vergeturée et de remettre en tension la peau restante. Si vous souhaitez, vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire de contact en me précisant votre poids ainsi que votre taille pour que je puisse vous donner un premier avis. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • Afassi Sou dit :

    Bonjour, étant plus jeune j’ai subis une opération de l’appendicite puis d’une péritonite d’urgence donc le résultat fait que j’ai une cicatrice d’a peut près 11 centimètres , j’aimerais savoir si c’est réparable et je cherche un très bon Chirurgien. Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, si la cicatrice est adhérente et élargie ou si elle a eu une mauvaise évolution (évolution vers une cicatrice chéloïde) celle-ci peut être reprise chirurgicalement. Le plus souvent elle peut se faire même si elle mesure sur 11 cm sous anesthésie locale.Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos via le formulaire. Cordialement

  • Andrea dit :

    J ai un anneau gastrique j ai perdu 80kilos et j’ai beaucoup de peau qui pendent j abite à l île de la réunion pas beaucoup de moyens je voulais savoir si les opérations du ventre des bras des cuisses étaient remboursées et une fourchette de prix pour le dépassement d honoraires

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      Votre intervention à de grandes chances d’être prise en charge par la sécurité sociale car il s’agit d’intervention de chirurgie réparatrice après un amaigrissement faisant suite à une chirurgie de l’obésité (anneau gastrique). Pour cela, une demande d’entente doit être envoyée à votre centre de sécurité sociale pour obtenir une prise en charge. Bien évidemment, chacune des opérations si elles venaient à être réalisées seraient à pratiquer séparément. A noter que les dépassements d’honoraires lorsqu’il y a une prise en charge par la sécurité sociale, peuvent être remboursés partiellement ou totalement selon le contrat de mutuelle que vous avez souscrit.Je reste à votre disposition si vous souhaitez notamment m’envoyer des photos. Cordialement

  • lili dit :

    bonjour,
    j ‘ai fait une abdominoplastie il y a trois ans et maintenant j ‘ai le bas du ventre gonflé ?je ne sais pas quoi faire

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Nous sommes à 3 ans et effectivement il s’agit d’un résultat qui est définitif. Il faudrait toujours éliminer une collection liquidienne (collection lymphatique résiduelle). Peut être qu’une échographie de la paroi abdominale pourrait être indiquée. Egalement, il peut arriver qu’il existe « une marche d’escalier » : la zone située en dessous du nombril est légèrement plus importante (épaisse) que la région pubienne , généralement cela traduit un excédent graisseux résiduel qui n’a pas été corrigé. Dans ce cas, une lipoaspiration complémentaire (de la région sous ombilicale), parfois réalisée sous anesthésie locale, peut venir compléter ce premier temps de plastie abdominale. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • C.B 17 dit :

    Bonjour, j’ai pris contact avec un chirurgien plasticien pour une abdominoplastie. J’ai eu l’accord de la CPAM par contre j’avais 2 questions: Je viens de me faire opérer en urgence de la vésicule biliaire donc je voulais savoir s’il y avait un délai entre les 2 opérations?
    Pour l’abdominoplastie,utilise t-on le même principe de gonflement du ventre(par un gaz) que pour l’opération de la vésicule?Parce que moi actuellement le plus dur c’est le post-op.
    Merci pour votre réponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. L’idéal serait d’attendre au moins 2 à 3 mois après une cholécystectomie (opération de la vésicule) afin que les tissus soient cicatrisés. Pour ce qui est de la technique utilisée lors de la plastie abdominale, il n’y a pas de gaz insufflé comme dans le cas d’une cœlioscopie. Cette intervention est peu voir pas douloureuse ; par contre les patientes signalent une fatigue lors des jours qui suivent l’intervention (qui dépend de la quantité de graisse retirée). Retenez que contrairement à une opération de la vésicule, le geste réalisé est superficiel et ne touche en cas la région intrapéritonéale (les intestins…). Je reste à votre disposition. Cordialement.

  • AM dit :

    Bonjour,
    Il y a 10 mois j’ai acouche d’un deuxieme bebe de plus de 4 kg suite a quoi j’ai un « important » diastasis des grands droits d’apres le chirurgien. J’ai entendu parle que dans beaucoup de cas, la diastasis revient apres une operation en suture X (je ne me suis pas interesse par rapport a l’operation avec filet car les cicatrices sont aparrement tres laides en plus on peux avoir tout le reste de notre vie des douleurs dans l’abdomen a cause de ce filet). Est-ce d’apres votre experience vrai? Si oui, c’est quoi le taux de reussite? Dans combien de temps apres l’operation on peux savoir si l’operation est reussie ou non? Pourquoi la recidive peux arriver? Si jamais je me decide a me faire operer, dans combien de temps apres l’acouchement serais l’ideal de le faire?
    Merci d’avance!

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. La réparation du diastasis qu’elle soit faite par plicature (suture des muscles grands droits) ou par pose d’une plaque (filet comme vous le décrivez), ne change en rien la qualité de la cicatrice. Pour ce qui est du taux de réussite, tout dépend de l’importance du diastasis initial et de votre poids avant l’intervention car en cas de surpoids important, les récidives sont fréquentes et cela indépendamment du chirurgien plasticien. Il est important après une telle intervention de porter une gaine de contention ceci afin de protéger la cicatrisation musculaire. Au bout de 2 à 3 mois, le résultat est définitif et à priori « la récidive n’est plus possible si le poids est bien conservé ». Généralement, il faut attendre une année après un accouchement avant de réaliser une telle intervention et obtenir le poids le plus proche possible du poids idéal pour se donner toutes les chances d’avoir un ventre plat qui ne se modifiera plus au long court. Si vous souhaitez, vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire.Cordialement

  • D. B. dit :

    Merci pour vos réponses. Je vous confirme qu’il y a également eu une cure de diastasis des muscles grands droits. Le gonflement est uniforme. Effectivement, c’est la sensation de liquide (ballon d’eau) que j’ai lorsque je palpe. Malheureusement je ne suis pas en mesure de vous dire si c’est important ou pas.
    Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Cette sensation de liquide et le caractère uniforme du gonflement sont très en faveur d’un sérome ; tout dépend de son importance. Avez-vous consulté votre chirurgien ? Une échographie pourrait aider mais le diagnostic clinique suffit le plus souvent. S’il est important pour votre confort et pour une cicatrisation plus rapide, une ponction évacuatrice peut être indiquée. Cordialement.

  • sara dit :

    bonjour je suis une jeune étudiante a paris de 25ans j’ai un problème de surpoids depuis que je suis étudiante avec des milliers de régime qui finisse par un échec mon corps ne supporte plus les régime sa me donne tournis et fatigue j’ai besoin en premier de savoir si possible une lipoaspiration pour enlever le ventre et les poignée d’amour et les plis du dos en premier et si possible cher docteur d’avoir des renseignement et a peu prés un prix pour pouvoir commencer a économiser car la sa devient un problème psychologique et personnelle vu que mon fiance ma quitter a cause de sa au bout de 6ans de relations et j’ai totalement perdu confiance en moi.SVP AIDEZ MOI je vous laisse mon mail en espoir d’avoir une réponse de votre part
    come_to-me@hotmail.fr

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. L’important est que vous repreniez confiance en vous opération ou pas. Avez vous été aidée pour ces nombreux régimes par un nutritionniste par exemple ? pouvez vous me communiquer votre taille et votre poids. Pouvez vous m’adresser des photos ? je reste à votre disposition. cordialement

  • D. B. dit :

    Bonsoir, suite à 3 grossesses et un ventre porté très en avant durant mes grossesses, j’ai subi une abdominoplastie ainsi qu’une dermolipectomie le 21 décembre 2012. Après une très agréable surprise 2 jours après l’opération, je trouve qu’au bout de 3 semaines, mon ventre est de plus en plus rond et j’ai l’impression que ce n’est plus lié à l’oedeme (en effet, j’ai moins la sensation de gonflement type ballon). Est-ce normal ? A partir de quand faut-il commencer à s’inquiéter quant à la réussite de l’opération ?
    Par avance, merci pour votre retour.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il est courant d’avoir un ventre encore gonflé plusieurs semaines après une plastie abdominale. Généralement, le ventre met 4 à 6 semaines pour commencer à bien se dessiner après l’opération. Si le ventre augmente de volume, cela est très en faveur, non pas d’un œdème, mais d’une collection liquidienne que l’on appelle sérome. Votre chirurgien pourrait vous aider à le diagnostiquer (cela se diagnostique à la palpation, on peut se faire aider par une échographie en cas de doute). Il faudrait aussi me donner de plus amples informations afin de savoir si une correction du relâchement musculaire (Diastasis des muscles grands droits) a été réalisée durant même temps. Une récidive précoce du diastasis, peut etre évoqué si lors de la toux forcée, le volume (plutôt localisé sur la région médiane du ventre) se majore. Si la palpation permet de confirmer l’existence d’un important sérome, une ponction évacuatrice peut être effectuée pour aider sa résorption. Si le sérome est de faible abondance, la nature fait bien les choses et la résorption se fait en plusieurs semaines (cas le plus fréquent). En restant à votre disposition. Cordialement

  • D.M. dit :

    bonjour je me suis faite opéréé en octobre par un autre chirurgien d’une chirurgie plastique abdominale du ventre avec les muscles retendu mais a ce jour je m appercoi qu au dussus du nombril j ai une grosseur qui vient d apparaitre pour moi c est un excés de graisse qui c est formé pouvez vous me dire ce que je dois faire. merci.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Si l’intervention date de 2 à 3 mois, il est important d’attendre que la cicatrisation arrive à maturité. Généralement il faut compter 6 mois pour apprécier le galbe d’une abdominoplastie et 10 à 12 mois pour la cicatrice. Cette tuméfaction que vous présentez au dessus du nombril peut avoir pour origine 2 choses. Soit une récidive du diastasis c’est-à-dire l’élargissement musculaire au dessus du nombril, soit une collection (liquide appelé sérome faisant suite à l’opération). Généralement, lors de l’examen clinique nous pouvons les différencier. En effet, lorsqu’il s’agit d’une récidive du diastasis la tuméfaction apparait lors de la position debout ou lors de la toux. Egalement, pour en avoir le cœur net nous pouvons réaliser une échographie de la paroi abdominale. S’il s’agit d’une récidive de diastasis, il faut attendre au moins 6 mois avant d’envisager une éventuelle reprise chirurgicale et, bien sûr, avant l’opération s’assurer d’obtenir le poids le plus faible possible. S’il s’agit d’une collection, le plus souvent la nature fait bien les choses et la résorption se fait progressivement sur plusieurs semaines. S’il est important, une ponction peut être discutée. en restant à votre disposition. cordialement.

  • Faty dit :

    bonjour. j ai une gene au niveau de mon ventre car voila qu il recouvre mon pubis j’ai eu deux grossesses et subi deux cesarienes meme en perdant du poids je ne pert pas en ventre merci de me repondre cordialement a vous

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour
      D’après ce que vous me décrivez, il s’agit très probablement d’un tablier abdominal. Une abdominoplastie réparatrice pourrait corriger votre problème. Sans doute qu’une liposuccion abdominale et des flancs sera réalisée dans le même temps. Si vous le souhaitez je pourrais vous recevoir en consultation afin de rédiger une demande d’entente préalable à adresser à votre centre de sécurité sociale. Vous serez ensuite convoqué par un médecin conseil qui est seul juge de l’accord de la participation de la CPAM pour la prise en charge des frais hospitaliers. Si ce dernier décide qu’un accord est donné vous pourrez alors envisager cette opération sur le mode de la chirurgie réparatrice vous permettant une prise en charge des frais hospitaliers. Je reste à votre disposition si vous souhaitez me rencontrer ou m’adresser via le formulaire de contact des photos de votre ventre debout de face ainsi que de profil afin que je vous dise si je peux rédiger une éventuelle demande d’entente préalable. cordialement

  • Erika F dit :

    suite a ma grossesse il y a 5 ans, le bas de mon ventre est abîmé! J’ai de la chance, je suis plutot fine et n\’ais pas gardé de poids suite à mon accouchement. Cependant le bas de mon ventre a un exedent de peau avec vergetures. Pas grand chose… mais je trouve cela disgracieux. Je n\’ose plus les maillots de bains 2 pièces, ni certains sous vêtements. Combien pourrais coûter une intervention et en quoi consisterait t elle?

    • Dr Picovski dit :

      bonjour
      vous signalez un problème de peau au niveau de la partie basse du ventre, à priori, sans excédent graisseux. Je pense, de ce fait, qu’une abdominoplastie localisée (mini-abdominoplastie) peut etre évoquée. Celle-ci aura pour but de retirer la peau abîmée par votre grossesse et de remettre en tension la peau restante. Une cicatrice courte sera cachée au niveau des poils pubiens. Pour ce qui est de son coût, compte tenu, de l’absence de tablier, cette intervention se fera sur le mode esthetique et ne pourra pas etre prise en charge.
      Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer des photos (Face et profils) via le formulaire pour que je vous réponde précisement
      cordialement