Malformation mammaire

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 20/01/2022.

Les malformations mammaires sont très répandues, chez les femmes comme chez les hommes. Certaines peuvent conduire à des troubles et des complexes importants : difficultés pour se vêtir, peur du miroir, gênes fonctionnelles, mal être.

Parmi les malformations du sein chez la femme, diagnostiquées le plus souvent à l’adolescence en fin de la croissance mammaire, on trouve des malformations concernant le volume, la forme des seins ou bien les mamelons.

Les malformations concernant le volume de la poitrine

Hypertrophie mammaire

L’hypertrophie de la poitrine (volume trop important des seins) est une malformation qui peut avoir un retentissement fonctionnel majeur avec des douleurs au dos (cervicales, dorsales) ou des macérations très gênantes. Le traitement est une réduction mammaire systématiquement complétée par une correction de ptose mammaire (affaissement de la poitrine en raison du poids).

A noter : Une ptose mammaire, seule, n’est pas considérée comme une malformation.

avant après réduction mammaire bilatérale

Résultat d’une réduction mammaire bilatérale pour une excès de volume mammaire (hypertrophie avec bonnet D – E)

Hypotrophie ou hypoplasie mammaire (et amastie)

A l’inverse de l’hypertrophie, il existe l’hypotrophie ou hypoplasie mammaire (glande mammaire pas assez développée), pouvant aller selon la sévérité vers l’aplasie, l’agénésie ou l’amastie (absence totale de seins). Le traitement est alors une augmentation mammaire par prothèses (le lipofilling mammaire étant une mauvais indication en cas d’hypotrophie mammaire sévère).

Ces 2 anomalies peuvent être unilatérales c’est à dire ne concerner qu’un seul coté ou bien être bilatérales (elles concernent les deux seins).

Avant-après d'une opération pour malformation à type d'hypotrophie mammaire

Malformation à type d’hypotrophie mammaire sévère bilatérale traitée par pose d’implants (260cc)

Asymétrie mammaire

Une hypertrophie ou une hypotrophie unilatérale entraînent forcément une asymétrie mammaire : le volume d’un des seins est trop important ou trop réduit par rapport à l’autre. Selon le cas, il faut alors envisager une réduction du sein hypertrophique ou une augmentation du volume par prothèse du sein hypotrophié (une augmentation par lipofilling est possible selon les cas).

Enfin, une asymétrie mammaire peut exister en dehors de cas hypertrophiques ou hypotrophiques. En effet, sans anomalie du volume, elle peut être la conséquence d’une asymétrie de forme.

Hypotrophie unilatérale responsable d'une asymétrie: correction de la malformation par implants de taille différente

Importante hypotrophie unilatérale (sein gauche de la patiente) responsable d’une asymétrie: la malformation a été corrigée par une pose d’implants de taille différente (pose bilatérale, dans un souci de symétrie)

Les malformations concernant la forme des seins

Seins tubéreux

Une malformation des seins fréquemment diagnostiquée par les chirurgiens plasticiens est le syndrome des seins tubéreux. Cliniquement, cette pathologie liée à un trouble de la croissance mammaire lors de l’adolescence, se manifeste par un aspect typique :

  • des sillons sous mammaires situés hauts avec une base mammaire étroite,
  • une forme tubulaire des seins en raison d’une croissance trop importante vers l’avant,
  • des aréoles larges qui participent à la projection.
Malformation des seins tubéreux traitée par prothèses avec plastie

Résultat post opératoire d’une correction de malformation des seins tubéreux : pose de prothèses avec plastie aréolaire

Le traitement des seins tubéreux associe des techniques de plastie mammaires (plastie dite en “I”) le plus souvent à une augmentation par prothèses (et maintenant par lipomodelage ou lipofilling) car les hypotrophies sont fréquentes.

Sein tubéreux et asymétrie mammaire

Il est possible qu’un seul sein soit touché par le syndrome tubéreux ce qui entraîne de fait une asymétrie mammaire. Dans ce cas, la plastie du sein concerné permet de retrouver une poitrine symétrique.

La malformation des mamelons ombiliqués ou invaginés

Le mamelon peut aussi présenter des malformations indépendamment de la forme ou du volume des seins.

Le mamelon (ou téton) est alors plat, le plus souvent rentré, au lieu d’être saillant en raison d’une rétraction des canaux galactophores. Ce phénomène peut toucher un seul mamelon ou bien les deux et entraîner des inflammations.

Véritable mamelon invaginé: le teton est rentré responsable d'une gêne esthétique et fonctionnelle

Véritable mamelon invaginé: le teton est rentré responsable d’une gene esthétique et fonctionnelle (gêne au lavage, à allaitement,..)

Lorsque le mamelon est rentré (on parle d’aspect invaginé ou ombiliqué) et que les techniques de tractation sont inefficaces, une chirurgie plastique peut corriger le problème et faciliter la toilette. Toutefois, celle-ci peut perturber un futur allaitement.

Résultat avant après à une semaine d'une correction d'une malformation des mamelons ombiliqués

Résultat à une semaine d’une correction d’une malformation des mamelons ombiliqués: grâce à la section des canaux galactophores, les mamelons ne seront plus jamais rentrés (même lors des variations de température)

La malformation mammaire chez l’homme

Chez l’homme, il s’agit de gynécomastie, caractérisée par l’apparition de seins recouvrant les muscles pectoraux. La glande mammaire s’est alors développée de manière exagérée entraînant la formation d’une poitrine, parfois un amas graisseux local est également repérable (adipomastie). Cette pathologie médicalement bénigne peut être par contre difficile à vivre.

Résultat d'une opération de correction d'adipo-gynécomastie chez un homme

Hypertrophie de la poitrine chez un homme: résultat à une semaine d’une operation de correction d’adipo-gynécomastie bilatérale

Un bilan endocrinien est nécessaire avant de retirer la glande mammaire par chirurgie et de procéder si besoin à l’aspiration des graisses. Le résultat est définitif, le patient retrouve un torse masculin.

Les malformations du thorax chez la femme et l’homme

Certaines pathologies touchent les deux sexes, elles affectent le thorax et le muscle pectoral en plus des seins pour la femme.

Le syndrome de Poland

Une autre anomalie de croissance qui touche à la fois les hommes et les femmes est le syndrome de Poland. Cette malformation d’origine inconnue (qui serait peut être liée à un défaut de développement des territoires des vaisseaux sous claviers durant la vie embryonnaire) est quasiment toujours unilatérale.

Le signe clinique constant est l’absence de développement au moins partiel du muscle grand pectoral. Il existe fréquemment une hypotrophie mammaire en regard chez les femmes.

L’anomalie peut être associée à diverses malformations du thorax et du membre supérieur correspondant (avec des troubles possibles au niveau des doigts : syndactilies, brachi-méso-phalangie, etc.).

Le traitement repose sur plusieurs techniques dont, la plus simple, l’injection de graisse (lipofilling ou lipostructure par greffe de cellule graisseuses), la prothèse sur mesure voire dans certains cas le comblement de la dépression par lambeau de muscle grand dorsal.

Malformation du syndrome de Poland traitée par prothèses

Malformation du syndrome de Poland du sein droit chez une femme traitée par prothèses

Le pectus excavatum

La malformations du thorax la plus fréquente est le pectus excavatum ou le thorax à entonnoir. Il existe pour son traitement plusieurs techniques allant de la sterno-plastie jusqu’au lipofilling (injection de graisse) en passant par la prothèse sur mesure.

Hypotrophie mammaire sur thorax en entonnoir traitée par implants

Hypotrophie mammaire sur thorax en entonnoir traitée par simple pose d’implants à la demande de la patiente

Malformations et prise en charge par la Sécurité Sociale

La démarche à suivre

Grâce aux progrès en matière de chirurgie plastique et reconstructrice, ces pathologies peuvent être facilement et définitivement corrigées, permettant ainsi aux patientes et patients, le plus souvent jeunes, de trouver un nouvel épanouissement et une silhouette harmonieuse.

Le traitement de ces malformations mammaires est reconnu et pris en charge par l’Assurance Maladie. Selon les cas, une entente préalable peut être nécessaire.

Si vous suspectez une malformation mammaire, il faut consulter un chirurgien spécialiste en chirurgie plastique, réparatrice et esthétique qui pourra poser un diagnostic, établir les documents pour une prise en charge et proposer le traitement adéquat.

Le coût final

L’Assurance Maladie prend en charge les coûts de l’intervention. Il reste à la charge du patient les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste susceptibles d’être remboursés partiellement ou en totalité selon les Mutuelles et les contrats.

Voir les prix des interventions mammaires de chirurgie réparatrice.

Références :

  • Le dossier sur la chirurgie mammaire ISAPS
  • Société France de Chirurgie Plastique, Réparatrice et Esthétique sur la plastie mammaire de réduction : Fiche
  • Société Française de Chirurgie Plastique et Esthétique sur la plastie d’augmentation mammaire par prothèses : Fiche

10 questions-réponses sur "Malformation mammaire"

  • cass dit :

    Bonjour, J’ai 24 ans et un gros complexe au niveau de ma poitrine ! Beaucoup de mes amies me disent que j’ai une poitrine tubéreuse, je souhaiterais savoir si c’est vraiment le cas et si oui, cette chirurgie est elle prise en charge par la sécurité sociale ?
    Merci de votre réponse.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, peut-être, pourriez vous m’adresser des photos via le formulaire de contact, je vous répondrais plus précisément. Je vous dirais si je trouve des éléments évocateurs (poitrine tubulaire, protusion de l’areole avec une aréole large,..). Cordialement

  • pam dit :

    bonjour, j’ai une malformation musculaire depuis l’adolescence qui me fait souffrir. Je suis super mal dans ma peau, je ne peux pas mettre les affaires qui me plaisent, bref je suis super complexée.
    je voudrais savoir si je me fais opérer si ça pouvait être pris en charge par la sécurité sociale. merci de votre réponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. S’agit-il d’une malformation unilatérale ? Quand vous parlez d’une malformation musculaire s’agit-il d’un défaut de muscle pectoral ?
      Il s’agit sans doute d’un syndrome de Poland et cette intervention est bien évidemment prise en charge par la sécurité sociale.
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos via le formulaire de contact. Egalement, vous pouvez consulter la page qui traite du sd de Poland pour plus d’informations en cliquant ICI. Cordialement.

  • Paula dit :

    Bonjour. J’ai un pectus escavatum assez important ainsi qu’une grande asymétrie mammaire. Je voulais savoir si la correction est prise en charge par la sécurité sociale ? merci d’avance et à bientôt j’espère !

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Une asymétrie mammaire dans le cas d’un thorax en entonnoir est en général prise en charge par la sécurité sociale. Cette malformation est d’autant plus prise en charge lorsqu’il existe une hypotrophie mammaire. Une demande d’entente préalable doit pour cela être rédigée par le chirurgien et vous serez convoquée à la sécurité sociale par un médecin conseil afin qu’il donne son accord.
      Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement

  • Lisa dit :

    Bonjour, je n’ai pas de poitrine du tout. J’ai bientôt 18 ans, je n’ose même plus me regarder dans un miroir.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Vous avez 18 ans et la croissance mammaire est terminée. Retenez que c’est une intervention qui n’est pas obligatoire et vous avez toute la vie pour la faire…. il existe heureusement des solutions… Parfois le traitement peut être pris en charge par la sécurité sociale lorsqu’il s’agit d’une hypoplasie majeure. Je reste à votre disposition si vous souhaitez avoir des informations complémentaires. Cordialement

  • Melanie dit :

    Bonjour, Je voudrais savoir s’il y aurait d’autres moyens de régler l’asymétrie mammaire que d’attendre d’avoir 21 ans (je suppose) ? Car je suis un peu contre les prothèses ! Avec des pommades à base de produit naturel ou des pilules contraceptives ? N’importe quel moyen ! je vous remercie d’avance, à bientôt je l’espère!

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Pour corriger une asymétrie mammaire, il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir 21 ans mais d’attendre la fin de la croissance mammaire ; c’est-à-dire 17 à 18 ans. Dans la cas d’une asymétrie, soit le sein le plus gros est diminué soit le sein le plus petit est augmenté soit la correction concerne les 2. Le geste dépend surtout de votre souhait (et de la faisabilité chirurgicale). Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer vos photos afin que je vous donne un premier avis. Dans certains cas, cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale. Malheureusement, aucune pommade ni pilule ne permet de corriger ce phénomène.cordialement