Prix d’un lifting des cuisses

Le prix d’un lifting des cuisses (cruroplastie ou dermolipectomie des cuisses) varie en fonction d’un certain nombre de facteurs. Parmi ceux-ci, on peut citer les honoraires du chirurgien, les honoraires de l’anesthésiste, le coût de l’hospitalisation (bloc, prestations complémentaires, durée du séjour… dans le cas d’une absence de prise en charge par l’Assurance Maladie).

Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste dépendent de l’étendue du lifting des cuisses et donc de la technique (indication d’une liposuccion des cuisses associée, type de cicatrice), ainsi que de la durée de l’intervention.

Un lifting des cuisses est pris en charge par la Sécurité Sociale lorsqu’il rentre dans le cadre d’une chirurgie réparatrice après traitement bariatrique (opération pour obésité morbide). En consultation, le chirurgien plasticien, après avoir évalué la possibilité de prise en charge, établit une demande d’entente préalable destinée au médecin-conseil de l’Assurance-Maladie. Lors du traitement du dossier, le médecin-conseil peut demander à rencontrer le patient afin de vérifier la prise en charge. La réponse est donnée sous 15 jours.

Dans le cas où le dossier est accepté, les frais de l’hospitalisation sont pris en charge, hormis les honoraires de l’anesthésiste et du chirurgien qui peuvent cependant faire l’objet d’un remboursement par la mutuelle. En effet, une bonne mutuelle santé peut couvrir ces honoraires. Le code de nomenclature sur lequel se base les mutuelles de santé pour fixer le montant du remboursement pour le lifting des cuisses est QZFA 014.

Si le dossier n’est pas validé par le médecin-conseil, le chirurgien remet un devis détaillant tous les prix du lifting des cuisses qu’il remet au patient qui dispose de 2 semaines pour l’accepter.

Le tarif d’une chirurgie esthétique des cuisses est donc très variable en fonction des situations. Cependant, si un prix élevé ne garantit pas un meilleur résultat, au contraire, un tarif de lifting des cuisses trop faible peut amener à douter sur les qualifications et les compétences du chirurgien. En effet, certains prix et honoraires sont incompressibles dans la mesure où ils constituent des frais, comme ceux de l’hospitalisation.

Il est par conséquent nécessaire de bien vérifier le CV, les qualifications et les titres du chirurgien avant d’accepter tout devis.

Tout savoir sur le lifting des cuisses >

 

Mis à jour le 4 novembre 2016 publié initialement le 31 août 2012