Quelle chirurgie pour une opération correctrice d'asymétrie mammaire ?

L’asymétrie de la poitrine est un phénomène fréquent, mais reste peu visible la plupart du temps.

La grande majorité des femmes ne possède pas des seins symétriques mais cette légère asymétrie ne se remarque pas. Lorsque l’asymétrie est visible, elle est inesthétique, mal vécue et invalidante.
Elle peut provoquer de lourds problèmes psychologiques. Sa correction chirurgicale est possible.

L’asymétrie mammaire se caractérise par une différence de volume mais aussi de forme entre les deux seins. Une position différente au niveau du thorax peut aussi provoquer l’asymétrie. La chirurgie mammaire va donc agir sur la forme, la position des seins (et aréoles) et sur l’excès ou le manque de volume lors d’une hypotrophie ou d’une hypertrophie mammaire.

Asymetrie mammaire traitée par reduction et correction ptose

Asymetrie mammaire traitée par reduction et correction ptose

Les causes d’une asymétrie

L’asymétrie peut être congénitale, c’est à dire exister depuis la naissance ou survenir au moment de l’adolescence. Il s’agit alors la plupart du temps d’une malformation mammaire. Cela est le cas chez les patientes présentant un sein tubéreux, ou un syndrome de Poland.

L’asymétrie peut être acquise suite à une lésion mammaire notamment après un cancer du sein, ou un traumatisme tels un accident ou une brûlure.

Les techniques chirurgicales pour une opération correctrice

Plusieurs techniques peuvent corriger une asymétrie mammaire. La correction s’effectue le plus souvent sur les deux seins pour obtenir une meilleure symétrie, mais cela n’est pas systématique.

  •  réduction mammaire: le volume et le galbe des seins sont ajustés et la poitrine retrouve une symétrie dans le cadre d’une hypertrophie mammaire. Il y a systématiquement une remontée de la poitrine et de l’aréole (correction de ptose associée) pour ascensionner un sein tombant, et harmoniser le ou les galbes. Parfois, il s’agit d’une diminution des 2 cotés avec un retrait de glande qui diffère selon le coté.
  •  augmentation mammaire: la mise en place de prothèses mammaires de deux tailles différentes, voire la mise en place d’une seule prothèse, permet de retrouver une symétrie dans le cadre d’une hypotrophie mammaire. Parfois, une plastie est associée pour corriger la forme: plastie en « I » par exemple dans la malformation des seins tubéreux, plastie à cicatrice verticale ou au pourtour de l’aréole (technique du « round block ») pour corriger une certain degré de ptose. On veillera plutôt, pour une meilleure symétrie de la forme des seins (et selon les souhaits de la patiente), à mettre 2 implants pour avoir des galbes le plus symétriques possible (on pourra s’aider, si besoin, de protheses mammaires anatomiques, pour éviter tout aspect « pommelé » de la poitrine corrigée et obtenir ainsi un résultat naturel). Dans certains cas modérés, une lipofilling avec une injection de graisse au niveau d’un sein (ou les 2) pourra éviter la pose de prothèse(s).
  • intrication des 2 techniques: augmentation d’un coté et réduction de l’autre….
  • correction, modification des aréoles pour symétriser les plaques aréolo-mamelonnaires.
  • Asymetrie des seins

    Asymetrie des seins corrigée par par une diminution de la poitrine à gauche avec correction de la ptose

Les cicatrices

Les cicatrices d’incision dépendent de la technique chirurgicale réalisée: cicatrice périaréolaire, cicatrice verticale de lifting mammaire, cicatrice en T inversé.

Les deux seins ne possèderont pas forcément les mêmes cicatrices.

asymetrie-augmentation-protheses-tailles-différentes

Nette différence de volume traitée par une pose de prothèses de taille différente (cicatrice aréolaire supérieure à droite pour une ascension de l’aréole et inférieure à gauche)

Prise en charge

La sécurité sociale prend en charge l’opération et un remboursement par la mutuelle peut être effectué lorsqu’il s’agit d’une  » asymétrie majeure nécessitant une compensation dans le soutien gorge ou en cas de syndrome malformatif (seins tubéreux ou syndrome de Poland) » ; également dans le cadre d’une hypertrophie vraie (réduction d’au moins 300g de glande sur au moins un sein) ou lorsqu’il s’agit d’une hypotrophie vraie (bonnet inférieur à A sur au moins un sein).

Seins de tailles différentes avec hypertrophie du sein droit responsable d'une asymétrie

Seins de tailles différentes avec hypertrophie du sein droit responsable d’une asymétrie

Importante asymetrie de la poitrine chez une patiente ne souhaitant pas d'augmentation du sein gauche simple reduction a droite avec traitement de la ptose

Importante asymetrie de la poitrine chez une patiente ne souhaitant pas d’augmentation du sein gauche simple réduction à droite avec traitement de la ptose

 

 

 

 

 

 

 

< Voir la page principale Chirurgie mammaire 

< Voir la page principale Malformation mammaire

< Voir la page principale Reconstruction Mammaire

< Voir toutes les questions "Augmentation mammaire"