Photos avant/après d’hypotrophie mammaire

L’hypertrophie mammaire désigne un volume de la poitrine trop faible en rapport avec la silhouette. Elle n’occasionne aucune gêne fonctionnelle mais peut toutefois avoir des répercussions au niveau émotionnel. La correction de l’hypotrophie mammaire est l’une des procédures de chirurgie esthétique et plastique la plus pratiquée au monde. Elle permet de retrouver une nouvelle harmonie de la silhouette grâce à la pose d’implants mammaires. En savoir plus sur la correction d’hypotrophie mammaire > Voici quelques photos de correction d’hypotrophie mammaire avant/après effectuées par le Docteur David Picovski, chirurgien esthétique et plastique à Paris.

Hypotrophie mammaire corrigée par implants de 280cc

Hypotrophie mammaire corrigée par pose d'implants de 280 cc

Augmentation mammaire prise en charge par la Sécurité Sociale pour malformation du thorax (en entonnoir)

Exemple d'une correction d'hypotrophie de la poitrine pouvant être prise en charge par la Sécurité sociale

Augmentation mammaire avec implants de 280cc

Augmentation mammaire avec implants de 280 cc

hypotrophie corrigée par pose d'implants

Hypotrophie (hypoplasie sévère) des seins corrigée par prothèses mammaires

Augmentation mammaire avec prothèses de 280cc

Correction d'une hypertrophie mammaire avec des implants de 280cc

Prothèse mammaire avec plastie pour correction d'hypotrophie avec ptose

Correction d'une hypotrophie de la la poitrine associée à une ptôse

Les photos présentées sur ce site illustrent pour exemples quelques résultats d’intervention de chirurgie plastique et esthétique. L’objectif est de pouvoir comparer pour certains cas, les anomalies initialement présentées par le patient et les corrections effectuées après le geste chirurgical. Un résultat type ne peut être garanti et doit toujours être nuancé du fait que chaque patient et que chaque situation sont uniques. Un consentement écrit à été remis par le patient permettant l’utilisation des photos.
Toutes ces photos ont été prises de novembre 2009 à mai 2011, avec au minimum 6 mois d’écart entre la prise des images pré et post-opératoire.