Traitement des brûlures de la peau

Auteur : Dr David Picovski.

Les brûlures touchent près de 150.000 personnes en France chaque année dont 6 à 7000 sont des brûlures graves. Près de 60% d’entre elles sont d’origine domestique et les personnes âgées et les enfants de 2 à 5 ans y sont plus exposés que les autres. Ainsi, il est facile de se brûler de manière superficielle ou non en se reversant du liquide chaud, en posant la main sur une plaque chauffante, ou de se brûler avec un liquide inflammable.

30% des brûlures proviennent d’accidents sur les lieux de travail, les électriciens étant particulièrement exposés aux arcs électriques, et les 10% restants résultent d’accidents dont les origines sont diverses : catastrophe naturelle, incendie, explosion, etc.

Une brûlure, quelle que soit la gravité de l’atteinte cutanée, doit être prise très au sérieux. Dès lors qu’elle n’est plus superficielle, elle doit être diagnostiquée au plus vite afin d’être traitée dans les meilleures conditions et laisser le moins de séquelles possibles. En effet, les tissus brûlés peuvent être très rapidement le siège d’infections pouvant aboutir à une septicémie et d’autres infections de type pulmonaire ou urinaire. De plus, les produits de dégradation des tissus brûlés entretiennent la brûlure et aggravent l’état général du patient.

14 réponses à vos questions sur "Traitement des brûlures de la peau"

  • Mathilde dit :

    Bonjour, j’ai été brûlée sur la cuisse quand j’étais petite au fer à repasser. Depuis, la cicatrice (qui n’est pas du tout volumineuse) a diminué de taille et commence à s’effacer peu à peu. Depuis peu, je me suis brûlée à l’huile sur la jambe. Rien de bien grave mais ça m’a laissé une tâche. J’ai également une tâche noire assez volumineuse (mais petite) au niveau du front à cause d’un bouton sur lequel je me suis trop acharnée. J’aimerais savoir si c’est possible de faire disparaître tout ça. Ce n’est pas flagrant, mais ce sont des petits détails qui m’empêchent de me sentir bien dans ma peau. Merci d’avance pour votre réponse.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, peut-être pourriez vous m’adresser des photos via le formulaire de contact, je pourrais ainsi vous répondre plus précisément. Cordialement

  • Léo dit :

    Bonjour, suite à l’explosion d’une moto, j’ai été brûlé au bras, cela fait maintenant 6 jours, j’ai enlevé la peau marron-noire qui laisse maintenant apparaître une peau rose rouge, ai-je eu raison ?
    Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour , oui mais je vous invite à vous rapprocher d’un centre de grands brûlés, comme celui de l’hôpital Saint Louis, dans lequel je travaille. cordialement

  • fodo dit :

    Bonjour,
    Je viens d’être brûlée au 2nd degré superficiel au niveau de la cuisse.
    Je souhaite savoir si j’allais garder des cicatrices ou bien je vais garder une tâche sur ma cuisse ? Si c’est le cas qu’est-ce que vous me conseillez ?
    Merci

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. S’il s’agit d’une brulure du 2ème degré superficiel, il n’y aura pas de séquelle. La zone restera rose (hyperplasique) pendant plusieurs mois mais à distance (un an), la brulure ne se verra plus. Protégez la zone brulée par de l’écran total si vous allez au soleil (pour éviter toute dyschromie, c’est-à-dire tout trouble de la coloration). Vous pouvez appliquer une pommade hydratante classique. Cordialement

  • Suzana dit :

    Bonjour, j’ai une brûlure du 3e degré qui fait la taille de mon bras mais pas tout à fait en entier. Cette brûlure date de 15 ans. Il m’ont greffé une partie de ma cuisse pour pouvoir s’en servir pour mon bras. Je voulais savoir si on pourrait essayer d’arranger la cicatrice de mon bras ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer vos photos via le formulaire de contact, je pourrais ainsi vous dire si une expansion cutanée pour être envisagée. Cordialement

  • Danny dit :

    Un pot d’échappement de scooter m’a brûlé l’arrière jambe sur un petite surface mais sans faire attention la peau s’est enlevée au bout du 3eme jour la vair est rose. Dès que je m’assois plus de 15 min j’ai un peu de mal à marcher.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, vous pouvez si vous le souhaitez m’envoyer vos photos via le formulaire de contact. Cordialement.

  • Maria dit :

    Bonsoir docteur. J’aimerais savoir si mon ami a une chance de sauver son visage. Il est hospitalisé à St Louis chez les grands brûlés dû à un accident de voiture : sa voiture a pris feu et son visage a été touché. Bien à vous.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Je travaille dans ce service. Il s’agit d’un des plus grands centres de traitement des brûlés de France si ce n’est le plus grand. Je vais m’enquérir de son cas. Pour le visage, les soins locaux sont quotidiens au début. Il est important de rapidement bien évaluer la profondeur des lésions. En cas de brulure profonde, le traitement chirurgical doit être rapide pour diminuer l’importante des séquelles cicatricielles. Cordialement

  • Stessy dit :

    Bonjour,
    J’ai une cicatrice au niveau du bras qui date de mes 5 ans mais qui est très flagrante. Je voudrais savoir si après plusieurs années il est possible de passer par la chirurgie réparatrice pour l’enlever ? Si oui, comment dois-je procéder ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Une chirurgie réparatrice d’une cicatrice de brulure dépendra plusieurs éléments: l’étendue de la cicatrice, sa disposition et la quantité (et laxité c’est à dire la souplesse) de la peau saine située à proximité. L’idéal serait que vous m’adressiez des photos via le formulaire de contact afin que je puisse vous donner un premier avis. Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement