Quels sont les premiers soins à pratiquer suite à une brûlure ?

Avant toute chose, il est indispensable d’évaluer la gravité de la brûlure en fonction de la surface corporelle touchée, de la profondeur estimée, de l’âge du patient mais également de sa localisation. Au moindre doute sur le degré de brûlure, il faut consulter un médecin spécialiste, si possible dans un centre spécialisé.

Il faut ôter tout vêtement qui pourrait se retrouver collé à la plaie. Si la surface est étendue (supérieure à 20% de la surface corporelle totale c’est à dire à 20 fois la surface d’une paume de main), le recours à un médecin spécialiste dans un centre spécialisé est indiqué. Les bijoux avoisinant la brûlure doivent également être retirés pour éviter tout effet garrot lors de l’apparition de l’œdème.

Selon le degré de gravité de la brûlure, les premiers soins et les précautions à prendre diffèrent.

Pour toutes les brûlures, on prendra soin de les mettre en urgence sous l’eau froide d’un robinet durant 15 à 20 minutes, afin de limiter la propagation de la chaleur et l’aggravation des lésions.

brulure-sous-eau-froide

Mettre en urgence sous l’eau froide la zone brûlée pendant 20 minutes

  • Pour une brûlure du 1er degré qui se traduit par une peau simplement rouge et douloureuse, on appliquera un corps gras de type Tulle gras® ou de la vaseline. Du paracétamol (Doliprane®) est suffisant pour calmer la douleur. On pansera la plaie à l’aide de tulle gras ou de vaseline durant les 3 à 6 jours suivants. Le pansement est renouvelé tous les 2 jours. La cicatrisation sera spontanée en moins d’une semaine.
brulure-premier-degré

brulure du 1er degré où la peau est rouge et douloureuse

  • S’agissant d’une brûlure du second degré (on voit apparaître des cloques, appelées phlyctènes), lorsqu’elle est peu étendue, les mêmes premiers soins que pour une brûlure du 1er degré peuvent être pratiqués. Les phlyctènes doivent être excisées car elles peuvent constituer une source d’infection. Une crème antibiotique n’est pas nécessaire, l’idéal est de prendre quotidiennement des douches en lavant la plaie pour éviter toute macération. En général, la brûlure cicatrise sous 1 à 3 semaines selon la profondeur. Si ce n’est pas le cas, il y a présence d’un 2ème degré profond ou d’un 3ème degré : la consultation est indispensable car une prise en charge chirurgicale est sans doute nécessaire.
plyctene-brulure-deuxieme-degre

Phlyctène signant une brulure du 2ème degré

  • En cas de brûlure de 3ème degré avéré (insensibilité des lésions en raison d’une nécrose complète de la peau, aspect blanche ou au contraire noirâtre de la peau brulée), la meilleure des choses est de se rendre aux urgences où des chirurgiens spécialisés pourront vous prendre en charge. En effet, une  chirurgie réparatrice est obligatoire: l’excision-greffe de peau.

Important : La vaccination anti-tétanique devra être systématiquement vérifiée

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Appliquer des produits colorés (mercurochrome, éosine) qui rendent difficile le diagnostic de la profondeur.
  • mettre le pansement sous l’eau à cause d’un risque de macération.
  • Appliquer des glaçons, susceptibles d’aggraver les lésions en provoquant une brûlure thermique.
  • Appliquer des remèdes « maison » (yaourt, beurre, dentifrice…) qui peuvent provoquer des infections.

Voir la page principale sur le traitement des brûlures

Pour aller plus loin sur le traitement des brûlures :

Evaluation de la gravité d’une brûlure et pronostic vital >
Les séquelles des brûlures >
Le traitement chirurgical des brûlures récentes >
Le traitement chirurgical des séquelles de brûlures >

< Voir toutes les questions "Brûlures"