Prix d’une augmentation mammaire

La plupart du temps, les opérations esthétiques des seins ne sont pas remboursées, ni par la Sécurité Sociale, ni par les mutuelles. L’ensemble des coûts d’une augmentation mammaire avec pose de prothèses mammaires sont donc à la charge des patientes.

Toutefois, il existe 3 situations pouvant donner droit à une prise en charge de la Sécurité Sociale :

C’est le chirurgien esthétique qui détermine en consultation si le cas de la patiente relève de l’une de ces situations. Si c’est le cas, il rédige alors une demande d’entente préalable complétée des éléments justifiant objectivement la demande de prise en charge. La patiente envoie ensuite le formulaire à la CPAM dont elle dépend.

La réponse se fait sous deux semaines. Parfois, le médecin-conseil de l’Assurance Maladie peut convoquer la patiente afin de pratiquer un examen médical et d’apporter une réponse spécifique et motivée.

Une fois la demande d’entente préalable acceptée, les frais d’opération peuvent être remboursés. En effet, les honoraires des praticiens (chirurgien et anesthésiste) qui restent à la charge de la patiente, peuvent être remboursés en partie ou en totalité par sa mutuelle (en fonction du contrat qui a été souscrit).

Les mutuelles utilisent le code de nomenclature de la Sécurité Sociale pour fixer le montant du remboursement alloué aux patientes. Fréquemment, le code utilisé est celui de l’augmentation mammaire par implants mammaires pour correction de malformation ou d’hypotrophie: QEMA 004 (« mammoplastie bilatérale d’augmentation avec pose d’implants prothétiques »)

Dans tous les cas, un devis du chirurgien est obligatoire en fin de première consultation, qu’il soit pour un acte conventionné ou non (devis pour acte à visée esthétique).  Dans ce dernier cas, il doit détailler, d’après la loi du 4 mars 2002, le prix de tous les postes de l’opération (coût des implants, de la chambre, du bloc opératoire et honoraires des médecins) pour ne donner qu’un tarif global et précis.

Comme pour tout intervention de chirurgie esthétique, la patiente dispose d’un délai de réflexion obligatoire de 2 semaines minimun avant son opération.

Le prix de la première consultation en chirurgie esthétique est de 90 euros et de 80 euros en chirurgie réparatrice (avec feuille de soins remise). Toutes les consultations suivantes sont gratuites (inclues dans le tarif de l’augmentation mammaire détaillé dans le devis).

Tout savoir sur l’augmentation mammaire par prothèses mammaires >

Mis à jour le 4 novembre 2016 publié initialement le 31 août 2012