Prix d’une blépharoplastie

Le prix d’un lifting des paupières, ou blépharoplastie, n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. En effet, cette opération des yeux relève du domaine esthétique et ne peut donc pas être prise en charge.

En consultation, pour définir précisément le tarif de la blépharoplastie qu’il pratiquera, le chirurgien esthétique détermine le nombre de paupières à traiter (supérieures ou inferieures ou les 4 ..) et le type de correction à apporter. Il peut s’agir de retirer seulement la peau excédentaire et/ou d’associer un retrait des hernies graisseuses présentes (poches sous les yeux). Ensuite, il choisit le geste opératoire le mieux indiqué : technique par la voie sous-ciliaire  (légère cicatrice sous les cils pour le traitement de la peau de la paupière inférieure) mais invisible puisque cachée dans les plis naturels des paupières (début de la  patte d’oie) ou technique sans cicatrice par la voie sous-conjonctivale ne laissant aucune trace puisque l’abord de quelques millimètres ne se fait pas au niveau cutané mais au niveau de la conjonctive.

Le chirurgien décide avec le patient de l’établissement hospitalier qui l’accueillera ainsi que les prestations associées. Il prescrit, selon le type d’anesthésie que souhaite le patient, la visite du médecin-anesthésiste chargé de l’opération.

Tous les postes de l’intervention font ainsi l’objet d’un devis global où chaque tarif est indiqué (anesthésiste, opérateur, chambre et bloc opératoire). Le patient sait alors quel est le coût total de l’opération des paupières. Il dispose de 2 semaines minimum (délais obligatoire depuis la loi du 4 mars 2002) pour mûrir sa décision.

Le prix de la première consultation avec le chirurgien esthétique est de 90 euros, les suivantes (avant et après l’opération) sont gratuites.

Tout savoir sur l’intervention de la blépharoplastie >

Mis à jour le 4 novembre 2016 publié initialement le 31 août 2012