La liposuccion des cuisses et de la culotte de cheval

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 08/01/2020.

Liposuccion des cuisses

Qu’est-ce que la liposuccion (ou lipoaspiration) des cuisses ?

Définition

Une liposuccion ou lipoaspiration des cuisses est une opération qui permet d’éliminer les excès de graisse afin de resculpter une morphologie disgracieuse.

Comme pour toute liposuccion, cette opération traite les graisses localisées (appelées lipoméries) résistantes au(x) régime(s) et, dans certains cas (lorsqu’il n’y a pas de surpoids), les graisses circulaires au niveau des cuisses.

Elle offre d’excellents résultats, radicaux, durables, avec des cicatrices quasi invisibles.

Quelles sont les zones des cuisses traitées grâce à cette opération ?

Il existe 4 zones des cuisses susceptibles de présenter un excès graisseux qu’une liposuccion est à même de traiter. Les 4 zones qui peuvent en bénéficier sont :

  • La face externe des cuisses dite culotte de cheval
  • La face interne des cuisses lorsque l’état cutané est convenable
  • La face postérieure des cuisses
  • La face antérieure des cuisses dans certains cas avec les genoux inclus (la région au-dessus de la rotule) qui est souvent une zone de stockage à corriger

Dans de nombreux cas, ces zones sont traitées simultanément, on parle de liposuccion circulaire des cuisses.

Avant-après : la liposuccion des cuisses en quelques photos

Cette technique a d’excellents résultats sur le traitement des excédents de cellules adipeuses (cellules graisseuses appelées adipocytes) situés sur les cuisses et la culotte de cheval. Le traitement lorsqu’il est bien mené est radical (complet et définitif).

Liposuccion de l’ensemble de la cuisse : la liposuccion circulaire

La liposuccion de la face interne des cuisses est souvent combinée à celle de la culotte de cheval. Lorsque le traitement de ces zones se rejoint, cette technique circulaire permet de traiter la cuisse dans sa globalité. Elle peut aussi être complétée par d’autres zones comme ici celle des hanches.

Résulat d'une liposuccion circulaires des cuisses associée à une lipoaspiration des hanches

Résulat d’une liposuccion circulaires des cuisses (faces internes, postérieures et antérieures des cuisses avec la culotte de cheval) associée à une lipoaspiration des hanches

Résultat de lipoaspiration circulaire des cuisses associée à une lipoaspiration du ventre et des hanches

Résultat de lipoaspiration circulaire des cuisses associée à une lipoaspiration du ventre et des hanches (flancs)

Liposuccion des cuisses, genoux et chevilles

La liposuccion des cuisses peut aussi être accompagnée d’une liposuccion des genoux, des mollets et/ou des chevilles pour sculpter l’ensemble de la jambe.

Résultat avant-après d'une liposuccion des la culotte de cheval, des cuisses et des genoux

Résultat avant-après d’une liposuccion des la culotte de cheval, des cuisses et des genoux

Résultat d'une lipoaspiration circulaire des cuisses et des genoux

Résultat d’une lipoaspiration circulaire des cuisses et des genoux

Combien coûte une liposuccion des cuisses de la culotte de cheval ?

Le prix de l’intervention peut-il être pris en charge ?

L’intervention des cuisses étant un acte de chirurgie esthétique pure, elle ne peut pas bénéficier d’un remboursement par la Sécurité Sociale, sauf dans les cas de lipodystrophie sévère iatrogène (amas graisseux faisant suite à une prise de médicaments), qui constitue une pathologie prise en charge.

Comment connaître le tarif de l’opération ?

Pour ce qui est du tarif d’une liposuccion des cuisses, il dépend en premier lieu de l’importance et l’étendue, et de la quantité des zones à traiter mais aussi des honoraires de l’anesthésiste et du séjour en clinique agréée.

En fin de consultation, un devis détaillé et personnalisé est remis à la patiente par le chirurgien ainsi qu’un formulaire de consentement. Comme tout acte à visée purement esthétique, la patiente dispose d’un délai de 15 jours au minimum pour réfléchir.

La préparation de cette chirurgie esthétique des cuisses

Deux consultations précédant l’opération sont conseillées, afin que le chirurgien esthétique procède à un examen précis de la morphologie de la patiente, des zones où siègent les lipoméries ou amas graisseux localisés résistants ainsi que de la qualité cutanée, nécessaire à un bon résultat. Effectivement, le chirurgien plasticien doit évaluer le potentiel de rétractation cutanée pour déterminer et exposer à la patiente la technique chirurgicale la mieux adaptée à son cas.

L’absence de contre-indication et d’allergie est contrôlée.

Un bilan sanguin pré-opératoire est réalisé, ainsi qu’une visite avec l’anesthésiste entre 1 mois et 48h avant l’intervention.

Le chirurgien esthétique demande à la patiente, dans la mesure du possible,  d’avoir un poids le plus proche possible de son poids idéal.

La lipoaspiration a pour but de traiter les graisses résistantes au niveau des cuisses après un régime bien conduit

La lipoaspiration a pour but de traiter les graisses résistantes au niveau des cuisses après un régime bien conduit

Les types d’anesthésie possibles

Le type d’anesthésie dépend de l’étendue des zones à traiter.

La liposuccion des cuisses est une intervention chirurgicale réalisée fréquemment sous anesthésie générale (car souvent plusieurs zones sont traitées dans le même temps) et avec une sortie qui se fait le plus souvent le soir même. Néanmoins, s’il s’agit d’une lipoaspiration modérée, une anesthésie péridurale ou une anesthésie locale (si elle est peu étendue) peut être envisagée.

La plupart du temps, l’opération est réalisée en ambulatoire, c’est à dire que la durée d’hospitalisation n’est que d’une journée.

La technique d’une liposuccion des cuisses

Les zones des cuisses dont la lipoaspiration offre des résultats optimaux

Les parties de la cuisse sur lesquelles on obtient les meilleurs résultats, si l’aspiration est homogène, prudente et l’état de la peau correctement apprécié, sont la face interne et la face externe (« culotte de cheval »).

La technique à adapter selon la zone à traiter

Avant l’opération, il est important de vérifier que la surcharge située sur les cuisses est d’origine graisseuse, (idéalement) bien délimitée, et non musculaire.

La face postérieure et interne des cuisses ayant en général une élasticité cutanée modérée, la liposuccion de ces deux zones doit être effectuée prudemment (à la fine canule) et avec modération. En effet, un excès d’aspiration ou une aspiration inhomogène au niveau de ces zones (notamment à la face interne des cuisses où la peau est assez souvent peu élastique) peut entrainer un relâchement cutané responsable de « vagues ».

Liposuccion des faces internes et externes des cuisses (culotte de cheval)

Liposuccion des faces internes et externes des cuisses (culotte de cheval)

Pour éviter l’effet de « vagues » dans ces régions du corps plus propices que d’autres au relâchement, le chirurgien doit adapter sa technique d’aspiration en n’utilisant que les plus fines canules afin d’aspirer régulièrement et profondément les graisses.

Ces canules, minuscules, dont l’extrémité est non traumatisante (canules mousses à bout arrondi) font, en général, entre 3 et 4mm.  Un traitement homogène et précis des graisses profondes permet, grâce à la rétractation cutanée, d’avoir un résultat satisfaisant avec une peau la plus lisse possible.

Préalablement, une infiltration de sérum avec de l’adrénaline et de la Naropéine* est pratiquée pour diminuer les pertes sanguines et la douleur post-opératoire. Cette infiltration sert également à faciliter le retrait régulier et harmonieux des graisses.

La lipoaspiration est par définition une technique sans cicatrice. En effet, les cicatrices, très minimes puisqu’elles sont punctiformes (3 à 4 mm), disparaissent progressivement sur 10 à 12 mois.

Quelles sont les opérations souvent associées ?

En général, on traite les faces intérieures des genoux et les cuisses avec la culotte de cheval dans le même temps. En effet, la majorité des patientes présente également des lipoméries au niveau des genoux, notamment sur la face interne. Un traitement global permet d’obtenir un résultat final plus harmonieux, sans irrégularité de la silhouette.

Lipoaspiration des cuisses et de la culotte de cheval (avec genoux)

Traitement global des cuisses: lipoaspiration des cuisses et de la culotte de cheval (avec genoux)

En cas d’excédent cutané important ou de manque d’élasticité, notamment sur la face interne des cuisses, un lifting des cuisses peut être proposé en complément de la liposuccion.

Lorsque le patient ou la patiente ne souhaite pas de lifting des cuisses (c’est-à-dire de cicatrices), le chirurgien plasticien pourra effectuer une liposuccion modérée, afin d’éviter un relâchement cutané prévisible.

Dans des cas limites, le chirurgien esthétique évitera de faire en première intention, toute cicatrice supplémentaire. Dans de nombreux cas, il est permis d’espérer par la technique une rétraction cutanée optimale et suffisante. Le chirurgien pourra toujours pratiquer le retrait d’un éventuel excès de peau (lifting) quelques mois après l’intervention de liposuccion si le ou la patiente le souhaite.

Quelles sont les suites de l’intervention ?

Un oedème (gonflement des zones aspirées) et des ecchymoses (bleus) sont classiques et fréquents et se résorbent naturellement et progressivement au bout de quelques semaines.

Aucun drain n’est posé pour la lipoaspiration des cuisses.

Des douleurs modérées peuvent être rapportées (assimilées à des courbatures). Elles sont habituelles et sont soulagées par la prise d’antalgiques classiques. Il est fréquent de ressentir de la fatigue surtout dans les cas où une quantité importante de graisse a été retirée. Cette fatigue sera plus volontiers prévenue par une prise de fer une dizaine de jours avant l’intervention.

Le port d’un panty ou lipopanty est prescrit durant 3 semaines à un mois, jour et nuit, afin d’assurer une contention optimale des zones traitées, de favoriser la résorbabilité de l’œdème et d’aider la rétraction de la peau pour qu’elle se fasse rapidement et de manière optimale.

Une première douche est autorisée dès le lendemain de l’opération, on évitera les bains les premières semaines.

Un traitement par anticoagulants est prescrit pour une durée de 10 jours à 2 semaines, en association le plus souvent du port de bas de contention afin de prévenir tout risque de phlébite.

Le chirurgien plasticien conseille une reprise de marche modérée et douce dès le lendemain de l’intervention. Les activités sportives peuvent être reprises après 3 semaines.

Résultat d'un traitement par liposuccion des faces internes des cuisses et de la culotte de cheval

Résultat d’un traitement par liposuccion des faces internes des cuisses et de la culotte de cheval

Quelles sont les complications et risques possibles ?

Les risques et complications sont heureusement rarissimes.  Les consultations pré-opératoires ont pour but d’écarter les risques liés au geste chirurgical ou à l’anesthésie.

La liposuccion des cuisses est contre-indiquée pour les fumeurs intensifs et  les personnes obèses, en raison des risques de phlébites ou d’embolie pulmonaire.

Peuvent être cependant rapportés :

  • Des engourdissements ou sensibilité modifiée des zones traitées. Ces effets disparaissent naturellement en quelques semaines, le temps de la repousse nerveuse.
  • Une correction insuffisante ou asymétrique, ou des irrégularités de surface (vagues, bosses) si le traitement n’a pas été consciencieux et régulier (travées régulières entrecroisées au niveau de la graisse profonde) et, surtout, si la canule utilisée n’a pas été la plus fine possible. Une reprise au bloc, un complément de traitement des zones peut être alors programmé selon les souhaits du patient, en général sous anesthésie locale.
  • Une rétraction cutanée médiocre qui nécessite un complément d’intervention : harmonisation des zones inhomogènes (« vagues ») par une nouvelle fine lipoaspiration ou un lipofilling voire réalisation d’un lifting des cuisses.
  • Une aggravation de l’effet « peau d’orange » en cas de technique chirurgicale non adaptée ou d’intervention effectuée malgré une contre-indication.

Les résultats

L’opération bénéficie aujourd’hui d’une grande maîtrise. Les progrès en chirurgie plastique et esthétique, comme la lipoaspiration circulaire des cuisses, permettent de réaliser d’excellents résultats. Les cuisses sont en effet aspirées dans leur intégralité.

Le résultat final est visible au bout de 3 à 6 mois, le temps que l’oedème consécutif à l’intervention se résorbe et que, selon les cas, la rétraction de la peau s’effectue. Le résultat est dans la très grande majorité des cas satisfaisant, radical et définitif.

Liposuccion des cuisses avec la culotte de cheval

Avant-après : photos d’une liposuccion des cuisses avec la culotte de cheval

Résultats : liposuccion des cuisses : photo avant/après

A qui s’adresser pour une liposuccion des cuisses et de la culotte de cheval à Paris ?

Le Docteur Picovski vous garantit un suivi consciencieux et prévenant. Vous pouvez le joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire. Les consultations post-opératoires sont comprises dans son forfait, vous pouvez revenir aussi souvent que vous le souhaitez.

< Retour à l’intervention de la liposuccion

Références :

  • La Fiche de la société Française de chirurgie Plastique et Esthétique sur la lipoaspiration
  • Le dossier d’information ISAPS sur la liposuccion

Galerie Photo

36 réponses à vos questions sur "La liposuccion des cuisses et de la culotte de cheval"

  • Céline dit :

    Il y a 1 mois j’ai eu une liposuccion des cuisses externes. je n’ai que peu de résultat est-ce normal et puis je perdre quelques kg à la suite je pèse 62 kg pour l,67m . merci de me répondre

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, vous n’êtes qu’un un mois, c’est-à-dire à à peine 50% du résultat. J’attendrais 3 à 6 mois pour avoir avoir une bonne idée du résultat définitif. Cordialement

  • baba33 dit :

    Bonjour
    J’ai 31 ans, je pèse 77kg pour 172cm
    J’ai la taille mince avec des hanches vraiment larges
    Je porte des hauts de taille 38, avec 46 pour les pantalons et les jupes
    Regimes, sport, sans résultat
    Ça a beaucoup influencé mon estime de soi, et je veux vraiment me débarrasser de cet excès
    Alors, pour la liposuccion des hanches, éventuellement avec les cuisses et culotte de cheval, pensez vous que l’indication est la? Que dites vous concernant l’efficacité, la durée, les récidives? Sachant que je travaille, et que je suis médecin, 10 jours de repos me suffisent pour effectuer l’acte et reprendre normalement mon travail?
    Merci de me répondre

    • Dr Picovski dit :

      Mon cher confrere, je vous remercie pour votre message. Pour que je puisse vous répondre au mieux, peut être pourriez-vous m’envoyer vos photos via le formulaire de contact (de face, de profil et de 3/4), je pourrais ainsi vous répondre précisément. une dizaine de jours sera largement suffisant pour reprendre le travail. Cordialement

  • Maria dit :

    Bonjour. J’ai déjà effectué une liposuccion douce, il y a 2 ans mais je suis insatisfaite, j’aurais du faire les cuisses.
    J’ai un peu de surpoids, 1m64, 70 kg. J’aimerais faire les cuisses et les genoux, pensez-vous que cela est possible?
    En fait ma morphologie est la suivante: buste fin et bas du corps large.
    Le problème c’est qu’avec les multiples régimes, ma peau est flasque et je n’ose la découvrir! Quelle pourrait-être la solution? En vous remerciant. Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. La lipoaspiration douce que je pratique, ne peut traiter que des zones limitées car elle se réalise sous anesthésie locale.
      L’indication serait une nouvelle lipoaspiration sans doute sous anesthésie générale (pour un traitement plus global et définitif) associant ou réalisant une lipoaspiration des cuisses et des genoux… s’il existe des lipoméries résiduelles (surcharges graisseuses localisées qui n’ont pas été retirées lors de la première intervention).
      Retenez que ce qui m’inquiète est votre peau flasque… car comme vous le savez, sauf dans certains cas, la lipoaspiration ne pourra par remettre en tension la peau… Pourriez-vous m’adresser des photos ? Je reste à votre disposition. Cordialement.

  • lili dit :

    Bonjour ! je voudrai faire une lipo sur la culotte de cheval, l’intérieur et les genoux. Où puis-je vous envoyer des photos ?
    Travaillez vous sur Paris ? Est-il possible de se faire opérer en 15 jours uniquement ? Je serai en France pour cette durée-là. Peut-on voyager directement après ? Merci beaucoup d’avance. Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Vous pouvez si vous le souhaitez, m’adresser des photos via le formulaire de contact. Je travaille sur Paris. Pour ce qui est du timing pour l’intervention, retenez qu’il faut au moins 15 jours de réflexion entre l’établissement du devis et l’intervention et qu’il faut voir l’anesthésiste au moins 48h avant l’intervention. Selon l’importance de la lipoaspiration, il faudra attendre plusieurs jours avant de voyager afin que vous ne soyez pas trop fatiguée pour le retour. Je reste à votre disposition. Cordialement.

  • Selenia dit :

    Bonjour. J’ai subi, il y a 2 semaines, une importante lipoaspiration des cuisses.
    Depuis, la face interne de mes cuisses est dure, chaude. Les bleus y ont presque disparu mais je trouve que la couleur de ma peau y est un peu différente. Est-ce normal ?
    Je ne dois revoir mon chirurgien que dans 2 semaines.
    Merci de votre réponse, je suis inquiète. Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Ne vous inquiétez pas, ceci est tout à fait normal car nous ne sommes qu’à 2 semaines de l’intervention. En effet, lorsque la graisse est vidée, la nature n’aime pas les espaces vides et les zones opérées se remplissent de lymphe et de sang. La résorption entraine des mécanismes inflammatoires (dureté, rougeur, chaleur, …) qui mettent plusieurs semaines à s’estomper. Les ecchymoses (bleus) sont normales après l’intervention et durent d’autant plus longtemps que la quantité de graisse retirée à été importante. Généralement il faut compter quelques semaines (4 à 6) pour que les zones s’assouplissent et que les zones opérées se dessinent. Je reste d’ici là à votre disposition. Cordialement

  • Binta dit :

    Bonjour, j’ai effectué une liposuccion en octobre 2012 et je suis satisfaite du résultat sauf que mes cicatrices se voient beaucoup trop à mon goût. Je souhaiterais savoir si cela est possible de corriger ceci ? merci

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il est rare que les cicatrices de liposuccion se voient à distance. S’agit il de cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes ? Pour ce qui est du résultat de la liposuccion êtes vous contente de la quantité qui a été retirée ? de la qualité de peau après l’intervention ? Je reste à votre disposition notamment si vous souhaitez m’adresser des photos via le formulaire de contact. Cordialement

  • france de la guyane dit :

    bonjours docteur, suite à un anneau gastrique, j’ai perdu 39KG SUR 104KG et je mesure 1,68m. J’ai fait une réduction mammaire il y a 6 mois et je viens de faire une abdominoplastie il y a 20 jours. Mais je constate après l’intervention j’avais un ventre mi-plat et maintenant j’ai un gros ventre et la hanche avec de la peau qui se plie dans la gaine et cela fait très mal et je suis obligée de me soulagé à chaque fois en enlevant la gaine et la remettre avec souffrance. Docteur, je voulais savoir est-ce qu’un lifting de tout le corps ne serait pas plus favorable pour moi ? Que pensez-vous ? Mon médecin m’avait dit que j’avais de l’eau dans le ventre pas d’eau .merci de me répondre

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour Madame, Merci pour ce commentaire qui vient de la Guyane. Pour ma part, j’ai opéré de nombreuses années à la clinique des Hibiscus de Cayenne. Ne vous inquiétez pas pour votre intervention.., cela est très tôt et les suites peuvent être assez longues lorsqu’une grande quantité de peau et de graisse est retirée lors de l’intervention. Il s’agit effectivement de lymphe (de l’eau du corps située entre la peau qui a été décollée et les muscles). Cela devrait rentrer dans l’ordre généralement entre 4 et 6 semaines. Continuez à bien porter gaine et consultez prochainement votre chirurgien que je dois connaitre sans doute très bien…. Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement

  • Élise dit :

    Bonjour. J’ai pris 30 kilos après 4 grossesses et un travail sédentaire. 1,62 pour 93 kg. J’ai 55 ans. Je n’arrive plus à me mettre au régime car fatiguée au bout d’une semaine. Pensez-vous qu’il soit possible de faire une abdoplastie et lipo en même temps et suis obligée de maigrir avant. Merci pour votre retour. Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Il s’agit d’une question très fréquente lors de la consultation et je pense que votre problème est un problème de poids et non pas un problème de surcharges graisseuses récalcitrantes. Je pense que l’idéal serait de perdre le maximum de poids et de retrouver le poids le plus proche possible de votre poids idéal en reprenant le sport ou en ayant une alimentation la plus saine possible (vous pouvez également vous faire aider par un nutritionniste). Ce n’est alors qu’après un amaigrissement, pourquoi pas en dessous des 75- 70Kg, qu’une abdominoplastie associée à une lipoaspiration pourrait être réalisée… Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement.

  • lili3473 dit :

    Bonjour, j’ai fait un lipo de la culotte de cheval, des cuisses et des genoux…il y a 3 mois. J’ai porté un panti pendant 1 mois 1/2
    Je suis très très déçu ! sur une cuisse de face j’ai un creux, l’autre est donc bombée, sur l’autre on voit encore les traces de la canule, sur l’intérieur des cuisses ce n’est pas non plus régulier, une des cuisses touche encore l’autre, une cuisse plus grosse que l’autre. Je me retrouve avec des amas sous les fesses ! des vagues etc. Aussi avec des cicatrices et donc un mauvais résultat.
    Pouvez vous « effacer » les cicatrices ?
    Pouvez-vous rattraper ces dégâts ? avec quelles techniques ?
    je vous remercie par avance pour votre réponse !

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. J’ai bien eu votre commentaire. J’aimerai vous aider. Retenez que vous êtes à 3 mois et à cette période vous êtes à 75% du résultat. L’idéal serait d’attendre encore quelques mois et peut être que les choses vont rentrer spontanément dans l’ordre. Si cela n’était pas le cas, je reste bien évidemment à votre disposition pour voir avec vous si les zones sont corrigeables : complément de lipoaspiration ? Injection de graisse par lipofilling pour corriger les creux qui vous gênent ? Je reste à votre disposition. Cordialement

  • Bouclette dit :

    Bonjour docteur,

    Après de nombreuses années de souffrances suite à un immense complexe de mes cuisses qui non seulement se touchent mais en plus ont des « boules sur le côté ». Je ne sais pas comment ça s’appelle. J’ai tout essayé : régimes à répétition avec 700 calories par jour, sport etc. jusqu’à tomber dans l’anorexie mentale à tendance boulimique.
    Actuellement je suis enceinte de 3 mois, mais je rêverais d’accéder à une intervention qui me permettrait enfin d’être plus heureuse et de m’aimer.
    J’ai conscience que les gens qui m’entourent ne me trouvent pas grosse et me disent sans cesse que personne n’acceptera de m’opérer. Ça me fait beaucoup de mal ça je ne pense pas que seules les personnes en surpoids sont en souffrance et qu’un petit coup de pouce médical serait le bienvenu surtout après avoir tout essayé.
    J’aimerais savoir si vous accepteriez de voir des photos afin de définir les zones à traiter et si je serais une patiente potentielle après mon accouchement.
    Par ailleurs serait-il possible d’avoir une idée du prix pour les 2 zones en question ?
    Dans l’attente de votre réponse.
    Très bonne soirée à vous.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Vous pouvez bien évidemment m’envoyer des photos quand vous le souhaitez mais pour l’heure il est important d’achever votre grossesse en suivant les mesures hygiéno-diététique de votre gynécologue. Il s’agit, sans doute, de lipoméries (surcharges graisseuses localisées) qui pourront tout à fait être corrigées par une courte lipoaspiration. Il faudra avant toute éventuelle intervention, prendre le temps de retrouver votre poids initial ; c’est pour cela qu’il est souvent conseillé après un accouchement d’attendre au moins 6 mois avant de pratiquer cette intervention.
      Je reste à votre disposition. Cordialement

  • celine dit :

    bonjour, je viens de faire une liposculpture des cuisses internes et externes il y a 4 jours. je suis terrifiée depuis que j’ai retiré mes pansements ce jour, en effet j’ai une énorme bosse face externe de la cuisse droite et lorsque je remonte ma main du genou à la hanche, je suis toute bosselée.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Ne vous inquiétez pas, ceci est tout à fait normal et ce phénomène s’améliorera sur plusieurs semaines le temps que les ecchymoses et l’œdème disparaissent. L’idéal serait de bien porter votre panty afin que ces derniers s’estompent le plus rapidement possible. Il n’y a aucune inquiétude mais comme pour toute intervention, surveillez l’état local à la recherche d’une inflammation (augmentation de la chaleur, rougeur et augmentation de la douleur) et contrôlez la fièvre. L’idéal serait si vous avez la moindre inquiétude, de consulter votre chirurgien ; je suis également à votre disposition si vous avez besoin d’autres informations. Cordialement

  • Faith dit :

    Bonjour, je voudrais savoir comment faire une démarche de liposuccion du ventre et des cuisses.
    J’ai un anneau gastrique depuis 12 ans, j ai perdu 30 kilos. Aujourd’hui je suis en accident de travail depuis 3 ans suite à des opérations du genou droit. J’ai subi 4 opérations en 3 ans et j’ai grossi de 15 kilos. Aujourd’hui je pèse 87 kilos pour 1m60. Avant je faisais 75 kilos. Mon chirurgien m’a dit que je ne pouvais plus maigrir. Je faisais de sport qui m’a aidé, mais j’ai perdu de partout sauf des cuisses (hanche) et je le ventre qui tombe. Mon chirurgien du genou m’a dit de perdre des kilos pour faire une opération du genou au niveau de la rotule (ménisque qui est abîmé). J’ai un traitement de thyroïde je suis sur traitement. Je voudrais savoir si mes problèmes de santé peuvent être pris en compte auprès de la sécurité sociale si je me fais opérer.
    Cdl

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      J’ai bien lu votre commentaire et je ne suis pas sure qu’une lipoaspiration serait indiquée dans votre cas. Vous évoquez une perte de poids importante de 30 Kg avec des variations pondérales, il est fort possible que la peau n’ait pas gardé toute son élasticité. Comme vous le savez, la lipoaspiration ne corrige pas les excédents de peau mais seulement les excédents graisseux.
      Pour ce qui est de la prise en charge, une lipoaspiration seule ne pourra jamais être prise en charge pas la sécurité sociale sauf dans des cas précis où il existe un trouble de la répartition des graisses (lipodystrophie) dans le cadre par exemple de la maladie de Launois Bensaude où dans le cadre d’une prise de certains médicaments (lipodystrophie médicamenteuse).
      Par contre et c’est le cas le plus souvent, une abdominoplastie (qui consiste à retirer, cette fois ci, peau et graisse à la fois) est prise en charge par la sécurité sociale après une chirurgie pour l’obésité (ce qui est votre cas) et notamment lorsqu’il existe un tablier abdominal (ventre qui recouvre le pubis).
      Pour ce qui est des cuisses, une dermolipectomie (lifting de cuisses) est pris en charge également, ce qui doit être sans doute, votre cas. Bien évidemment il faut qu’il y ait une indication pour ces 2 interventions ce qui me semble être le cas compte tenu de ces importantes variations de poids.
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos via le formulaire de contact.
      Cordialement

  • NessNess dit :

    Bonsoir,
    Connaissez vous un bon chirurgien sur Clermont-Ferrand (63) ? Merci .

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Malheureusement, je ne connais pas de collègue chirurgien plasticien sur Clermont-Ferrand. Peut être que vous pourriez en voir plusieurs afin de vous forger un avis car en chirurgie plastique il y a rarement d’urgence à intervenir
      Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches. Je reste à votre disposition si vous aviez des questions sur votre future intervention. Cordialement

  • Aline dit :

    Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse. Je vous ai demandé si vous opériez toutes vos patientes car on ne cesse de me répéter qu’aucun chirurgien digne de ce nom n’acceptera de m’opérer parce qu’il n’y a soit disant rien à enlever.
    Je recherche un chirurgien qui accepte de le faire parce qu’il comprend mon « mal être », et c’est pourquoi je souhaitais vous envoyer une photo afin que vous jugiez par vous même si une lipoaspiration répondra à mes attentes. Toutefois je n’y arrive pas. J’ai essayé de remplir le formulaire qui se trouve à droite de la page et de vous y joindre une photo mais je n’y parviens pas. Auriez vous une adresse mail professionnelle pour que je vous envoie la photo.
    Quant à anesthésie locale le coût est un argument supplémentaire mais c’est surtout que je suis plus effrayée par les risques qu’une anesthésie générale peut engendrer car lors de mes dents de sagesse j’ai cru comprendre que même s’ils sont rares, lorsqu’ils se réalisent les conséquences peuvent en revanche être dramatiques.
    En vous remerciant d’avoir pris le temps de me répondre. Bien Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Rebonjour,
      Il est vrai que s’il n’y a rien à enlever… J’espère que « le bistouri » pourra améliorer les choses mais s’il n’y a pas d’argument anatomique ça sera difficile…
      Pour ce qui est d’une éventuelle anesthésie locale pour cette éventuelle intervention, retenez que tout dépend de l’étendue et que l’anesthésie n’est là que pour votre confort. Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos à l’adresse : contact@picovski.com. Cordialement.

  • Hayète dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai 20ans, je mesure 1m68 pour 58kg. J’ai pratiqué le sport à haut niveau pendant longtemps, j’ai arrêté puis repris un peu le sport pour m’entretenir un peu.
    Ayant la taille fine, j’ai toujours eu des cuisses volumineuses (avec plus ou moins de muscles) avec les faces internes qui se touchent. C’est un complexe depuis toujours. Par ailleurs, avec une activité sportive moins intensive, il est apparu des poignées d’amour, rien d’énorme mais suffisamment pour qu’elles s’ajoutent à mon complexe des cuisses.
    Plusieurs questions se posent alors:
    – Suis-je une patiente potentielle?
    – Est-ce utile de faire une liposuccion aussi jeune, n’ayant pas encore eu d’enfants par exemple, il est probable que ces surcharges graisseuses localisées reviennent?
    – Est-il possible de faire ces deux interventions sous anesthésie locale?
    Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Je vous remercie pour votre commentaire. Il est possible que vous soyez une patiente potentielle. En effet, vous n’avez pas de surpoids, vous êtes jeune et sportive et vous présentez des lipoméries (« face interne des cuisses qui se touchent »): il est donc fort probable que votre peau soit de très bonne qualité. Pour ce qui est du « timing » pour une liposuccion, retenez qu’il ne s’agit jamais d’une intervention obligatoire ; vous pouvez le faire quand vous le souhaitez. Retenez, également, que les cellules graisseuses ne pouvant se diviser lorsqu’une lipoaspiration est réalisée, le résultat est à vie. Par contre pour ce qui est des zones graisseuses non traitées, celles-ci pourront faire l’objet d’une prise de volume… C’est pour cela que les mesures hygiéno-diététiques sont importantes même après ce type d’intervention….
      Pour ce qui est d’une intervention sous anesthésie locale, tout dépend de l’étendue de ces 4 zones (les 2 faces internes de cuisses et les hanches droite et gauche). Parfois l’anesthésie locale est assistée (neurolept analgésie) pour que le chirurgien puisse convenablement corriger et vider ces zones sans que vous sentiez quoi que ce soit. Étant jeune, la sortie s’effectue le jour même de l’intervention.
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos via le formulaire ou prendre un rendez vous de consultation. Cordialement.

  • Aline dit :

    Bonjour,
    J’aurai aimé savoir si vous opérez toutes vos patientes ou non?
    J’ai 23 ans, je mesure 1m50 pour 43,5 kilo. Je souhaiterais me faire liposuccer l’intérieur du haut des cuisses car elles se touchent et je ne supporte pas ça.
    Je ne suis vraiment pas « grosse » mais depuis mes 16 ans je suis obsédée par ce que j’appelle « ma boule de graisse » à l’intérieure de la cuisse. Je ne regarde que ça dès que je passe devant une miroir ou même devant une vitre où l’on peut voir son reflet.
    J’ai tout essayé, les régimes mais je perd au niveau du ventre, je me suis même inscrite dans une salle de sport pendant un an en y allant trois fois par semaines mais rien à faire ma boule de graisse reste. Je ne sais plus quoi faire.
    J’aurai aimé savoir si ce serait possible de le faire sous anesthésie locale et combien cela pourrait couterai.
    Merci d’avance pour votre réponse. Bien Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Bien évidemment, j’ose espérer qu’aucun chirurgien esthétique au monde n’opère toutes les patientes. Il faut avoir des indications bien posées cela afin que les résultats soient conformes aux attentes des patientes et les satisfassent pleinement.
      Pour cette « boule de graisse » que vous présentez, il s’agit très probablement d’une lipomérie (surcharge graisseuse localisée) car vous ne présentez pas de surpoids. Malheureusement, amaigrissement (ce que je vous déconseille compte tenu de votre poids) et sport ne peuvent améliorer que partiellement et non totalement cet excédant. Il me semble compte tenu des éléments que vous me décrivez, qu’une lipoaspiration de la face interne de cuisses serait indiquée. Pour ce qui est du cout de l’intervention, l’idéal serait que vous m’adressiez des photos ou que je vous reçoive en consultation. J’ai bien compris que vous souhaitiez une intervention, sous anesthésie locale et dans ce cas les frais de chambre sont moindres et les frais d’anesthésie absents. Je reste à votre disposition. Cordialement.

  • Madeleine dit :

    Cher Docteur Picovski,
    Ayant un certain âge (71 ans), je souffre d’un excès graisseux pas agréable à regarder au niveau des cuisses : elles se touchent au niveau interne et cela n’est pas du tout joli à voir dès que j’aborde mon maillot de bain (je suis fan de piscine avec mes petits enfants et je les y emmène chaque mercredi. Ma peau est très flasque, pas vraiment d’aspect jeune ni tonique (je n’ai plus mes attributs de 20 ans !) et je crains qu’une liposuccion transforme mes cuisses en véritable allure d’éventail. Pensez-vous qu’une liposuccion des cuisses pourrait être réalisée en même temps qu’un lifting des cuisses (surtout sur la face interne) ? Vu mon âge, une telle intervention peut-elle supporter deux corrections successives en un seule journée ?
    Autre question : quand une reprise de piscine est-elle concevable ?
    Un grand merci pour vos éclaircissements.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Effectivement, si l’état de votre peau au niveau de vos cuisses est distendue et « flasque » comme vous le décrivez, une lipoaspiration ne pourra à elle seule traiter complètement les éléments qui vous gênent. Comme vous le savez, elle ne règlera pas le problème cutané et donc le manque d’élasticité. Elle devra très certainement être associée à un lifting de cuisses (dermolipectomie de cuisses) pour remettre en tension cette peau qui est distendue.
      Dans la majorité des cas, liposuccion et lifting sont associés pour traiter (de manière définitive) les amas graisseux, souvent présents à la partie haute et intérieure des cuisses et qui gênent fonctionnellement et esthétiquement notamment l’été.
      Pour ce qui est de votre âge, il est évident qu’il y aura un bilan préopératoire complet et c’est en fonction des résultats que l’anesthésiste nous donnera ou non son feu vert pour l’intervention; intervention qui, comme vous le savez, est par définition non obligatoire.
      Pour ce qui est de la piscine, les baignades sont généralement autorisées à partir de la fin de la cicatrisation en général un mois après l’intervention. Par contre, les douches sont autorisées et conseillées dès le lendemain de l’opération. En restant à votre disposition. Cordialement.

  • Stephanie dit :

    Bonjour docteur, je souhaite faire un liposuccion au niveau de mes cuisses et notamment à la région de l’entrecuisses qui me gène beaucoup et qui frotte l’été. J’aimerais savoir si cette opération peut se faire sans être endormie complètement, par exemple sous péridurale ? J’aimerais savoir quelles sont les consignes après l’opération car je sais que je ne pourrai pas avoir un arrêt de travail et je ne dois pas m’absenter longtemps. Egalement, pourriez-vous me dire combien coûte en général cette intervention ? Merci beaucoup

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Une lipoaspiration des cuisses peut se faire soit sous anesthésie locale, mais je crois que vous demandez le traitement de plusieurs zones, soit sous anesthésie générale, soit comme vous le souhaitez sous péridurale. C’est notamment lors de la consultation avec l’anesthésiste (qui est là pour votre confort) que vous pourrez lui demander (en concertation avec lui) ce type d’anesthésie. Pour cette opération, vous entrez à la clinique le matin et vous sortez en général le jour même si vous n’êtes pas trop fatiguée (chirurgie en ambulatoire). Pour ce qui est des suites postopératoires, il est conseillé de se reposer trois à sept jours selon les cas et la reprise de l’activité professionnelle se fait généralement au bout de cinq à sept jours. Afin de diminuer les ecchymoses et les oedèmes et d’obtenir le plus rapidement possible le résultat définitif, il est conseillé de porter un panty pendant deux à quatre semaines selon la qualité de votre peau et la quantité de graisse retirée. Egalement, des bas de contention (à la fois pour diminuer les oedemes et pour prevenir le risque de phlébite) seront prescrits. La douche sera autorisée dès le lendemain de l’intervention. Systématiquement, un traitement anticoagulant de prévention de la phlébite sera prescrit pendant une dizaine de jours et, dans certains cas, un traitement par fer pendant quelques jours pour diminuer le temps de la fatigue post opératoire. En effet, comme vous le pensez, s’agissant d’une intervention considérée comme purement esthétique, aucun arrêt de travail ne pourra être fourni. Pour ce qui est du prix d’une liposuccion des cuisses, cela dépendra du nombre de zones à traiter ainsi que la quantité de graisse retirer. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer vos photos par le formulaire de contact et je vous répondrais plus précisément. En restant à votre disposition. cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *