Le lipofilling (lipostructure) en chirurgie esthétique

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 23/08/2020.

lipostructure lipofilling chirurgie esthetique

Qu’est-ce que le lipofilling ?

Une technique d’injection de graisse

Le lipofilling, également appelé lipostructure, est une réinjection de graisse autologue (appartenant au patient). Voir aussi : Qu’est-ce que le lipofilling ?

Des cellules graisseuses sont ainsi prélevées par lipoaspiration à un endroit du corps pour être réinjectées dans une autre zone, sur le patient lui-même. On parle d’auto-greffe de cellules graisseuses (adipocytes). Le patient étant à la fois donneur et receveur, il n’y a aucun rejet de l’organisme ni de réaction allergique.

Une technique efficace pour modeler visage et silhouette

C’est une technique chirurgicale particulièrement efficace qui permet de combler les creux ou les manques de volume d’une partie du corps tout en supprimant certaines graisses excédentaires sur une autre.

Les adipocytes étant vivants, une fois la greffe prise, les résultats sont définitifs.

Le lipofilling (ou lipostructure) permet aussi bien de traiter le visage que la silhouette.

Le lipofilling du visage

Définition

Le lipofilling du visage (ou lipostructure) est indiqué pour redonner du volume de manière ciblée à un visage, combler les rides et améliorer la qualité de la peau. Il permet ainsi de regalber pommettes, joues, lèvres, d’effacer rides et cernes.

Cette technique est une alternative au traitement des rides par injections d’acide hyaluronique, qui contrairement à cette dernière offre un résultat définitif.

A noter : Un lipofilling du visage peut être réalisé seul ou en complément d’un lifting cervico-facial.

Photos avant-après : exemple du lipofilling du visage

Injection de graisse au niveau du visage par lipofilling completant un lifting cervico-facial

Une injection de graisse par lipofilling est venue compléter le résultat d’un lifting du visage pour traiter les joues creuses qui gênaient la patiente

Le lipofilling mammaire

Définition

Le lipofilling mammaire (également appelé lipomodelage) permet d’injecter des cellules graisseuses de la patiente dans la poitrine. Cela permet d’affiner une partie de la silhouette tout en augmentant le volume des seins. Pour ce faire, la graisse est souvent prélevée par lipoaspiration sur le ventre, les hanches ou les cuisses.

Un lipofilling mammaire est une alternative à l’augmentation mammaire par implants pour les patientes souhaitant une augmentation modérée et/ou un remodelage de la poitrine.

Le lipofilling est également employé comme technique de reconstruction mammaire après l’ablation d’un sein suite à un cancer (mastectomie).

Le lipofilling peut donc avoir une visée esthétique ou réparatrice.

A noter : Un lipofilling mammaire peut également parfaire le résultat d’implants mammaires (c’est la technique de l’augmentation mammaire « mixte » ou « composite »)

Photos avant-après : exemple du lipofilling des seins

Exemple lipostructure: résultat d'une lipofilling mammaire par injection de graisse au niveau des seins

Résultat avant après d’un lipofilling mammaire : prélèvement de graisse au niveau du ventre et des flancs et injection des cellules graisseuses au niveau des seins (280cc par sein)

Le lipofilling des fesses

Une autre indication du lipofilling concerne le modelage des fesses.

Définition

Egalement appelé lifting brésilien, le lipofilling des fesses consiste à remodeler la forme des fesses en injectant la graisse prélevée auparavant sur une autre zone du corps.

Cette technique permet de remodeler le fessier, d’augmenter son volume notamment en cas de fesses plates ou de le raffermir.

Photo : les zones des fesses traitées par lipofilling

 

Zones traitées par lipoaspiration et zones d'injection pour le lipofilling des fesses

Zones traitées par lipoaspiration et zones d’injection pour le lipofilling des fesses

Les autres zones du corps

Le lipofilling peut également être pratiqué sur d’autres parties du corps notamment pour galber les mollets et rajeunir les mains.

Il apporte une solution de comblement pour des malformations de la cage thoracique comme le pectus excavatum (sternum rentré) ou réparer des dépressions cicatricielles (creux) faisant suite à des accidents.

Enfin, il est aussi utilisé pour la chirurgie intime.

Quel est le prix d’un lipofilling ?

Peut-il être remboursé ?

La Sécurité Sociale rembourse un lipofilling uniquement dans le cadre d’une chirurgie reconstructrice comme une reconstruction mammaire après cancer ou une lipodystrophie médicamenteuse des joues qui touche les patients après trithérapie contre le VIH.

Dans tous les cas, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste restent à la charge du patient. Selon les contrats, certaines mutuelles peuvent les rembourser.

Un lipofilling à visée esthétique n’est jamais pris en charge.

Combien coûte un lipofilling à visée esthétique ?

Le tarif est toujours établi en consultation, il comprend les honoraires du chirurgien et ceux de l’anesthésiste, les frais d’hospitalisation et ceux du bloc opératoire.

Le prix varie en fonction de la liposuccion à réaliser, de l’importance des zones à traiter par lipofilling et de la complexité de l’intervention.

Comment préparer un lipofilling ou lipostructure ?

La consultation préalable

1 à 2 consultations sont nécessaires avec le chirurgien esthétique afin d’établir au mieux le projet de lipo-filling, particulièrement en cas de chirurgie réparatrice.

Un bilan préopératoire classique est prescrit ainsi qu’une visite avec l’anesthésiste minimum 48h avant l’opération.

Le patient dispose de 15 jours pour mûrir sa décision.

Les précautions d’usage

L’arrêt du tabac est préconisé au moins 3 semaines avant l’intervention pour limiter les risques de prise partielle de la greffe (graisse injectée) et éviter toute complication de cicatrisation.

Les anti-inflammatoires et l’aspirine sont également à éviter 10 jours avant l’intervention.

Comment se déroule une intervention de lipo-filling ?

L’hospitalisation

Un lipofilling est une intervention qui ne nécessite pas une longue hospitalisation. Le retour chez soi peut s’effectuer le jour même (opération dite « ambulatoire ») ou le lendemain selon les cas.

L’anesthésie

Pour un lipofilling du visage, l’anesthésie est le plus souvent locale. Pour un lipofilling du corps, l’anesthésie est générale.

La durée de l’intervention

L’intervention prend 30 minutes à 1 heures en fonction de la quantité de graisse à réinjecter et du nombre de zones à traiter.

Le déroulement

L’intervention débute par une lipoaspiration douce (faible pression négative). Les cellules graisseuses ainsi prélevées sont ensuite purifiées dans une centrifugeuse avant d’être injectées sans aucun excès pour la greffe.

Dans le cas d’un lipofilling du visage, les cellules sont en général prélevées au niveau des flancs, à la face interne des cuisses ou des genoux.

Quelles que soient les zones concernées, les cellules graisseuses greffées sont vivantes, elles doivent s’adapter à la nouvelle partie du corps et avoir accès à l’oxygénation et aux nutriments nécessaires à leur survie. C’est pourquoi le chirurgien doit doser la quantité de graisse à injecter en fonction du résultat souhaité mais aussi des conditions nécessaires à la prise de la greffe (survie des cellules par imbibition).

Graisse de lipofilling prête pour une augmentation de volume (ici, la graisse est destinée à une augmentation de volume de la poitrine et des fesses

Graisse centrifugée et purifiée prête pour une augmentation de volume (ici, la graisse est destinée à une augmentation de volume au niveau de la poitrine et des fesses)

 

graisse lipofilling seringue d'injection

Micro-seringue de graisse prête pour une injection fine au niveau du visage (pommettes, joues et lèvres). Le lipofilling permet un apport de volume définitif contrairement à l’acide hyaluronique

Les cicatrices

Le lipofilling ne laisse pas de cicatrices. Comme pour une liposuccion classique, seules de courtes incisions sont pratiquées et deviennent invisibles après cicatrisation.

Les injections ne laissent pas traces, le lipofilling du visage se fait toujours avec une aiguille très fine.

Les suites de l’intervention

En fonction du gonflement ressenti (consécutif au lipofilling) et de l’éventuelle gêne occasionnée, le chirurgien conseille le patient sur la durée de l’arrêt de travail.

La plupart du temps il est assez court (quelques jours).

La reprise du sport s’effectue d’ailleurs assez rapidement.

Le résultat est visible immédiatement mais il faudra toutefois attendre 2 à 3 mois pour apprécier le résultat définitif.

Lipofilling : quels sont les résultats ?

De 15 jours à 3 mois

La résorption de l’œdème consécutif à la lipostructure est progressive. Généralement, il faut compter 15 jours après l’opération pour avoir une bonne idée du résultat.

Les premières semaines, il existe également une perte de volume modérée habituelle qui correspond à la résorption d’une partie de la graisse injectée.

Au bout de 2 à 3 mois, le résultat est définitif.

Si le projet a bien été établi en amont et la technique réalisée de manière rigoureuse (centrifugation, injection de la graisse avec des travées fines et régulières), le résultat correspond aux attentes.

Les cellules s’adaptent aux variations pondérales

Les cellules graisseuses greffées conservent leur sensibilité aux variations de poids. Qu’il y ait perte ou prise de poids, les zones traitées conservent les proportions obtenues. Il est toutefois utile d’adopter une bonne hygiène de vie afin de conserver l’harmonie du résultat.

Les imperfections peuvent être corrigées

On peut parfois observer quelques imperfections (liées à une prise de greffe incomplète) : asymétrie des volumes, discrètes irrégularités ou correction insuffisante (hypo-correction).

Ces imperfections peuvent être facilement corrigées par une nouvelle séance d’injection, parfois sous anesthésie locale.

On peut également observer une réinjection de graisse trop importante causant un volume inesthétique (hyper-correction) qui peut être repris chirurgicalement (par simple lipoaspiration).

La reprise de ces imperfections peut être envisagée au bout de 6 mois.

Les complications résultantes d’une lipostructure sont rares. En choisissant un chirurgien qualifié et compétent, les risques sont réduits voire nuls.

A qui s’adresser pour un lipofilling à Paris ?

Le Docteur Picovski vous garantit un suivi consciencieux et prévenant. Vous pouvez le joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire. Les consultations post-opératoires sont comprises dans son forfait, vous pouvez revenir aussi souvent que vous le souhaitez.

> Plus d’informations sur le lipofilling des seins

> Plus d’informations sur la lipoasparition

Références :

  • La réinjection de graisse autologous ou lipostructure : Fiche SOFCPRE
  • La Fiche de la société Française de chirurgie Plastique et Esthétique sur la lipoaspiration: Fiche
  • Le dossier d’information ISAPS sur la liposuccion: Dossier

8 questions-réponses sur "Le lipofilling (lipostructure) en chirurgie esthétique"

  • G. Valerie dit :

    Je vous écris car je souhaiterais avoir des informations avant de sauter le pas : en effet, j’ai une atrophie de la peau congénitale au dessus de l’omoplate (un creux, un trou…). Mon dermatologue m’a parlé du lipofilling. La seule chose qui me rend anxieuse est de savoir si dans cette zone, on peut s’attendre à un résultat définitif ? J’ai peur de devoir surveiller mon poids à vie pour ne pas perdre la graisse…Est-ce bien la solution pour avoir un résultat définitif ? Mon épaule me complexe énormément, je n’ai jamais mis de débardeur… si on fait de la musculation, la graisse va se résorber ? Je vous remercie d’avance et à bientôt

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Le lipofilling est une bonne solution. Le problème est que le volume de graisse injecté doit être « raisonnable » pour qu’il y ait une bonne prise de greffe de cellules adipeuses, ce qui explique que parfois il faut plusieurs temps opératoires… Généralement, lorsque le volume est obtenu, les patients sont très satisfaits et les variations de poids altèrent peu le résultat (sauf si bien sûr, ils sont très significatifs..). après ce type d’intervention, je vous conseillerais de vivre normalement. Cordialement

  • Sylvia V dit :

    Bonjour, Après un lipofilling peut-on faire un régime pour perdre 4kg ?? Car j’ai peur de faire un régime et de perde trop de fesses. J’espère avoir une réponse de votre part. Merci d’avance.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Une perte de poids de 4 kg n’est pas une variation pondérale significative pour altérer le résultat d’un lipofilling… Toutefois, si il y avait un régime envisagé, il sera toujours mieux de maigrir et d’obtenir la perte de poids optimale avant l’intervention.Cordialement

  • Linda dit :

    Bonjour,
    Est il possible de faire un lipofiling mammaire et fessier lors de la même opération ?

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Oui, tout à fait, il faut pour cela qu’il y ait des zones donneuses de graisse suffisantes. Cordialement

  • gattilier dit :

    Bonjour,
    Pour une lipostructure du visage et du pied. Peut-on avoir des contacts avec d’autres patients qui ont subi la même opération ? Merci de votre réponse.
    Bien cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour
      J’aimerais avoir des précisions sur l’indication, s’agit-il d’un lipostructure (lipo-filling) sur une lipodystrophie médicamenteuse (trouble de la répartition des graisses après prise de médicaments)  ? y a t il une notion de traumatisme (accident) ? Souvent les patients voient des résultats en consultation sur d’autres patients mais il faut pour cela leur accord, je ne peux pas donner de coordonnées..; de plus chaque cas est différent. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer des photos via le formulaire avec coordonnées et je vous répondrais de vive voix.
      cordialement