Prix d’un lifting des bras

Le prix d’un lifting des bras (dermolipectomie des bras ou brachioplastie) est variable.

En effet, cette opération peut être prise en charge par la Sécurité Sociale dans le cas très précis d’une chirurgie réparatrice après amaigrissement dans les suites d’une chirurgie pour obésité morbide. Pour cela, le chirurgien rédige une demande d’entente préalable auprès du médecin-conseil qui, le plus souvent, convoque le patient. Lorsque la prise en charge est acceptée, la mutuelle santé rembourse partiellement ou totalement les honoraires selon le contrat souscrit par le patient. Les mutuelles se réfèrent au code de nomenclature de la Sécurité Sociale pour déterminer le taux de remboursement du prix du lifting des bras. Le code de nomenclature pour cette opération est QZFA 014.

Dans les autres cas, Les coûts d’un lifting des bras ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. C’est un acte qui devient purement esthétique.

La première consultation avec le chirurgien plastique permettra de savoir si la situation permet sa prise en charge.

Si la prise en charge du coût du lifting des bras est impossible, le chirurgien doit établir un devis détaillant tous les postes de l’intervention. Le patient dispose alors de 15 jours minimum pour réfléchir sur l’opération.

En général, pour ce qui est des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste,  ils dépendent :

  • des gestes à réaliser (technique avec cicatrice sous axillaire ou technique avec cicatrice verticale..) ; honoraires au temps consacré ;
  • de l’étendue du lifting des bras (notamment indication ou non d’une lipoaspiration des bras associée) ;
  • du type d’anesthésie ;
  • et du coût de l’hospitalisation : prestations, location du bloc, honoraires des intervenants, durée du séjour à la clinique esthétique.

Un tarif de chirurgie esthétique des bras élevé n’est pas gage de meilleur résultat, mais un prix particulièrement bas doit amener une vérification systématique et rigoureuse des compétences et des qualifications du chirurgien esthétique : CV, titres, qualification pour pratiquer la chirurgie plastique et esthétique accordée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins, l’existence d’un suivi post-opératoire par le chirurgien lui-même et dans un délai respectable. La réglementation de la chirurgie esthétique est très stricte en France, elle permet ainsi de contrôler facilement l’ensemble de ces informations.

Tout savoir sur l’intervention du lifting des bras >

 

Mis à jour le 4 novembre 2016 publié initialement le 31 août 2012