Contact

Quel lien entre chirurgie bariatrique et chirurgie réparatrice ?

Auteur : Dr David Picovski, chirurgien esthétique reconnu par l'Ordre des Médecins. Dernière vérification scientifique le 01/02/2023.

Qu’est-ce que la chirurgie bariatrique ?

Un traitement de l’obésité

La chirurgie bariatrique est une chirurgie de l’obésité sévère (IMC supérieur à 30) et morbide (IMC supérieur à 40) qui facilite l’amaigrissement important du patient.

Elle consiste globalement soit à réduire la taille de l’estomac (anneau gastrique ou sleeve), soit à réduire et diminuer l’assimilation des aliments par l’organisme au niveau de l’intestin (bypass). Elle est pratiquée par des chirurgiens spécialisés en chirurgie digestive et viscérale.

Que faire après une chirurgie bariatrique ?

L’amaigrissement massif qui résulte de l’opération et d’une nouvelle hygiène de vie entraîne souvent un excès de peau sur le ventre, les bras et les cuisses.

C’est dans ce cadre qu’une chirurgie plastique aussi appelée chirurgie réparatrice peut être envisagée. Celle-ci est pratiquée par des chirurgiens spécialisés en chirurgie plastique et réparatrice.

Comment la chirurgie réparatrice traite-t-elle les séquelles de la perte de poids ?

Si la peau a des capacités de rétractation naturelles, les pertes de poids très importantes laissent des excès cutanés et graisseux localisés qui provoquent des gênes fonctionnelles et occasionnent des frottements et macérations.

La chirurgie réparatrice (ou plastique) propose différentes interventions qui permettent de remettre la peau en tension autour des muscles et de supprimer des amas graisseux localisés. Il s’agit de liftings de certaines zones du corps qui ont un effet esthétique et réparateur.

À savoir

Toutes ces interventions peuvent être prises en charge par la Caisse d’Assurance Maladie suite à une chirurgie bariatrique ayant permis un amaigrissement massif.

Les chirurgies réparatrices de l’abdomen et du ventre

Ces chirurgies sont appelées des dermolipectomies abdominales mais plusieurs termes existent pour les qualifier. Les informations données ci-dessous ne concernent que les opérations qui font suite à une sortie d’obésité.

Le bodylift : le lifting circulaire de l’abdomen

Particulièrement adapté après un amaigrissement massif, le bodylift est une plastie abdominale circulaire qui permet de traiter les excès de peau sur le ventre, les flancs, le dos et les fesses. C’est une intervention longue qui demande de changer le patient de position pendant l’anesthésie afin de traiter toutes les faces de l’abdomen. Elle peut être complétée par une liposuccion et par une réparation du relâchement de la sangle abdominale (diastasis des muscles du grand droit).

La cicatrice fait le tour de l’abdomen, elle est cachée au niveau du pubis et au plus près des fesses.

L’abdominoplastie complète : le lifting spécifique du ventre

Le ventre est une zone très abîmée après la perte de poids. Il faut souvent retendre les muscles abdominaux qui souffrent de diastasis (relâchement musculaire) et supprimer l’excès de peau avec notamment un bourrelet appelé tablier qui recouvre le pubis. Cette intervention du ventre après chirurgie bariatrique demande de repositionner le nombril après avoir remis la peau en tension. Elle peut être complétée par une liposuccion.

L’intervention laisse 2 cicatrices : l’une est horizontale, elle est cachée dans le pubis, et l’autre est circulaire, elle est cachée autour du nombril.

cicatrices abdominoplastie
Position des cicatrices après une dermolipectomie abdominale avec repositionnement ombilical (ou abdominoplastie complète avec transposition ombilicale)

Exemple :

résultat abdominoplastie avec remise en tension musculaire
Résultat d’une abdominoplastie avec transposition ombilicale après amaigrissement dans les suite d’une chirurgie bariatrique pour obésité

Les chirurgies réparatrices des membres inférieurs et supérieurs

La cruroplastie : le lifting des cuisses

De même pour les cuisses, des plis cutanés se forment souvent à l’intérieur des cuisses ce qui provoque des gênes pendant la marche. Le lifting sur l’intérieur des cuisses permet de les supprimer. Une liposuccion peut compléter le lifting.

Les cicatrices sont en forme de T ou de L, elles sont cachées sous le pli fessier et le long de la face interne des cuisses.

avant après lifting des cuisses
Résultat immédiat d’une opération de dermolipectomie réparatrice des cuisses (lifting de cuisses) après chirurgie bariatrique pour obésité (amaigrissement de plus de 30kg). L’intervention a été associée à une lipoaspiration des cuisses et des genoux

La brachioplastie : le lifting des bras

Les bras sont également sujets à des plis gênants. Là encore, le lifting sur la face interne des bras les supprime et une liposuccion peut être faite en complément.

Les cicatrices sont cachées dans l’aisselle et le long des bras (face interne).

lifting bras dermolipectomie après chirurgie bariatrique amaigrissement
Résultat à 5 semaines d’une dermolipectomie des bras (lifting des bras) à cicatrice longitudinale après perte de poids suite à une chirurgie bariatrique. La cicatrice, rosée au début, s’estompera progressivement sur un an.

Comment bénéficier d’une chirurgie réparatrice post-bariatrique ?

Il faut consulter un chirurgien spécialisé en chirurgie plastique et réparatrice. Il définit les opérations qui peuvent apporter un réel bénéfice et établit les demandes de prises en charge pour la Sécurité Sociale.

Quand faire une chirurgie réparatrice post-bariatrique ?

Un délai minimum de 1 an est nécessaire mais il faut surtout attendre que le poids soit stabilisé et que l’IMC soit inférieur à 30. Selon les patients, le délai peut être différent, c’est une question à évoquer avec son équipe médicale.

Il est important aussi de savoir que la chirurgie réparatrice est un choix et non une obligation.

Quelle chirurgie peut être remboursée après une sleeve ?

Toutes les interventions de chirurgie plastique listées ci-dessus peuvent être remboursées.

Quel que soit le dispositif (sleeve, bypass, anneau, dérivation), une prise en charge est possible pour une chirurgie réparatrice de type dermolipectomie abdominale, chirurgie réparatrice des cuisses et des bras.

Existe-t-il d’autres opérations envisageables ?

Suite à l’amaigrissement, une réparation de la poitrine est possible chez les femmes et les hommes. Cependant un remboursement n’est pas automatique car ces opérations ne sont pas spécifiques d’une chirurgie post-bariatrique.

Pour les femmes, la poitrine peut être affaissée suite à la perte de poids, c’est la ptôse mammaire. Un lifting des seins est alors envisageable. L’intervention n’est prise en charge que lorsqu’un retrait de 300g de glande mammaire est effectué en même temps (cas d’hypertrophie mammaire).

correction de ptose mammaire
Résultat d’une opération de correction de ptose mammaire réalisée dans les suites d’un amaigrissement important (résultat à 3 semaines). La cicatrice rosée s’estompera progressivement sur un an.

Pour les hommes, des excès graisseux peuvent persister au niveau pectoral donnant l’illusion d’une poitrine (adipomastie). L’intervention n’est pas prise en charge sauf en cas de gynécomastie combinée (glande mammaire anormalement développée).