Prix d’une correction d’asymétrie mammaire par chirurgie avec ou sans remboursement

Le traitement de l’asymétrie mammaire peut varier en fonction des causes, de la morphologie des seins et des attentes de la patiente. Les chirurgies envisageables sont donc à adapter en fonction de ces éléments, ce qui a un impact sur les tarifs.

De plus, si l’asymétrie mammaire résulte d’une malformation reconnue, le coût de l’intervention peut être pris en charge par la CPAM (chirurgie réparatrice) sauf honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste.

Dans le cas contraire, les tarifs pratiqués sont ceux des interventions de chirurgie esthétique.

La prise en charge de l’asymétrie en fonction des malformations mammaires

En cas d’hypotrophie mammaire

Dans le cas d’un seul sein avec une hypotrophie avérée (agénésie, hypoplasie), la solution pour corriger l’asymétrie est l’augmentation mammaire du sein concerné grâce à un implant mammaire ou, dans certains cas, à un lipofilling du sein. Le traitement de l’hypotrophie sévère est pris en charge par la Sécurité Sociale après entente préalable.

Attention, une asymétrie ne signifie pas que le sein plus petit est hypotrophique. L’hypotrophie est une anomalie du développement de la glande mammaire qui est restée trop petite.

En cas d’hypertrophie mammaire

Si l’asymétrie est causée par une hypertrophie mammaire d’un des seins, la solution est une opération de réduction mammaire. Elle est remboursée par l’Assurance Maladie si au minimum 300 g de glande mammaire sont retirés du sein hypertrophique. Une correction de ptose est souvent associée pour remonter le sein.

Attention, le sein le plus volumineux d’une asymétrie n’est pas forcément hypertrophique. Une hypertrophie est une anomalie de la glande mammaire qui est beaucoup trop développée.

En cas de sein tubéreux

Il peut arriver qu’un seul sein soit tubéreux au lieu des deux, cette affection congénitale du sein provoque alors l’asymétrie. On reconnaît le sein touché à sa forme cylindrique avec une base d’implantation réduite et une aréole anormalement grande et positionnée vers le bas. La correction la plus fréquente nécessite la pose d’une prothèse mammaire associée à d’autres gestes chirurgicaux (plastie, lipofilling,..). La Sécurité Sociale prend en charge l’intervention après entente préalable.

En cas de syndrome de Poland

Le syndrome de Poland qui touche la glande mammaire, le muscle pectoral, voire le thorax est pris en charge par l’Assurance Maladie dans le cadre d’une chirurgie réparatrice. Des temps de lipofilling et/ou une pose de prothèse (voire 2 dans un souci de symétrie) sont souvent réalisés pour le traitement de cette malformation.

Dans les autres cas

En dehors des cas évoqués (ainsi que cancer ou traumatisme), la correction d’une asymétrie mammaire n’est pas prise en charge.

Les chirurgies de l’asymétrie mammaire et leurs tarifs

Que l’asymétrie soit présente dès le développement de la poitrine ou consécutive à une grossesse ou au vieillissement, 3 types d’opération permettent de la corriger pour harmoniser le volume et la forme des seins. Le prix dépend donc de l’intervention appropriée à chaque cas.

A savoir : Réduction mammaire et ptose sont souvent associées.

Il peut être également envisageable de procéder à une réduction mammaire sur un sein et à une augmentation (le plus souvent par lipofilling) sur l’autre pour corriger la différence de volume et apporter un galbe harmonieux.

Actes pour interventions

Tarif chirurgie esthétique

Tarif chirurgie réparatrice

Asymétrie mammaire

Plusieurs interventions possibles :

  • augmentation mammaire par implant ou lipofilling
  • réduction mammaire
  • ptose mammaire ou mastopexie
Il est rare qu'une intervention soit refusée

par le médecin conseil (lors des cas limites comme les asymétries modérées), le prix est alors fonction des interventions nécessaires, sur devis, à titre indicatif :

  • à partir de 4950€ pour une pose de prothèses (qui seront alors de taille différente)
  • à partir de 3950€ pour une lipofilling mammaire unilatéral et 4950€ bilatéral
  • à partir de 5550€ pour une correction de ptose bilatérale visant à symétriser les aréoles et la hauteur de la poitrine
Prix selon la technique

  • à partir de 1950€ pour un temps de lipofilling unilatéral (codage QEEB152) ou une pose d'implant unilatérale (codage QEMA006)
  • à partir de 2550€ pour une réduction mammaire unilatérale (codage QEMA012)
  • entente préalable et accord Sécurité Sociale pour le code QEMA006 (pose d'implant unilatéral)
  • remboursement mutuelle possible selon le contrat souscrit

Seule la première consultation est à régler. Son prix est de 80 euros (avec la remise d’une feuille de soins pour le remboursement). Toutes les autres visites sont gratuites, que ce soit avant ou après l’opération.

Plus d’informations sur la correction de l’asymétrie mammaire >