Seins qui tombent : que faire ?

Comment être sûre que la poitrine est tombante ?

Un auto-diagnostic possible

Pour savoir si une poitrine est tombante selon des normes médicales, le test du crayon est une bonne indication. Il faut placer à l’horizontale un crayon à papier dans le sillon sous le sein, et se tenir assise ou debout. Si le crayon tombe, la poitrine n’est pas affaissée. Au contraire, s’il reste, il y a bien un problème, c’est ce que l’on appelle la ptose mammaire.

Il existe plusieurs stades de ptose mammaire. Une fois la ptose identifiée, le mieux est de consulter un chirurgien esthétique pour savoir où en est le phénomène.

La ptose mammaire : le principe

La ptose mammaire désigne une poitrine dont la glande mammaire a glissé vers la partie basse du sein, elle s’est affaissée en entraînant un relâchement de la peau et un positionnement des mamelons vers le bas. Le volume du sein est donc dirigé vers le bas tandis que la partie haute semble, elle, aplatie.

Cet affaissement de la glande mammaire peut concerner les deux seins (ptose mammaire bilatérale) ou bien un seul (ptose unilatérale). La ptose peut occasionner une gêne dans le quotidien des femmes.

A noter : D’un point de vue médical, une ptose signifie une chute d’organe, une ptose mammaire désigne donc l’affaissement de la glande mammaire dans l’enveloppe du sein.

Il est par conséquent impossible de corriger une ptose mammaire par des massages, de la musculation ou des crèmes qui ne peuvent repositionner correctement la glande dans le sein.

Les causes de la ptose des seins

Les causes sont variées :

  • La ptose peut être d’origine génétique chez les jeunes filles et les femmes jeunes.
  • Elle peut arriver après une ou plusieurs grossesses.
  • Elle est possible après des variations de poids, en prise comme en perte.
  • Elle est également un signe de vieillissement.

La ptose mammaire peut aussi être causée par une malformation mammaire tels que les seins tubéreux, l’hypertrophie mammaire ou bien une asymétrie des seins.

ptose hypotrophie mammaire amaigrissement
Exemple de ptose mammaire bilatérale s’accompagnant d’un manque de volume mammaire (hypotrophie mammaire). Son traitement reposera sur un apport de volume (implants ou lipofilling mammaire) associé à une remontée de la poitrine (plastie mammaire ou mastopexie)
ptose avec hypertrophie mammaire
Exemple de ptose mammaire bilatérale s’accompagnant d’hypertrophie de la poitrine. Le traitement aura pour but, en plus de remonter la poitrine, de diminuer son volume pour une harmonie avec la silhouette et une stabilité du résultat dans le temps

Chute des seins, comment raffermir la poitrine ?

Chute des seins et taille de la poitrine

Se faire remonter la poitrine demande de prendre également en compte le volume des seins. En effet, l’affaissement de la glande mammaire n’est pas le seul élément à considérer pour parvenir au résultat souhaité.

Pour trouver la bonne solution, il est recommandé de l’associer à la taille des seins.

3 cas à identifier :

  • les seins tombent mais la taille de la poitrine est normale et satisfaisante ;
  • les seins tombent et leur volume est insuffisant ;
  • les seins tombent et la poitrine est lourde avec un volume imposant.

Remonter les seins sans changer la taille de la poitrine

L’opération qui consiste à remonter les seins s’appelle la mastopexie, on parle aussi d’opération de la ptose mammaire ou plus simplement de lifting mammaire. Le lifting mammaire est très efficace mais laisse une cicatrice apparente.

Pour corriger la ptose, le chirurgien esthétique remonte les tissus, repositionne les mamelons. La poitrine est ainsi remontée et galbée mais la taille du soutien-gorge ne varie pas.

lifting mammaire
Résultat à 3 semaines d’un lifting mammaire (à cicatrice en T inversé) à “volume égal” : le volume mammaire qui était harmonieux avec la silhouette a été conservé

Remonter les seins en augmentant la taille de la poitrine

Ptose mammaire et petite poitrine

Pour les poitrines qui ont une chute importante mais un volume insuffisant, le chirurgien procède au lifting des seins (ou mastopexie) et pose en même temps des prothèses mammaires. Les seins sont repositionnés. La taille du bonnet du soutien-gorge change après l’opération puisqu’il y a eu augmentation.

mastopexie et implants mammaires
Chute de la poitrine associée à une hypotrophie mammaire : correction par mastopexie (à cicatrice verticale) avec pose d’implants pour apport de volume

Le volet augmentation mammaire peut aussi être réalisé sans prothèse mammaire en utilisant la technique du lipofilling (autogreffe de cellules graisseuses). Cependant, dans les cas de ptose, mieux vaut privilégier la prothèse pour l’obtention d’un joli galbe stable dans le temps.

A noter : Une poitrine peu développée et tombante peut aussi être un signe de seins tubéreux, une malformation qui demande des corrections complémentaires à celles de la ptose.

Ptose légère et augmentation mammaire

Si la ptose est légère, la mise en place d’une prothèse peut parfois suffire car elle regalbe toujours les seins en les remontant légèrement. Cependant, cela ne convient pas si la ptose est moyenne ou importante.

Ptose mammaire et asymétrie des seins

Lorsqu’un sein est de volume différent d’un autre ou que la ptose est plus marquée, on peut envisager une prothèse pour l’un et corriger la ptose pour l’autre. On peut aussi poser des prothèses de taille différente pour retrouver une symétrie et nuancer la correction lors du lifting mammaire.

asymétrie augmentation prothèses tailles différentes
Ptose mammaire unilatérale avec asymétrie du volume mammaire: traitement par pose d’implants de taille différente avec plastie aréolaire

La correction d’une ptose mammaire est fréquente dans les cas d’asymétrie mammaire.

Remonter les seins et réduire leur volume

Lorsque la poitrine est trop volumineuse, il peut être judicieux de procéder à une réduction des seins en même temps que le lifting mammaire (correction de la ptose). La réduction mammaire consiste à supprimer un excès de glande mammaire afin de réduire le poids des seins.

Les patientes concernées souffrent d’hypertrophie mammaire (glande mammaire trop volumineuse). Dans ce cas, c’est le poids des seins qui entraîne la ptose.

Principe et résultat d'un lifting mammaire à cicatrice en T inversé avec diminution volume mammaire
Principe et résultat d’un lifting mammaire à cicatrice en T inversé avec diminution volume mammaire (passage d’un bonnet D à un bonnet B)

La chirurgie esthétique et réparatrice propose de vraies solutions aux femmes gênées par une ptose. Dans les cas de malformation, ces opérations peuvent être remboursées. N’hésitez pas à consulter, le Dr Picovski répondra à vos questions.

Les solutions pour se faire remonter les seins

La correction de la ptose mammaire

Le lifting mammaire (mastopexie)

Le lifting mammaire (mastopexie)

Cette intervention permet de remonter et recentrer les poitrines tombantes (ptose).
L'augmentation mammaire

L’augmentation mammaire

La pose de prothèses augmente le volume et remonte les seins.

Les traitements associés

La réduction mammaire

La réduction mammaire

Elle permet de diminuer le volume des poitrines lourdes et/ou hypertrophiées (trop volumineuses).
La correction de l'asymétrie mammaire

La correction de l’asymétrie mammaire

Plusieurs techniques permettent de retrouver l’harmonie entre les deux seins en fonction des cas.
La correction des seins tubéreux

La correction des seins tubéreux

Cette chirurgie permet de corriger la malformation congénitale des poitrines tubéreuses.