Comment éviter le phénomène "cellulite" et les irrégularités de résultats suite à une liposuccion?

liposuccion et irrégularités

Une aspiration régulière avec une fine canule permet d’éviter les irrégularités et les vagues après une liposuccion

La liposuccion est l’opération de chirurgie esthétique la plus réalisée dans le monde. Le principe de cette intervention est simple, mais sa pratique doit toujours être réalisée par un chirurgien compétent, et maîtrisant parfaitement cette technique chirurgicale.

Une bonne indication

Une bonne indication à la liposuccion, avec une peau élastique et un poids convenable, est nécessaire afin que la peau puisse s’adapter au volume diminué.

Si avant l’intervention, des irrégularités de la peau sont constatées (comme de la « cellulite »), elles ne seront que peu corrigées par la lipoaspiration. Lorsque le patient présente une peau flasque et très relâchée, une lipoaspiration isolée ne permettra pas à elle seule d’obtenir un résultat satisfaisant. Une remise en tension de la peau par dermolipectomie deva être envisagée: plastie abdominale, plastie des cuisses, plastie des bras.

Une technique chirurgicale adaptée

Un geste rigoureux et précis permet l’éviction d’irrégularités et les phénomènes de tôle ondulée suite à l’intervention de lipoaspiration.

  • L’infiltration des zones à traiter afin de diminuer les saignements et de faciliter l’aspiration harmonieuse des surcharges graisseuses.
  • L’utilisation de canules fines de 3 à 4 millimètres maximum, permettant un résultat homogène sans traumatisme accru des tissus et favorisant une rétractation cutanée optimale.
  • Le chirurgien doit effectuer des travées régulières et harmonieuses, au niveau des amas graisseux profonds, sans hyper-correction. Dans certains cas de peau d’orange cellulitique, des travées régulières entre-croisées au niveau de la graisse superficielle pourront lisser et corriger l’aspect irrégulier et certains trous au niveau de la peau.
  • dans certains cas, le chirurgien peut également pratiquer une lipoaspiration superficielle, pour une meilleure définition des contours et là encore, favoriser la rétractation cutanée (cas notamment pour les flancs ou les poignées d’amour où la peau pose rarement problème car la convexité est simplement transformée en concavité).
  • Le port d’un panty fait partie des soins post-opératoires importants et doit être observé pour une durée de 3 à 4 semaines après l’intervention pour un rétablissement optimal des tissus, et un meilleur radrapage cutané possible.

Irrégularités dues à la cellulite

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la « cellulite » communément assimilée à l’aspect peau d’orange dont l’origine se situe au niveau de l’hypoderme, c’est- à-dire au niveau de la couche graisseuse superficielles (sous-cutanée), ne peut être traitée à elle seule par une lipoaspiration. Les irrégularités résultant de la cellulite, avec l’aspect peau d’orange (alternance de trous et de zones en reliefs), doivent être traitées également par d’autres moyens: mésothérapie, drainage lymphatique, palper rouler…

< Voir la page principale sur l’opération de la liposuccion

< Voir toutes les questions "Liposuccion"