Pourquoi le téton est-il dur et douloureux chez certains hommes ?

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 17/02/2021.

Symptôme du mamelon ou téton gonflé

Les hommes, comme les femmes, ont des glandes mammaires sous les mamelons. Lors d’un déséquilibre hormonal, la glande mammaire masculine peut se développer, c’est ce que l’on appelle la gynécomastie. Ceci peut être observé d’un seul côté ou toucher les deux tétons. La sensation caractéristique de la gynécomastie est la présence d’une boule plutôt dure et douloureuse sous le mamelon (comme un bourgeon mammaire) qui donne du volume au sein. A noter que cette sensation est physiologique lors de l’adolescence en raison du déséquilibre transitoire hormonal (déséquilibre du rapport œstrogène/testostérone).

Également, un augmentation récente et unilatérale (un seul côté) impose une consultation afin d’écarter tout doute sur une lésion suspecte.

Différencier gynécomastie et adipomastie

Si un gonflement est détecté sous le téton, il faut différencier une consistance dure d’une consistance molle. S’il est dur et localisé, il s’agit d’une prise de volume de la glande mammaire et donc d’une gynécomastie.

Si la grosseur n’est pas localisée sous le téton et que la consistance est molle et diffuse, il s’agit d’un amas graisseux au niveau des pectoraux. Ce problème n’est pas hormonal, il peut être lié à un surpoids. L’impression de poitrine est donnée simplement par la présence de graisses localisées, c’est ce que l’on appelle l’adipomastie.

Toutefois, il est fréquent d’observer la présence d’une gynécomastie associée à une adipomastie, c’est ce qu’on appelle une gynécomastie mixte.

Résultat d'une correction de gynécomastie mixte (glandulaire et graisseuse)

Résultat d’une correction de gynécomastie mixte (glandulaire et graisseuse)

Est-ce grave ?

Non, une gynécomastie (et/ou une adipomastie) est difficile à vivre pour les hommes qui en sont affectés mais, en l’absence de cause détectée au bilan hormonal, ce n’est pas une pathologie grave

Le mieux est d’en parler avec son médecin généraliste dans un premier temps afin d’écarter d’autres pistes et d’envisager de vraies solutions.

Quelles solutions ?

Si une gynécomastie est suspectée, il faut consulter afin d’en définir la nature et la cause. Certaines gynécomasties sont temporaires et normales (adolescence), d’autres nécessitent un traitement médical voire chirurgical pour s’en débarrasser définitivement.

Il faut, de plus, différencier un problème glandulaire d’un problème graisseux et écarter l’hypothèse d’un kyste.

Une échographie est souvent nécessaire ainsi qu’un bilan hormonal afin de définir un traitement approprié. Dans le cas d’un déséquilibre hormonal, un traitement peut être mis en place par un médecin endocrinologue.

Si le bilan hormonal est normal ou que le traitement est inefficace, il faut consulter un chirurgien esthétique pour une solution chirurgicale adaptée.

En effet, la chirurgie esthétique et réparatrice propose des solutions aux hommes qui souffrent de gynécomastie, adipomastie et gynécomastie mixte.

L’opération de la gynécomastie

La chirurgie de la gynécomastie consiste à retirer la glande mammaire (mastectomie) afin de retrouver une poitrine masculine. Une prise en charge de la gynécomastie par la Sécurité Sociale est possible. Les cicatrices sont en général indétectables. Le résultat de l’intervention est définitif : il ne peut y avoir de récidive, la glande mammaire ayant été ôtée.

Une liposuccion peut également être pratiquée afin de retirer l’excès de gras dans le cas d’une gynécomastie mixte ou d’une adipomastie. Là aussi, le résultat est définitif : les cellules graisseuses, ne pouvant se diviser à l’âge adulte et ayant été totalement retirées.

Résultat d'une operation de gynecomastie par liposuccion et retrait du noyau glandulaire

Résultat d’une operation de gynecomastie par liposuccion et retrait glandulaire

> Plus d’informations sur l’opération de la poitrine chez l’homme 

< Voir toutes les questions "Gynécomastie"