Les origines de la chirurgie esthétique

14 mai 2013

La chirurgie esthetique trouve son origine dès l'antiquité

La chirurgie esthetique trouve son origine dès l’antiquité

La chirurgie esthétique est un art dont les origines remontent à la nuit des temps. Cette spécialité est née sous l’impulsion de toutes sortes de cultures, de civilisations, et les facteurs politiques et historiques qui ont mené à sa création sont multiples. Devenue aujourd’hui une pratique courante, les opérations de chirurgie esthétique ont connu au long de son parcours de nombreux réfractaires, notamment les religions qui ont longtemps interdit la chirurgie esthétique. Sa véritable naissance n’a pu se réaliser qu’après la deuxième guerre mondiale, grâce à un savoir-faire déjà acquis lors de la première guerre mondiale.

 Des ébauches de chirurgie esthétique dès l’antiquité

Des manuels datant de plus de 4000 ans relatant une chirurgie faciale suite à des blessures, nous montrent que la chirurgie esthétique existait déjà chez les égyptiens de l’époque pharaonique, chez  les grecs et chez les romains. Les indiens des Indes pratiquaient déjà des ébauches de rhinoplasties et réparaient les nez coupés des femmes adultères en prenant de la peau sur le front ou les joues. Les premières lipectomies ont été réalisées par les hébreux.

Le premier traité de chirurgie plastique au 16ème siècle

A la fin du moyen âge, paraît le premier traité européen de chirurgie plastique, rédigé par Gaspare Tagliacozzi mais il est excommunié par l’Eglise Catholique qui voit d’ un mauvais oeil les diverses interventions et manipulations esthétiques sur le corps humain.

Les premières interventions esthétiques

Au 19ème siècle, la première réduction mammaire est réalisée en France. Puis c’est aux Etats-Unis  qu’est effectuée la première chirurgie de l’abdomen, l’abdominoplastie aujourd’hui.

C’est en Europe et aux Etats-Unis que nait la rhinoplastie moderne grâce au berlinois Jacques Joseph et à l’américain John Roe.

Le XXème siècle va changer l’histoire de la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique verra son plein essor au XXème siècle, notamment lors de la première guerre mondiale où de nombreux soldats enfoncés dans les tranchées, seulement protégés par leur casque, seront mutilés dans leur visage et leur corps par des balles et des éclats d’obus . Des unités de chirurgie maxillo-faciale sont constituées.

Les chirurgiens s’emploient alors à réparer ces « gueules cassées » et vont mettre au point, pour ce faire, diverses techniques de chirurgie plastique et esthétique. La chirurgie esthétique est alors mieux perçue par ses opposants, et ses bénéfices sont alors reconnus.

On pratique dès 1920 des liftings. Sarah Bernhardt en fut bénéficiaire, et ce, par la première femme chirurgien esthétique, le Dr Suzanne Noël.

On fait aussi des essais malheureux: des injections de vaseline et de paraffine déforment quelques visages. Puis en 1920, le Dr Willis pratique les premières injections de graisse sous la peau, pour combler les rides.

On invente les premières prothèses mammaire en 1930: ce sont des boules de verre, d’ivoire, du cartilage de boeuf, puis on essaie le celluloïde, le plexiglas, et les mousses synthétiques ! Les premières prothèses contenant un gel de silicone sont implantées en 1962.

La deuxième guerre mondiale permet de nouveau de réparer des visages et d’améliorer les techniques de chirurgie plastique et réparatrices. Les médecins anglais perfectionnent une nouvelle technique de chirurgie reconstructrice, la greffe de peau pour réparer les séquelles de brûlures notamment chez les soldats grands brûlés.

La première société qui regroupe des chirurgiens esthétiques nait en 1952 en France.

Les progrès s’additionnent après la deuxième guerre mondiale:

En 1952, c’est l’apparition de la première dermabrasion.

En 1959, la première greffe capillaire.

En 1961, la première chirurgie au laser.

En 1968, à Rio, le Dr Ivo Pitanguy instaure la première clinique de chirurgie esthétique.

En 1977, le célèbre Docteur Illouz perfectionne la technique de lipoaspiration. La chirurgie de la liposuccion a depuis bénéficié de nombreux progrès et est aujourd’hui l’opération esthétique la plus pratiquée dans le monde.

A la fin du XXème siècle, de nouvelles techniques de lifting sont instaurées, où l’intervention se spécialise selon les zones du visages à traiter, avec des variantes liées aux plans de décollement .

Issue des techniques de chirurgie plastique et réparatrice, la chirurgie esthétique a pu bénéficier de leurs progrès considérables, et est reconnue aujourd’hui comme une chirurgie incontournable.

< Voir la page principale Chirurgie esthétique

<Voir la page principale Chirurgie plastique