Comment peut-on améliorer l’esthétique du visage ?

Comment peut-on améliorer l’esthétique du visage ?

4 août 2012

Afin d’améliorer l’esthétique du visage ou de le rajeunir, on dispose aujourd’hui de techniques de chirurgie esthétique. Un résultat équilibré et naturel sera recherché.

Le lifting cervico-facial

Pour rafraichir le visage de façon harmonieuse et optimale, le lifting cervico-facial est tout indiqué. Ceci est possible grâce à une action menée sur les trois composantes faciales :

  • les muscles,
  • la graisse,
  • et la peau.

On limite ainsi les effets trop « tirés » et figés peu appréciés des patients. On restaure les muscles afin de redéfinir l’ovale du visage mais aussi l’angle entre le menton et le cou. Le chirurgien aspire les excès de graisse des bajoues et sous le menton. Pour les zones manquant de volume (menton, pommettes, …) ou les sillons profonds on effectue une injection de graisse du patient purifiée. On parle alors de lipostructure ou de greffe de cellules graisseuses. L’apport de cellules souches permet d’améliorer la qualité cutanée. Pour un résultat naturel, on enlève de façon précise et adaptée le surplus cutané. Enfin, si besoin, on peut combiner au lifting une dermabrasion ou un peeling. Ainsi, on traite les ridules permanentes (autour de la bouche notamment). Ce choix d’associations de différentes techniques dépend de chaque cas : la chirurgie esthétique du visage est personnalisée.

La blépharoplastie

Certaines disgrâces, dues à l’âge ou héréditaire, sont effacées par une blépharoplastie (chirurgie esthétique des paupières). Cette opération concerne :

  • les paupières inférieures : rides souvent associées aux hernies graisseuses classiques (poches sous les yeux),
  • les paupières supérieures : tombantes et lourdes, avec excédent de peau et de graisse sur le coin de l’oeil.

La rhinoplastie

On remodèle le nez par une chirurgie du nez (rhinoplastie partielle ou totale). On corrige si besoin des problèmes respiratoires associés.

L’otoplastie

Enfin, on opère les oreilles décollées par otoplastie. Cette chirurgie des oreilles permet la rectification des anomalies du cartilage du pavillon.