Injections de Botox®, acide hyaluronique : Quelles différences ? Que choisir ?

29 mai 2016

L’engouement pour les injections antirides a commencé avec l’apparition des injections de collagène, stars des années 1980. Controversées à raison, les injections de collagène ne trônent plus sur le marché de la beauté aujourd’hui. Depuis l’arrivée du Botox® en 2003, puis de l’acide hyaluronique, les candidats au lifting sans chirurgie sont de plus en plus nombreux.

Aujourd’hui, on utilise deux types d’injections pour traiter les rides : les injections de toxine botulique A communément appelées Botox (Botox®, Vistabel®, Bocouture®, Dysport®, Azzalure®…) et les injections d’acide hyaluronique (Juvederm®, Surgiderm®, Restylane®). Il existe une grande confusion entre l’acide hyaluronique et le botox, et pourtant, aucun de ces deux produits ne peut se substituer à l’autre, étant donné leurs activités, utilisations et résultats différents.

Deux seuls points communs

  • Un rajeunissement facial sans chirurgie (lifting médical)

D’où la confusion entre l’acide hyaluronique et le botox, car les deux produits ont le même mode d’application, à savoir l’injection.

  • Un effet temporaire

Pour maintenir les effets de la toxine botulique (botox) il faut réitérer les injections après 6 mois.

Les injections d’acide hyaluronique peuvent durer jusqu’à un à deux ans et parfois plus selon le produit, réticulé ou fluide.

Les patient(e)s préférant éviter tout résultat définitif voient un avantage à la résorbabilité de ces produits.

Des mécanisme d’action différents

  • La toxine botulique est un relaxant musculaire, c’est- à- dire qu’elle va neutraliser les muscles responsables des rides d’expression

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une toxine dont le rôle va être d’inhiber la production d’acétylcholine, ce qui va avoir pour effet de paralyser (temporairement) les nerfs responsables des rides d’expression. Le botox est par exemple injecté dans le muscle du froncement des sourcils, responsable de la formation de la ride inter- sourcilière encore appelée ride du lion.

  • L’acide hyaluronique est un produit de comblement  

L’acide hyaluronique va combler la ride en apportant du volume directement sur une zone ciblée (le sillon de la ride).

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans notre organisme et en grande quantité (dans le derme, le cartilage, les articulations et l’œil). L’acide hyaluronique injecté (HA) est une substance de synthèse biodégradable dans l’organisme qui va attirer l’eau, et se mêler à l’acide hyaluronique déjà présent dans le derme pour lui redonner son volume initial. L’acide hyaluronique peut se présenter sous forme réticulée (dense) ou non réticulée (fluide). Plus il sera réticulé, plus les effets perdureront.

Des zones d’injection différentes

La toxine botulique est injectée directement dans le muscle alors que l’acide hyaluronique est injecté au cœur de la ride, dans le territoire graisseux sous-cutané.

L’acide hyaluronique et le botox ne traitent pas le même type de rides!

Le botox concerne principalement le haut du visage (1/3 supérieur du visage)

Il va traiter toutes les rides d’expression suscitées par la contraction des muscles de la partie haute du visage :

  • Rides du lion (rides du froncement des sourcils appelés également rides glabellaires)
  • Rides de la patte d’oie (rides à la partie externe des yeux)
  • Rides du front (rides transversales situées à la partie haute du front)
zones-action-indication-botox

Zones d’action du Botox : les rides du tiers supérieur du visage

 

L’acide hyaluronique concerne principalement le bas du visage (tiers moyen du visage)

Le traitement de la ride s’effectue en la comblant. L’acide hyaluronique a ainsi un effet pulpant et volumateur. Il peut redessiner l’ovale du visage, combler les sillons naso-géniens (ou sillons naso -labiaux), redonner du volume aux pommettes, estomper les fines ridules autour de la bouche.

Resultat-traitement-rides-acide-hyaluronique

Résultat d’un traitement des rides des sillons naso-geniens par injection d’acide hyaluronique type Téosyal®

L’acide hyaluronique et botox ont d’autres propriétés esthétiques que le traitement des rides

  • De part son pouvoir, myo-relaxant et bloquant de la transmission nerveuse, le botox est également utilisé dans certains cas pathologiques : correction de strabisme, de spasme des paupières (blépharospasme), transpiration excessive (hyperhidrose), bruxisme (grincements de dents notamment nocturnes).
  • L’acide hyaluronique, présent naturellement dans les tissus du corps, a également d’autres applications : notamment après certaines chirurgies de la cataracte pour la reconstitution des tissus et pour traiter l’arthrose du genou (l’injection dans l’articulation du genou permettant de lubrifier l’articulation en augmentant la viscosité du liquide synovial).

L’acide hyaluronique, de part son effet volumateur et sur la trophicité cutanée a eu ces dernières années un nouvelle indication qui est devenue très en vogue dans les cabinet de chirurgie plastique: la rhinoplastie médicale.
La rhinoplastie médicale est indiquée en cas dépression au niveau du nez (bosse à adoucir en comblannt la zone creuse à proximité), défaut de projection de la pointe du nez ou de l’arête nasale.

Enfin, l’acide hyaluronique peut être utilisé pour
-redessiner un menton (défaut de projection) chez certaines patients ne souhaitant pas d’intervention (c’est à dire ne souhaitant pas de prothèse en silicone ou de génioplastie osseuse)
-pour traiter certains types de cernes, ou encore pour améliorer la qualité et l’hydratation de la peau (skin booster).

En conclusion

Le choix du type d’injection est inhérent au diagnostic effectué par le médecin et au souhait du patient : patient qui souhaite paraître plus jeune, ou qui désire corriger un défaut isolé. Malgré leur mécanisme totalement différent, l’acide hyaluronique et le botox se complètent parfaitement.
Un traitement personnalisé du visage dans sa globalité (rajeunissement, embellissement, réparation des volumes perdus) peut ainsi associer les deux types d’injection (botox et acide hyaluronique), en quelques minutes seulement, sans cicatrices ni éviction sociale.

> Plus d’informations sur le Botox 

> Plus d’informations sur l’acide hyaluronique