Le point sur les techniques anti-âge

17 septembre 2017

La chirurgie esthétique et la médecine esthétique sont en constante évolution. La panoplie des techniques à disposition du chirurgien offre aux patients un traitement des plus personnalisés. Les résultats sont quant à eux de plus en plus naturels. Faisons le point sur les techniques les plus courantes pour contrer les effets du vieillissement.

Il est clair que la chirurgie esthétique et la médecine esthétique ont fait ses trente dernières années des progrès très nombreux, notamment en matière d’anti-âge.
Le praticien a à sa disposition une panoplie de techniques à la fois médicales et chirurgicales qui peuvent répondre à votre besoin de façon tout à fait personnalisée. Il pourra aussi vous proposer des traitement combinés de médecine et de chirurgie esthétique.

De nouveaux traitements chirurgicaux

Le lifting cervico-facial a longtemps monopolisé le devant de la scène en matière de lutte contre la vieillesse, autant critiqué qu’employé, autant décrié que plébiscité. Cette intervention reste néanmoins l’une des opérations les plus réputées de la chirurgie esthétique et a fait ses preuves en matière de lutte contre les signes du vieillissement.
Cette technique offre un rajeunissement très net du visage et des résultats très naturels.
Néanmoins, les progrès techniques et humains ont permis le développement de nouveaux protocoles.

  • Les mini liftings. Ils sont une alternative très ciblée et moins invasive qu’un lifting cervico-facial. Le mini-lifting permet de gommer les premiers signes de vieillissement de l’ovale du visage et du cou (peau du cou qui se relâche, bajoues qui s’alourdissent). Le résultat très naturel. Le geste est plus modéré, moins étendu et moins invasif que dans le cadre d’un lifting « complet ».
  • Le lipofilling, souvent associé à un lifting du visage. Le lipoffiling est une injection de graisse autologue (de sa propre graisse donc). Cette technique permet principalement de combler les rides creuses et de redonner du volume aux zones du visages (notamment les régions jugales) creusées  par le temps. Un véritable traitement adjuvant qui permet au visage de retrouver son harmonie et son ovale.
Lifting du visage avec lipofilling

Résultat d’un lifting du visage et du cou associé à un lipofilling jugal

En matière de médecine esthétique…

  • La toxine botulique  et l’acide hyaluronique qui sont le produits phare de la médecine esthétique
  • La mésothérapie. La mésothérapie vise à revitaliser le visage en restaurant la trophicité (l’hydratation) perdue au fil des années. Les injections sont un complexe de vitamines, d’oligo-éléments, de minéraux et parfois d’acide hyaluronique.
  • Le laser. Le photorajeunissement au laser ou lumière pulsée intense permet de réduire efficacement l’apparence de certaines imperfections de la peau ainsi que les rides, en provoquant une réaction d’échauffement du derme. Le traitement laser le plus adapté pourra vous être conseillé par votre chirurgien.
  • Le peeling. Le peeling utilise une solution chimique ou végétale pour lisser la texture de la peau en gommant les couches endommagées, stimulant ainsi la constitution de cellules jeunes. Différents degrés de peeling sont disponibles : léger, moyen ou forts, les peelings sont choisis selon les défauts à corriger.
Les zones traitées par le botox

La toxine botulique est un traitement médical pouvant traiter de nombreuses zones dès les premiers signes de veillissement soit d’emblée soit en complément d’un traitement chirurgical comme un lifting

Des zones parfois oubliées…

Si le visage est l’une des premières préoccupations en matière d’anti-âge, le corps aussi peut trahir le temps qui passe ou marquer un réel décalage entre l’âge ressenti et l’âge réel. Notamment, le cou, le décolleté et les mains sont des zones qui marquent fortement car la peau est particulièrement fine et très exposée.

Les mains

Souvent, on ne protège pas assez ses mains des agressions du soleil ou des produits ménagers et ce sont souvent elles qui trahissent l’âge d’une personne. Taches brunes, rides, perte d’élasticité et affinement de la surface de la peau sont les maux principaux des mains qui vieillissent. Ces maux concernent la peau du dos des mains. Ce vieillissement est du à une réduction importante de la production d’acide hyaluronique. Il est majoré par l’hérédité et l’exposition au soleil. Les injections d’acide hyaluronique sont particulièrement recommandées pour défroisser et apporter une trophicité à la peau en lui redonnant son aspect ferme. Le peeling et le laser sont quant à eux recommandés pour le traitement des taches.

Les lèvres

Une mention particulière pour les lèvres aussi auxquelles on pense encore trop peu. Les magazines beauté depuis quelques années vantent les méritent de belles lèvres pulpeuses, sans rides. La médecine possède des techniques éprouvées qui permettent de réduire les signes du vieillissement au niveau de la région de la bouche. Notamment l’acide hyaluronique, produit de comblement, utilisé sous forme d’injections permet de combler les rides péri-buccales et les rides verticales des lèvres. Votre praticien pourra vous expliquer la complémentarité d’un traitement au laser ou d’un peeling pour venir à bout des ridules les plus fines et d’injections de Botox – dans certains cas – qui vont réduire l’action du muscle (muscle orbiculaire) responsable de l’apparition des rides et ridules.

Comblement des levres par acide hyaluronique

Résultat d’un comblement de levres par acide hyaluronique pour le traitement de rides péri-buccales (Laboratoire Téosyal°)

Les parties intimes

Les injections de graisse autologue offre aux patientes la possibilité d’un rajeunissement du vagin. La graisse injectée améliore la trophicité de la muqueuse vaginale lorsque celle-ci a tendance à s’assécher après 45 ans.

En conclusion…

Lors de la consultation, votre praticien vous proposera un diagnostic personnalisé en fonction de votre ressenti et de vos besoins réellement motivés. Vous déciderez ensemble du traitement le plus adapté et des techniques qui vous conviennent le mieux en fonction aussi de votre sensibilité.

> Retour sur la page d’accueil