Lifting du visage : à partir de quel âge ?

Lifting du visage avant/après

4 septembre 2017

Le lifting du visage est une opération aujourd’hui couramment pratiquée par les chirurgiens esthétiques pour rajeunir un visage.

Le lifting est une intervention chirurgicale qui vise à retendre tissus, peau et muscles à la fois de façon à éviter un résultat figé mais un résultat des plus naturel possible.

Le but de la chirurgie esthétique est de ramener à la norme. Ainsi, le propos du lifting n’est pas d’apporter une modification à l’aspect du visage mais de restaurer cet aspect tel qu’il était il y a quelques années. Il est fréquent d’entendre des patients expliqués qu’ils se sentent jeunes et que leur apparence extérieure contraste avec cette jeunesse réelle et ressentie. Cette dichotomie crée chez le patient un sentiment de mal-être.

Les bénéfices du lifting sont d’ordre esthétique mais ils sont aussi et surtout psychologique. Il n’est pas rare de retrouver des patients qui ont opéré, post lifting, un changement de look vestimentaire et ont retrouvé l’envie de prendre soin d’eux-même.

À quel âge s’envisage cette intervention ?

Les demandes

Chaque visage et chaque patient est unique, ainsi il n’existe en réalité pas d’âge ou de « bon âge » pour le lifting. La demande d’un patient peut être motivée parfois beaucoup plus tôt ou beaucoup plus tard que l’âge moyen communément admis: 40 ans. La médecine esthétique permet souvent de repousser l’âge des indications…

On remarque statistiquement que la plupart des patients qui recourent au lifting du visage ont entre 45 et 65 ans.

âge pour un lifting du visage

Les premières demandes pour un lifting du visage se situent entre l’âge de 40 et 50 ans

Quelles indications ?

L’association d’une perte de volume et le relâchement de la peau entraine une perte des contours du visage. C’est ce qui détermine techniquement le vieillissement.

S’associe à ce phénomène, l’apparition de bajoues, le relâchement du cou et un décolleté qui montre des signes de plissements.

Grâce au lifting, les chirurgiens disposent d’un procédé chirurgical de « rajeunissement » efficace. Celui-ci permet à ceux qui en ressentent le besoin de mieux supporter le temps qui passe et de redonner aux traits du visage leur fraîcheur et leur harmonie.

Un lifting est un traitement chirurgical anti-âge. Avec le temps, irrémédiablement, l’ovale du visage s’allonge (perte d’élasticité et effet naturel de la gravité), le visage se creuse et les bajoues apparaissent, le cou se distend. L’objectif d’un lifting est de remédier à la ptôse -c’est-à-dire au relâchement des muscles et la peau du visage- qui altère l’esthétique originelle de l’ovale du visage. Le lifting est très plébiscité car l’affaissement de l’ovale du visage et l’apparition des rides sont perçus comme un signe extérieur de l’âge, une matérialisation de la vieillesse et une perte de séduction.

Lorsque les signes anatomiques du vieillissement apparaissent , pratiquée par un chirurgien esthétique expérimenté et qualifié, cette intervention offre d’excellents résultats : le visage est rajeuni, le vieillissement au niveau des bajoues, des tempes et du cou est corrigé. Et le visage du patient se doit de ne pas être modifié. Une intervention de chirurgie esthétique ne doit en aucun cas se remarquer en tant que telle.

Les résultats du lifting sont en général durables et le bénéfice continuera à se faire sentir significativement plusieurs années après l’intervention.

lifting cervico-facial à l'age de 50ans

Résultat d’un lifting cervico-facial effectué à l’âge de 50ans qui a permis des corriger l’excédent cutané du cou et les bajoues

Non pas un âge mais des âges

Le plus souvent, les signes du vieillissement du visage deviennent visibles autour de la quarantaine. Même si cet âge tend à évoluer et à reculer. Et pour cause : la prévention contre les ravages du tabac, du soleil et des U.V., l’hygiène de vie (alimentation, sport) qui se hisse au cœur des préoccupations modernes. Malgré cela, le processus de vieillissement de sa peau et de son visage est inéluctable.

Certaines femmes à partir de 35 ans envisagent déjà le recours au lifting du visage (il s’agit de cas où le cou est graisseux, où les sillons nano-geniens sont marqués avant l’heure). Le chirurgien esthétique peut dans ce contexte préconiser un mini-lifting plutôt qu’un lifting cervico-facial.

A partir de cinquante ans, le vieillissement est significatif. Les structures de soutien de la peau, le collagène et l’élastine, diminuent notablement. L’ovale du visage est moins net, l’aspect du visage s’alourdit.

Au-delà de soixante-cinq ans, l’ovale du visage est très relâché avec des bajoues visibles, le cou porte de profondes rides horizontales et les cordes verticales se trouvent distendues. Les rides s’approfondissent nettement.

Quelque soit l’âge, les attentes doivent être motivées et réelles, le  traitement doit être correctement indiqué et répondre aux attentes du patient.

 

Lifting et liftings

Il existe plusieurs options

Le plus connu est le lifting cervico-facial, comme son nom l’indique celui-ci concerne l’ensemble de l’ovale du visage ainsi que le cou.

Pourtant, aujourd’hui, grâce aux avancées techniques et humaines les mini-liftings représentent une alternative très efficace au lifting cervico-facial qui d’ailleurs seul ne permet pas de corriger l’aspect des paupières tombantes. Les mini-liftings offrent une action particulièrement ciblée et localisée. Par ailleurs, votre chirurgien pourra aussi vous proposer d’associer plusieurs mini-liftings. Chacun représente un niveau d’intervention différent.

On citera :

  • Le lifting temporal. Son action concerne la zone autour des yeux. Il permet de lisser les rides du contour des yeux, de remonter la queue de sourcil.
  • Le lifting vertical qui permet de traiter la zone des joues, des bajoues et du cou.

Lors de la consultation, le chirurgien observe votre visage avec soin et attention afin de déterminer ensemble le lifting le mieux adapté à votre visage et à vos attentes.

Votre praticien saura vous proposer de recourir aux techniques complémentaires qui sont à sa disposition.

En effet, le lifting n’agit pas sur les rides d’expression. Ces procédés complémentaires suivants en revanche sont tout indiqués pour traiter ces signes de l’âge :

  • Le lifting associé au lipofilling.
  • La blepharoplastie est une chirurgie des paupières qui redonne au regard sa jeunesse en lissant et rehaussant les tissus.
  • Les injections de toxine botulique
  • Les injections d’acide hyaluronique

Peut-on parler d’âge limite ?

La première réponse est non, il n’y a pas à proprement parler d’âge limite. Si la majorité des patients sont âgés de 40 à 60 ans, nombre d’interventions sont réalisées avec tout autant de succès chez des patients qui ont entre 70 et 80 ans.

Le critère principal pour qualifier à cette chirurgie n’est pas l’âge mais la condition physique générale. Une personne de 80 ans peut être aussi bonne candidate à l’intervention qu’une personne de 50 ans.

Un chirurgien acceptera de réaliser une chirurgie sur un patient de 70 ans en bonne santé, là où il n’opérera des patients plus jeunes mais en mauvaise conditions physiques ou souffrant de maladies cardiaques, pulmonaires… Un  bilan  pré-opératoire sera d’ailleurs réalisé.

« L’âge idéal pour se faire opérer est celui où l’on sent son visage suffisamment en décalage avec son âge intérieur pour accepter de passer une chirurgie » explique le Dr. Picovski.

En résumé…

En conclusion, il existe sans doute un bon moment personnel et intime, propre à chaque patient pour effectuer un lifting mais en aucun cas il est juste de parler d’âge idéal ou de bon âge. Le chirurgien dispose d’un large registre de techniques de médecine esthétique et de chirurgie esthétique pour traiter chaque visage, chaque demande.

> En savoir plus sur le lifting cervico-facial

> Retour à la page d’accueil