Comment bien s'occuper d'une cicatrice après une augmentation mammaire ?

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 20/02/2021.

Les 4 clés d’un bon processus de cicatrisation

Une cicatrice en chirurgie est toujours le résultat d’une incision.

Obtenir une cicatrisation de bonne qualité implique :

  • l’habileté du chirurgien esthétique lors de l’intervention,
  • les capacités de cicatrisation de l’organisme de la patiente,
  • le respect des soins appropriés durant l’année qui suit l’intervention,
  • l’acceptation des phases normales du processus de cicatrisation.

Comment se forme la cicatrice après la pose d’une prothèse mammaire ?

Les cicatrices d’une augmentation mammaire répondent à la même logique que toute cicatrisation. Quelle que soit l’incision pratiquée (sur l’aréole, sous le sein ou dans l’aisselle), deux principales étapes sont nécessaires pour une cicatrice esthétique.

Il y a d’abord la formation d’une cicatrice primaire puis ce que l’on appelle la maturation cicatricielle avant la cicatrice définitive.

Les étapes post-opératoires de la cicatrisation

La cicatrice primaire se fait en 3 phases :

  1. une phase inflammatoire qui dure de 1 à 4 jours pendant laquelle la patiente ressent chaleur, picotements, gênes ;
  2. une phase de formation des tissus qui va du 4ème au 15ème jour pendant laquelle la plaie se referme ;
  3. une phase d’épidermisation du 15ème au 21ème jour qui correspond à la formation de la cicatrice dite primaire.
Aspect de la cicatrice primaire au pourtour du mamelon (hémi-aréolaire inférieure) à 9 jours

Aspect de la cicatrice primaire au pourtour du mamelon (hémi-aréolaire inférieure) à 9 jours

De la maturation cicatricielle à la cicatrice définitive

Après 25 jours, la cicatrice commence à s’assouplir, elle devient plus lisse, plus douce et moins rouge, c’est la maturation.

Cette évolution se poursuit de 6 mois à 1 an avant d’atteindre l’aspect définitif de la cicatrice.

Aspect des cicatrices hemi-aréolaires inférieures à 4 semaines

Cicatrices hemi-aréolaires inférieures à 4 semaines. L’aspect rosée (hyperplasique qui est physiologique) s’estompera sur un an

Une « jolie » cicatrice définitive est indétectable ou bien cachée en fonction des voies de pose de la prothèse mammaire.

Quels soins pour une cicatrisation esthétique après la pose d’un implant mammaire ?

C’est le chirurgien qui a opéré la patiente qui est le mieux placé pour lui conseiller les soins adaptés à son cas, c’est pourquoi les consultations post-opératoires sont importantes.

Toutefois, que la cicatrice soit aréolaire, axillaire ou dans le sillon sous-mammaire, les recommandations sont en général communes.

Il est conseillé de :

  • laver sans agresser la zone opérée dès le lendemain ;
  • porter un soutien-gorge médical pendant 2 à 3 semaines nuit et jour qui servira à maintenir les compresses et à éviter ainsi les pansements collants agressifs ;
  • éviter les soutien-gorges à armature pendant 6 semaines ;
  • vaseliner la cicatrice pour une bonne hydratation et éventuellement la masser (sur avis médical).

Il faut éviter :

  • de fumer car le tabac perturbe la cicatrisation ;
  • d’exposer la cicatrice au soleil, ce qui pourrait entraîner des décolorations (durant la première année).
Aspect des cicatrices hémi-aréolaires inférieurs à un an après une augmentation par prothèses

Aspect des cicatrices hémi-aréolaires inférieurs à un an (maturité cicatricielle) après une augmentation par prothèses (280cc)

Que faire si l’apparence de la cicatrice est anormale ?

Là encore, le suivi post-opératoire est important car le chirurgien peut vérifier l’état de la cicatrisation et déterminer si celle-ci suit un processus normal ou non.

En cas de cicatrice chéloïde (inflammatoire) ou anormale, différents traitements peuvent être mis en place. Certains demandent une reprise chirurgicale, d’autres sont des traitements médicaux (pressothérapie, corticothérapie,…).

Dans tous les cas, permettre à la patiente d’avoir une jolie poitrine avec un résultat sans cicatrice disgracieuse est l’objectif du chirurgien esthétique.

< Retour à l’intervention de l’augmentation mammaire

< Voir toutes les questions "Augmentation mammaire"