Quelles sont les indications d’une réduction mammaire ?

La réduction mammaire se définit par la correction d’un volume des seins trop important par rapport à la morphologie de la patiente (hypertrophie mammaire).

Cet excès de volume est en général associé à une ptose mammaire (affaissement des seins) et parfois à un certain degré d’asymétrie mammaire.

Une réduction mammaire a donc pour objectif de réduire le volume des seins, de corriger la ptose et l’éventuelle asymétrie mammaire, afin d’obtenir deux seins symétriques et harmonieux.

L’hypertrophie mammaire a souvent des répercussions fonctionnelles (douleurs du dos, gêne pour la pratique du sport, difficultés vestimentaires). Lorsqu’elle entraîne un retentissement fonctionnel  avec des répercussions sur la vie quotidienne, la plastie mammaire de réduction sort du cadre de l’esthétique et est prise en charge par la Sécurité Sociale.

Avant une diminution mammaire, une consultation préalable est indispensable. Elle permet d’étudier la morphologie de la patiente, la qualité et le volume de la glande mammaire et l’importance de l’hypertrophie et du relâchement cutané. Elle permet également de déterminer le siège de la cicatrice, d’informer la patiente sur le déroulement de l’intervention, ses risques et les suites opératoires.

Un bilan pré-opératoire est réalisé avant l’intervention, avec l’étude d’une mammographie et d’une échographie mammaire et la prise de photographies.

 

< Voir la page principale de l’intervention de réduction mammaire

Pour aller plus sur la réduction mammaire pour hypertrophie :

Avant et après une réduction mammaire >
Prix d’une réduction mammaire >
Résultats d’une réduction mammaire >
Risques et complications d’une diminution mammaire >

< Voir toutes les questions "Réduction mammaire"