Résultats d’une réduction mammaire

Réduction mammaire

Il faut patienter environ 12 mois avant d’obtenir le résultat définitif d’une réduction mammaire pour hypertrophie. La poitrine est alors plus galbée, symétrique, naturelle et harmonieuse. Sa forme et son galbe se dessinent déjà immédiatement après l’intervention, mais l’aspect des seins est plus bombé qu’il ne le sera plus tard en raison de l’œdème provoqué.

Une opération de l’hypertrophie mammaire impacte positivement la patiente : équilibre pondéral, nouvelles possibilités vestimentaires, activités sportives facilitées, réassurance en soi… Il faut juste laisser le temps à la cicatrisation d’arriver à maturité. On surveillera les suites de l’intervention (évolution cicatricielle notamment) durant 3 à 12 mois. Les seins conservent leur naturel et leur sensibilité aux variations hormonales.

Quelques imperfections sont possibles et peuvent concerner notamment l’évolution des cicatrices, variable d’une patiente à l’autre. En effet, comme pour toute cicatrisation, elles gonflent légèrement au cours des 2 ou 3 premiers mois et prennent une teinte rosée : c’est ce qu’on appelle l’hyperplasie physiologique de toute cicatrice. Cet aspect s’estompe au fil du temps, devenant très peu visible. Toutefois, certaines cicatrices peuvent rester élargies, évoluer vers un mode chéloïdien (cicatrice en relief), ou mal se recolorer en étant plus claires ou plus foncées (cicatrices dyschromiques).

L’asymétrie dans le volume, la taille ou la hauteur des seins, voire dans la position des aréoles, sont rares avec un chirurgien plasticien expérimenté. Ces imperfections peuvent être corrigées facilement sous anesthésie locale, si besoin, après avoir attendu la maturité cicatricielle (10 à 12 mois).

< Retour à l’intervention de la réduction mammaire

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012