Quelles sont les particularités de la rhinoplastie de la pointe du nez ?

Une chirurgie de la pointe du nez peut quelquefois suffire à améliorer l’aspect d’un visage.
Cette opération consiste le plus souvent à diminuer un trop gros volume de la pointe comme c’est souvent le cas des patients d’Asie ou d’Afrique, mais elle peut également augmenter une pointe du nez trop fine encore ou insuffisamment projetée.

Les principaux défauts de la pointe

  • Un excès de projection de la pointe
  • Une pointe du nez trop ronde , « en boule » (parfois appelée pointe en « bouchon de champagne »)
  • Un pointe trop large ou trop grosse par rapport au visage et au dos du nez (dorsum).
  • Une projection insuffisante de la pointe du nez.
  • Une pointe du nez qui s’abaisse au sourire ( phénomène dû à une hyperactivité du muscle depressor septi ).
  • Une pointe du nez tombante ou « plongeante » qui nécessiterait d’être plus remontée pour être « plus féminine » : Il s’agit parfois de nez vieillissants.
  • Une pointe de nez asymétrique (qui peut être d’origine congénitale ou due à une rhinoplastie ratée).
  • Une pointe de nez bifide où les dômes des cartilages alaires sont trop volumineux et écartés l’un par rapport à l’autre. Il peut exister une fente médiane à la pointe.
  • Des narines tombantes qui cachent la columelle (La columelle étant le tissu mou situé à l’extrémité du septum nasal).
  • Des narines trop remontées qui dévoilent trop la columelle.

    Rhinoplastie de la pointe du nez

    Rhinoplastie d’une pointe du nez trop large,grosse et tombante

– Le cas particulier de la pointe du nez chez certains patients à la peau noire et parfois de patients asiatiques. Il se caractérise par:

  • Une peau épaisse avec souvent des faibles cartilages de la pointe (alaires)
  • Un nez court.
  • Une pointe du nez volumineuse.
  • Des narines dilatées et dépassant le coin interne de l’oeil (ligne du canthus interne)

Les solutions chirurgicales pour améliorer esthétiquement une pointe nasale

Les choix de la technique chirurgicale varie selon les patients.

Pour certaines corrections, la chirurgie de la pointe peut se pratiquer par voie externe (petite cicatrice cachée à la racine de columelle, partie située entre les 2 narines) , ce qui permet au chirurgien esthétique de travailler avec plus de précision les cartilages (cartilages alaires) pour les refaçonner. On parle d’open rhinoplastie.

Pour d’autres cas, l’intervention de rhinoplastie s’effectue par voie interne, induisant un camouflage optimal des cicatrices (incisions dans les narines) .

Plusieurs gestes chirurgicaux de correction peuvent être réalisés. Ces choix techniques peuvent être associés ou non. Le praticien peut:

  • ôter l’excès de cartilage de la pointe (retrait de la partie supérieure des cartilages alaires) pour corriger une pointe trop ronde, trop large (traitement de pointe dite « en bouchon de champagne »)
  • Suturer les dômes cartilagineux afin de les rapprocher dans le cas d’une pointe bifide (« double pointe »).
  • Faire des sutures au niveau des dômes des cartilages alaires pour projeter la pointe du nez, notamment pour les nez ethniques.
  • Faire des greffes de cartilage pour soutenir la pointe du nez.
  • Remodeler les narines: enroulement des ailes narinaires par incision externe à la base d’implantation des narines (« resection narinaire »), afin de diminuer l’évasement (nez ethniques), narines larges,..
resultat-correction-pointe-nez-ronde

Pointe du nez trop ronde: résultat d’une correction chirurgicale

> Plus d’information sur l’opération de la rhinoplastie 

< Voir toutes les questions "Rhinoplastie"