Chirurgie esthétique : les questions qu’on se pose quand on est en couple

2 octobre 2017

La chirurgie esthétique peut-elle avoir des bienfaits pour un couple ? Le Dr Picovski dans cet article vous donne des informations qui sont autant de clefs pour comprendre l'impact, les bienfaits d'une intervention esthétique mais aussi ses limites. Cet article vous renseignera par ailleurs sur le rôle du chirurgien esthétique.

Chaque couple est unique et chaque couple réagira de façon très personnelle à l’annonce d’une intervention esthétique de l’un des deux partenaires.

Certains couples choisissent d’avoir recours à une intervention ou un acte de médecine esthétique de façon quasi simultanée, notamment dans le cas de l’anti-âge. Ces couples expliquent vouloir certes vieillir ensemble mais surtout bien vieillir ensemble.

A l’inverse, la décision d’une intervention par l’un des deux partenaires peut fortement déplaire à l’autre jusqu’à déclencher une opposition marquée et cristalliser les tensions. Il s’agit, par ailleurs, pour certaines personnes d’un véritable tabou persistant engendrant un rejet catégorique et presque inconditionnel.

Il peut aussi arriver que l’un des partenaire essaie de remodeler l’apparence de sa moitié en lui suggérant l’idée d’une poitrine plus généreuse par exemple.

Or une telle décision, intime, doit émaner d’un sentiment et d’un besoin personnel. Il doit s’agir d’un processus intime, fortement souhaité, librement souhaité pour un choix pris en connaissance de cause.

Le dialogue entre le patient et le chirurgien s’avère décisif, cette relation doit représenter un moment de sécurité, d’honnêteté et de confiance. Des liens privilégiés se tissent rapidement pour permettre au patient de s’ouvrir sur ses craintes et ses motivations profondes.

chirurgie esthétique et couple

Chirurgie esthétique et couple ne font pas toujours bon ménage. Les bonnes questions à se poser et les conseils du Dr Picovski sont à retrouver dans cet article.

Des questions qui se posent souvent

La volonté de modifier son corps – ou celui de son partenaire – masque parfois des enjeux psychiques complexes, qu’il est important de clarifier avant de passer à l’étape suivante.

Plusieurs questions méritent d’être posées :

  • dois-je parler à mon compagnon de ma chirurgie esthétique ?
  • que faire si ma décision impacte ma vie de couple ?
  • dans quelle mesure mon partenaire doit être impliquée dans ma décision ?
  • mon partenaire me demande de modifier mon apparence, comment gérer ?
  • la chirurgie esthétique est-elle une solution dans un couple qui va mal ?

La première consultation avec votre chirurgien est essentielle. Elle vous permettra de faire le point sur vos motivations et leur pertinence. Dans certains cas, cette première consultation peut déboucher un report de l’intervention, un temps supplémentaire de réflexion, un second rendez-vous ou une renonciation à ce projet. Votre chirurgien cherchera avec vous une réponse à votre attente, et pourra le cas échéant vous diriger vers un autre type de solution, psychothérapeutique par exemple.

Les bienfaits de l’intervention à visée esthétique ?

La chirurgie esthétique a pour but de rechercher l’harmonie dans un visage ou dans une morphologie. Mais aussi la recherche de l’harmonie entre l’apparence et l’image que l’on a réellement de soi.  L’équilibre est l’objectif principal du chirurgien quelque soit la nature de l’intervention. La chirurgie esthétique doit ne pas se remarquer et apporter un résultat très naturel.

Deux situations principales se présentent le plus souvent. La première : l’un des conjoints souhaite passer par la chirurgie  esthétique ou la médecine esthétique alors que son partenaire est en désaccord avec cette décision. La seconde : au contraire, l’un des conjoints demande à son partenaire d’avoir recours à une intervention. Dans les deux cas, le couple doit se méfier des attentes qu’il met dans une intervention esthétique. La chirurgie esthétique ne permettra pas de résoudre des problèmes de couple, ce n’est en aucun cas son but ni son indication.

Une demande d’opération, vécue parfois comme « une dernière chance » pour un couple

Certains patients peuvent vivre une intervention comme geste de dernière chance, pour sauver leur couple en difficulté. Ils ne se sentent plus désirables et pensent qu’un seul lifting ou des prothèses mammaires, ou encore une liposuccion du ventre…, permettraient de rétablir l’harmonie conjugale. Certains hommes viennent même accompagner leur épouse pour montrer au chirurgien où il faut « enlever, remonter, retendre, donner un volume extravagant aux seins, aux lèvres…

Le rôle du chirurgien

Une opération esthétique revêt dans la plupart des cas une face cachée.
En effet, choisir de retoucher son corps, c’est aussi sans doute à plusieurs égards la volonté de toucher à son vécu, son histoire professionnelle, familiale, sentimentale, voire parfois, certains traumatismes.
C’est au chirurgien, et au chirurgien seul, avec sa conscience, son expertise d’analyser si la demande d’intervention est justifiée et librement souhaitée.

Comment savoir si l’intervention est fondée ?

Avec la chirurgie esthétique il est très difficile de revenir en arrière. Les plasticiens ont de ce fait un réel devoir de responsabilité. Un changement radical ne résolvant en rien ce qui se joue au niveau psychique, il revient donc au chirurgien de s’assurer qu’il ne s’agit pas de combler une faille en rabotant, remodelant, supprimant, reconstruisant, rajoutant…, et de faire comprendre au patient les bénéfices psychologiques de l’intervention sur le long terme.

Parfois, la demande peut émaner d’une influence ou d’un diktat extérieur. Nous sommes alors sur un terrain délicat qui ne relève pas de la compétence du chirurgien esthétique. Une demande émanant d’une pression extérieure pose problème. C’est au chirurgien de demander depuis quand l’intervention est souhaitée, et quel en est l’objectif profond.

Conclusion

La relation de confiance entre le patient et le praticien est cruciale. C’est sur les bases de cette même relation que vous allez pouvoir sereinement aboutir votre projet. Il n’existe pas de mode d’emploi pour bien vivre sa chirurgie esthétique au sein de son couple. Votre décision seule compte et vos motivations seules doivent influencer votre choix définitif. C’est le patient seul qui peut décider de concrétiser son projet esthétique en prenant en compte les bénéfices et les risques.

> Retour sur la page d’accueil