Les effets secondaires de l’acide hyaluronique

Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un ingrédient majeur dans de nombreux traitements médicaux et anti-vieillissement. Sa principale qualité est d’être une substance naturellement présente dans le corps humain, notamment l’humeur vitrée de l’œil, le liquide synovial des articulations et le tissu sous-cutané. Sa tolérance est excellente. Contrairement aux autres produits de comblement, comme le collagène, l’acide hyaluronique présente peu d’effets secondaires et de rares complications post-opératoires. Traitement anti-rides naturel, Il provoque incomparablement moins d’allergies que le collagène (même si c’est toujours possible, l’allergie étant imprévisible). Les complications post-opératoires, même si elles sont exceptionnelles, doivent toujours être exposées avant l’injection.

Suite à une injection d'acide hyaluronique il peut se présenter des effets secondaires immédiats ou retardés qui disparaissent généralement en moins d'une semaine

Suite à une injection d’acide hyaluronique il peut se présenter des effets secondaires immédiats ou retardés qui disparaissent généralement en moins d’une semaine

Anticiper d’éventuelles complications

Il est nécessaire avant les injections de choisir un médecin ou un chirurgien esthétique confirmé et reconnu par l’Ordre des Médecins, ayant ainsi toute autorité pour pratiquer des injections d’acide hyaluronique. Grâce à son expertise, il saura déceler dans un premier temps les éventuelles contre-indications primaires : grossesse, allaitement, herpès labiaux, maladies auto-immunes ou affectant le système immunitaire, hypersensibilité à l’acide hyaluronique, infection cutanée….

Les préconisations pré et post-injections sont les suivantes: arrêt du tabac, de l’aspirine, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdes. Il est toujours demandé aux patients d’arrêter la consommation de ces types de produits ou médicaments une semaine avant l’injection d’acide hyaluronique. Toutes ces précautions permettent au chirurgien esthétique d’exercer sa pratique dans les meilleures conditions possibles et de limiter au maximum les risques de saignement et de gonflement après l’injection d’acide hyaluronique.

Ensuite, en examinant le visage du patient, il détermine les zones à traiter, la quantité et le type (viscosité) de produit à utiliser pour chacune d’entre elles. Après l’injection, il est très important de masser la zone traitée afin d’assurer une adhésion optimale du produit aux tissus environnants.

Néanmoins, il est possible, malgré ce travail préalable, de voir apparaître certains effets indésirables consécutifs aux injections d’acide hyaluronique.

Les effets secondaires normaux

En général, il faut retenir que des réactions locales peuvent apparaître. Ce ne sont pas des complications. Elles sont souvent liées à l’injection elle-même : apparition d’un œdème, de rougeurs cutanées, de démangeaisons, d’érythème, d’une sensibilité, d’une pâleur localisée, d’irrégularités, de petits bleus…  Ces réactions sont normales et classiques. Il est donc parfaitement inutile de s’en alarmer, ces réactions temporaires vont disparaitre spontanément au bout de quelques jours seulement.

Traitement des sillons nasogéniens par injections d'acide hyaluronique

Traitement des sillons nasogéniens par injections d’acide hyaluronique Téosyal*

Autres effets secondaires 

Tout acte médical, aussi minime soit-il, peut induire des incertitudes et des complications.

Les réactions allergiques sont rarissimes (l’acide hyaluronique n’étant pas un produit typiquement allergisant) mais peuvent exister.

– Pour les personnes prédisposées aux herpès labiaux, il est possible d’observer un déclenchement. Il se résorbe en 10 jours.

Une réaction inflammatoire aiguë ou chronique et ce, notamment, si la personne avait précédemment procédé à des injections de produits non résorbables, une inflammation locale sur la zone traitée peut se déclencher, elle est à surveiller et à traiter le cas échéant.

Bien que rarement constatés en raison du pouvoir résorbable de l’acide hyaluronique et de sa bonne tolérance par le corps, des granulomes peuvent apparaître sur les zones traitées. Les granulomes sont des petits nodules indurés, plus ou moins sensibles, parfois visibles et inesthétiques, correspondant à une réaction inflammatoire localisée et pouvant évoluer par poussées sur la ligne d’injection. les granulomes sont le plus souvent régressifs et s’estompent spontanément en quelques semaines. Des traitements spécifiques existent si l’inflammation persiste.

– Enfin, phénomènes exceptionnels, des abcès ou des rougeurs persistantes de la peau, localisés sur les points d’injection ont été décrits.

Il est toujours conseillé au patient de noter avec précision le nom du produit injecté afin d’être en mesure d’aviser un autre praticien lors d’une prise en charge ultérieure.

Voir la page principale sur les injections d’acide hyaluronique

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012