Les étapes du vieillissement du visage

Les étapes du vieillissement du visage

19 octobre 2012

Chacun le sait, avec l’âge, le vieillissement de la peau est inévitable. Première zone visible, le visage. Si la génétique a son rôle à jouer, le temps laisse son empreinte sur la peau, de manière progressive et par étapes. Ainsi, à chaque tranche d’âge son vieillissement spécifique.

A 20 ans, un visage en pleine jeunesse

Qui ne s’est jamais entendu dire : « Waaaouh ! Ils sont loin mes 20 ans !  » ? Et pour cause… A cet âge, le visage est plein, avec des volumes présents et des contours presque parfaits. Le front est lisse, sans rides d’expression, le pourtour des yeux sans ridules, aucun cerne, les pommettes sont hautes, l’ovale du visage bien dessiné et le cou parfait en raison de la bonne tonicité des muscles. La peau présente un grain resserré et fin, sans aucune tâche.

A 30 ans, les premiers signes s’affichent

Passé 30 ans, les premiers signes du vieillissement commencent à s’exprimer en raison du rythme de vie, de nuits parfois trop courtes, des expositions au soleil, de la présence d’enfants en bas âge, de sorties, etc. Les rides d’expression commencent à se montrer sur le front et des ridules au coin des yeux (patte d’oie). Les plissés du soleil, surtout chez les fumeurs, apparaissent autour de la bouche (rides péribuccales).

35-45 ans, les premiers signes se creusent

Les rides du front se creusent un peu plus, les rides du lion entre les sourcils également, tout autant que les rides de la patte d’oie. On observe le début de la casquette sur la paupière supérieure (dermatochalasis) et la chute de la queue du sourcil. Les volumes commencent à fondre sur les tempes, les pommettes et la vallée des larmes. Les bajoues commencent à faire leur apparition et l’ovale du visage est moins parfait. Les sillons nasogéniens se creusent (rides partant des ailes du nez jusqu’aux coins de la bouche).

45-65 ans, les volumes fondent

Durant ces 20 années, les tissus sous-cutanés diminuent et les structures osseuses vont commencer à se voir à travers la peau, particulièrement au niveau de la région des pommettes, accentuant les cernes et creusant encore davantage les sillons nasogéniens.

Les paupières supérieures chutent encore plus, la peau se fripe et les poches sous les yeux élisent domicile.

C’est vers cet âge qu’un lifting permet de rajeunir le visage.

L’amenuisement du taux de collagène et d’élastine entraîne l’affaissement du bas du visage, conduisant à des bajoues plus importantes et contribuant au creusement des plis d’amertume autour de la bouche et des ridules péribuccales. Les lèvres ne sont pas épargnées : elles s’affinent (la lèvre supérieure s’allonge et le vermillon, la « lèvre rouge », s’amincit).

65 ans et plus, la globalisation du vieillissement

Le vieillissement est diffus et touche tous les éléments du visage. Ainsi, la peau va se relâcher, les muscles s’atrophier et les graisses fondre. Les structures osseuses sont particulièrement visibles. L’ovale du visage est complètement relâché accentuant les bajoues et favorisant l’apparition du double menton. Petit à petit, les volumes disparaissent et la structure osseuse se dégrade en raison de la déminéralisation. Le cou s’affuble de rides horizontales particulièrement visibles et les muscles se relâchent responsable de cordes verticales appelées « fanons ».