Résultats d’une otoplastie

Cicatrice de l'otoplastie (localisation retro-auriculaire)

Cicatrice de l’otoplastie (localisation retro-auriculaire)

Afin de juger d’un résultat quasi définitif, il faut attendre la résorption de l’œdème et l’assouplissement progressif des tissus. Cela intervient en général au bout d’un mois. On voit alors nettement les nouveaux contours de l’oreille (ou des deux). Il faudra encore patienter quelques mois avant que les cicatrices puissent être totalement arrivées à maturité.

La plupart du temps, le résultat est définitif. Cependant, il arrive que l’on observe une récidive partielle du décollement suite au traumatisme de l’oreille qui pourrait avoir lieu alors que la cicatrisation du cartilage n’est pas encore complète. On peut alors procéder à une nouvelle intervention si le patient le souhaite.

Comme pour tout acte de chirurgie laissant des cicatrices, celles-ci (cachées derrière l’oreille) peuvent mal évoluer . On peut assister dans de rares cas (plus volontiers chez les enfants et les adolescents) à des évolutions sur le mode hypertrophique voire des cicatrices chéloïdes. Elles peuvent être traitées selon les cas par des injections de corticoïdes retard (type Kenacort) ou par une reprise chirurgicale de la cicatrice. On peut également constater de petites imperfections à la suite d’une chirurgie des oreilles comme une légère asymétrie entre les deux, des reliefs irréguliers au niveau du pavillon, la perception des fils profonds destinés à maintenir la nouvelle plicature de l’oreille ou encore une plicature qui ne parait pas naturelle car trop prononcée.

Lorsque ces petites imperfections sont présentes, elles attirent rarement l’œil et demeurent discrètes. Elles nécessiteront toutefois, selon le désir du patient, une reprise chirurgicale sous anesthésie locale pour les corriger.

< Retour à l’intervention de l’otoplastie

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 30 août 2012