Quels sont les symptômes d'une rupture et d'une fuite de prothèse mammaire et quelle est la conduite à tenir?

La rupture de l'implant impose le changement

La rupture et la fuite de l’implant impose le changement

Les implants remplis de gel de silicone disposeraient d’une meilleure longévité que les implants remplis de sérum physiologique (eau saline). La raison en serait le progrès mécanique de l’enveloppe associé à la viscosité élevée du silicone (grâce à une meilleure cohésivité des gels actuels) qui la protégerait des plis et de l’usure.

De plus, le risque de migration du gel de silicone, même en cas de rupture, est devenu de cette façon très faible aujourd’hui.

Facteurs favorisant la rupture de l’implant

Un traumatisme violent (piqûre accidentelle, choc…)

L’ancienneté de la prothèse (cause la plus fréquente de rupture) et surtout, ancienneté dans la conception:  les anciennes prothèses dont la membrane n’était pas multi-couches et anti-perspiration et dont le silicone etait liquide…

Les symptômes de rupture et conduite à tenir

Prothèse en sérum physiologique: le dégonflement

Suite à une brèche de l’enveloppe, même minime, la rupture se caractérise par un dégonflement souvent total (rarement partiel), de manière plus ou moins rapide. La rupture ne peut donc pas passer inaperçue.  Le sérum physiologique a le mérite de se résorber spontanément dans l’organisme. Le seul inconvénient est d’ordre esthétique. Le remplacement de la prothèse est programmé.

Le signe d’une prothèse dégonflée en sérum est la perte rapide de volume (quelques jours)

Prothèse en gel de silicone: cas de figures pour la fuite du silicone

  • Rupture asymptomatique: Le gel de silicone peut rester dans l’enveloppe fibreuse qui entoure la prothèse mammaire (rupture avec fuite intra-capsulaire). La fuite peut passer inaperçu pendant un certain temps, jusqu’à un examen d’imagerie de contrôle par exemple. Un remplacement des implants doit être programmé. A noter qu’une rupture de l’enveloppe d’un implant ne s’accompagne plus systématiquement d’une fuite de silicone compte tenu du caractère cohésif du silicone des nouveaux implants.
  • Le gel de silicone peut se diffuser à travers l’enveloppe fibreuse (rupture avec fuite extra-capsulaire, souvent en cas de retard de diagnostic) induisant l’apparition d’une coque puis d’un sein dur (et douloureux) suite à une réaction à corps étranger, avec l’apparition de nodules (présence de siliconomes axillaires) et parfois de ganglions inflammatoires (réaction normale de défense de l’organisme). Même ancienne, la fuite de silicone ne s’accompagne pas typiquement d’une perte de volume (au contraire, une augmentation de volume peut se voir, liée a l’inflammation). L’extraction des implants, le nettoyage de la loge d’implantation et le remplacement de la prothèse est alors nécessaire.

A noter:

Le changement systématique des implants tous les 10 ans n’est plus nécessaire. Une surveillance par le chirurgien et par les examens classiques (mammographie et échographie mammaire) devra être pratiquée idéalement tous les ans.

Toute douleur, toute variation de volume (augmentation ou diminution), toute modification de la palpabilité (sein plus flasque dans le cas d’une rupture avec des implants au sérum, sein dur dans le cas d’une rupture d’implant en silicone) doit imposer une consultation chez son chirurgien esthétique, ceci afin qu’il réalise un examen clinique et qu’il prescrive au moindre doute des examens morphologiques (mammographie, échographie voire IRM).

< Voir la page principale sur l’Augmentation Mammaire

< Voir toutes les questions "Augmentation mammaire"