Contact

Quels sont les symptômes d’une rupture de prothèse mammaire et que faire ?

Auteur : Dr David Picovski, chirurgien esthétique reconnu par l'Ordre des Médecins. Dernière vérification scientifique le 30/05/2023.

La rupture et la fuite de l’implant mammaire imposent le changement.

Les implants remplis de gel de silicone disposent d’une meilleure longévité que les implants remplis de sérum physiologique (eau saline). Cela est dû au progrès technique de l’enveloppe et à la viscosité élevée du silicone (les gels actuels ne sont pas liquides mais visqueux). Ces deux avancées protègent contre les plis et l’usure.

De plus, le risque de migration du gel de silicone cohésif, même en cas de rupture, est très faible.

prothèse mammaire - fuite du sérum physiologique
Aspect d’une prothèse mammaire au sérum physiologique rompue et avec un dégonflement complet
prothèse mammaire en gel de silicone, fuite de silicone cohésif
Aspect d’une prothèse en gel de silicone rompue avec fuite de gel de silicone cohésif

Comment une prothèse mammaire peut-elle se percer ?

Cela peut se produire à cause :

  • d’un traumatisme violent : choc, piqûre accidentelle…
  • de l’usure de la prothèse, surtout pour les modèles d’une conception ancienne sans membrane multicouches ni protection anti-fuite avec un silicone liquide…

Les cas de rupture sont beaucoup moins fréquents avec les prothèses de nouvelle génération en gel de silicone cohésif.

Comment savoir si une prothèse mammaire fuit ?

Prothèse en sérum physiologique : le dégonflement

Suite à une brèche de l’enveloppe, même minime, la rupture se caractérise par un dégonflement souvent total (rarement partiel), de manière plus ou moins rapide. La rupture ne peut donc pas passer inaperçue. Le sérum physiologique qui est une solution saline a le mérite de se résorber spontanément dans l’organisme. Le seul inconvénient est d’ordre esthétique. Le remplacement de la prothèse est programmé sans aucune urgence.

Le signe d’une prothèse dégonflée en sérum est la perte rapide de volume (quelques jours).

rupture bilatérale de prothèses en sérum physiologique
Aspect d’une rupture bilatérale de prothèses en sérum physiologique. La rupture se manifeste par une perte de volume de la poitrine (dégonflement souvent rapide) suite à la fuite du sérum des implants dans l’organisme.

Prothèse en gel de silicone : cas de figures pour la fuite du silicone

2 cas de figure existent :

La rupture asymptomatique (sans fuite dans l’organisme)

Le gel de silicone peut rester dans l’enveloppe fibreuse (capsule) qui entoure la prothèse mammaire (rupture avec fuite intra-capsulaire). La fuite peut passer inaperçu pendant un certain temps, sauf imagerie de contrôle par exemple. Un remplacement des implants doit être idéalement programmé au courant des mois voire des semaines qui suivent. A noter qu’une rupture de l’enveloppe d’un implant ne s’accompagne plus systématiquement d’une fuite de silicone compte tenu du caractère cohésif du silicone des nouveaux implants.

La rupture avec fuite de silicone en dehors la capsule

Ce cas est devenu exceptionnel avec les nouveaux implants sauf en cas de rupture ancienne, le plus souvent négligée. Le gel de silicone peut se diffuser à travers l’enveloppe fibreuse (rupture avec fuite extra-capsulaire) induisant l’apparition d’une coque puis d’un sein dur et douloureux. Il s’agit d’une réaction à un corps étranger, avec l’apparition de nodules et parfois de ganglions inflammatoires (réaction normale de défense de l’organisme).

À savoir :

Dans le cadre d’une fuite de prothèse en gel de silicone , même ancienne, la fuite de silicone ne s’accompagne pas typiquement d’une perte de volume, au contraire, une augmentation de volume peut se voir, liée à l’inflammation. Ce genre d’inflammation s’installe généralement lorsqu’il y a retard de diagnostic. L’extraction des implants, le nettoyage de la loge d’implantation et le remplacement de la prothèse est alors nécessaire.

Rupture intra-capsulaire de prothèse mammaire
Rupture ancienne (intra-capsulaire) de la prothèse du sein gauche de la patiente. La fuite de silicone est responsable d’une réaction inflammatoire du sein qui augmente de volume et devient dur : présence d’une coque réactionnelle

Quand faut-il changer une prothèse mammaire ?

Le changement systématique des implants tous les 10 ans n’est plus nécessaire. Une surveillance par le chirurgien ou un médecin avec des examens classiques (mammographie et échographie mammaire) doit être pratiquée idéalement tous les ans.

Une gêne ou une modification d’aspect du sein est un motif de consultation

Toute douleur, toute variation de volume (augmentation ou diminution), toute modification de la palpabilité (sein plus flasque dans le cas d’une rupture avec des implants au sérum, sein dur dans le cas d’une rupture d’implant en silicone) doit imposer une consultation chez son chirurgien esthétique. Il pourra réaliser un examen clinique et prescrire au moindre doute des examens morphologiques (mammographie, échographie voire IRM).

Pourquoi faut-il consulter rapidement si on soupçonne une rupture d’implant ?

Il est préférable de consulter au moindre doute afin que la quantité de produit s’échappant de la prothèse soit réduite pour éviter une inflammation des tissus conduisant à une contracture capsulaire.

fuite de prothèse mammaire et dégonflement des 2 seins
Dégonflement bilatéral de la poitrine suite à une fuite des prothèses en sérum. Résultat d’un changement de prothèses mammaires avec une correction de ptose (remontée de la poitrine). Les nouvelles prothèses mises en place sont en gel de silicone pour leur consistance plus naturelle.
fuite de silicone dans la prothèse
Présence d’une rupture intra-capsulaire (fuite de silicone dans la loge prothétique) au niveau du sein gauche de la patiente avec présence d’une coque. Changement de l’implant rompu à l’identique avec capsulotomie pour le traitement de la coque.

Voir aussi : demander un avis en cas d’augmentation mammaire ratée

L’opération pour rupture d’implant mammaire, est-elle une urgence ?

Pour une rupture de prothèses en sérum physiologique, le changement n’est pas urgent ni même obligatoire. Son indication n’est que purement esthétique.

Pour une rupture de prothèses en silicone, l’intervention n’est pas une “urgence médicale” à proprement parler. Elle demande néanmoins d’être programmée “assez” rapidement (au courant des mois voire des semaines selon les cas) pour limiter les désagréments de la fuite.

Que faire si la prothèse n’est pas remplacée ?

Si la prothèse n’est pas remplacée et que l’augmentation mammaire est toujours souhaitée, le lipofilling mammaire peut être une alternative.

retrait implants mammaires, et lipofilling des seins
La patiente ayant souhaité le retrait de ses implants, le volume mammaire a été compensé par une injection de la propre graisse de la patiente : lipofilling mammaire

Que faire pour éviter une rupture de prothèses mammaires ?

Un contrôle médical régulier (aidé d’une échographie mammaire) est le meilleur moyen de prévenir une rupture (une échographie permettra également de ne pas passer à côté d’une rupture à bas bruit).

En effet, une prévention par un examen clinique et échographique permet de déceler des traces d’usure sur les implants mammaires (vagues, usure de la membrane, plis) par définition asymptomatiques faisant craindre l’éventualité d’une rupture proche (en terme d’année voire de mois).

Une contrôle se fera selon les cas, tous les ans ou tous les 2 ans (et ce, notamment si les implants sont anciens avec des signes échographiques évocateurs)

En cas de signes d’usure, le chirurgien pourra conseiller selon les cas soit un changement des implants et ce notamment pour une amélioration esthétique, soit une surveillance accrue avec une augmentation de la fréquence des contrôles cliniques et échographiques.

34 questions-réponses sur “Quels sont les symptômes d’une rupture de prothèse mammaire et que faire ?

  1. A. Isabelle

    Bonjour, j’ai fait mettre des implants mammaire il y a onze ans anatomique derrière le muscle pectoral, il se trouve que j’ai mal depuis des mois au sein gauche, j’avais mis ça sur le compte que je faisais de la musculation mais depuis des semaines je n’en fais plus et j’ai de plus en plus mal mon médecin m’a fait faire une échographie, il n’y a rien pas de fuite ou autre, je fais faire une mammographie la semaine prochaine. Pensez vous qu’ils sont trop vieilles et que je suis obligée de les retirer ? J’ai 55 ans, j’ai remarqué également que le galbe de la prothese tombée plus si jamais je suis obligée de les retirer est que cette opération sera à ma charge si je n’ai pas d’autre choix de les enlever ? Merci pour vos réponses, je suis vraiment inquiète. Cordialement

    1. Dr Picovski

      Bonjour. L’échographie est normale. Attendons la mammographie mais si celle-ci est normale, il sera nullement nécessaire de retirer vos implants. Un changement voire un retrait ne sera indiqué que si vous êtes gênée esthétiquement (ou fonctionnellement pour votre quotidien.. pour la musculation par exemple). À mes yeux, ce n’est pas nécessaire d’y toucher et ce n’est pas parce que les implants date de 11 ans que leur changement s’impose… Pour ce problème de galbe qui vous dérange esthétiquement, si vous le souhaitez, vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire de contact. Je reste disponible si vous avez d’autres questions. Merci pour votre confiance.Cordialment.

  2. Jocelyne N.

    J’ai eu une mammoplastie en 1983 implants en silicone Dow Crowning. Lors de ma dernière mammographie en janvier dernier on m’a informée que j’avais une fissure à l’implant sein gauche mais qui datait depuis plusieurs années. Depuis quelques semaines j’ai des brûlements au sein et rougeurs, tout cela m’inquiète énormément et mon chirurgien qui a fait l’intervention à cette époque est maintenant retraité. Dois-je consulté le chirurgien de la clinique en question pour commencer à faire mes démarches? Cette clinique est présentement fermée à cause du Coronavirus. Pouvez-vous me dire si la RAMQ peut défrayer vu que je n’ai pas les moyens pour payer en privé. Quelles sont mes démarches à faire? Merci de me répondre

    1. Dr Picovski

      Bonjour madame. Il s’agit d’un site français et non d’un site canadien 🙂 . L’idéal serait de réaliser une I.R.M. mammaire afin de confirmer le diagnostic de rupture de l’implant. Si c’est le cas, vous pourriez vous rapprocher d’un hôpital pour être prise en charge, sans urgence, après le confinement. Cordialement

  3. Manon

    Bonjour docteur j’ai des implant a l’eau saline et ce matin je me suis aperçu q’une seins ces complètement vider avec ce liquide a l’eau saline qui ce vide dans mon corps est dangereux….où il ya t’il des symptômes de se liquide… exemple étourdissements ?… Merci

    1. Dr Picovski

      Bonjour. Il n’y a aucun risque.. ce liquide est du sérum physiologique…vous avez tout le temps pour les changer. Il n’y a aucun symptôme si ce n’est l’aspect esthétique du sein.. qui s’est vidé en rapport avec le dégonflement de la prothèse. Je reste disponible si vous souhaitez d’autres informations. Cordialement

  4. Titia

    Bonjour,
    J’ai des prothèses mammaires depuis 2014, j’ai fais une écho plus IRM mammaire et j’ai une fissure de la prothèse du sein gauche. Est-ce que je vais payer l’intervention et vont-ils me changer les 2 ? Cordialement.

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Vos prothèses datent de 6 ans… pour un changement bilatéral (des deux côtés), cela se discute… Tout dépend si vous souhaitez une modification du volume mammaire… Pour les modalités du règlement du changement de ou des implants, je vous invite à vous rapprocher de votre chirurgien car cela est très variable d’un chirurgien à un autre .. ça serait bien qu’il puisse prendre en charge une bonne partie du changement.. Cordialement

  5. Sarra

    Bonjour,
    Je suis très angoissée car je me réveille avec le sein droit gonflé et dur. Mes prothèses datent de 9 ans, je n’ai pas de douleurs, pas de nodules ni de ganglions à l’aisselle. Mon médecin traitant m’a demandé une écho mais mon chirurgien est à l’étranger, cela pourrait-il être grave ? Est-ce que je serai obligée de les remplacer ? Je n’ai pas de douleurs mais le sein est dur est gonflé, merci infiniment d’avance pour votre réponse.

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Votre médecin traitant a bien fait de vous prescrire une échographie mammaire. Cet examen permettra de comprendre pourquoi subitement votre sein droit a gonflé : rupture de l’implant ? présence d’un épanchement liquidien autour de l’implant ? inflammation de la glande mammaire ? Si besoin, pour mieux voir les choses, une IRM mammaire pourra être conseillée par votre radiologue. L’idéal serait de contacter ensuite votre chirurgien… mais avec les éléments que vous décrivez, je ne vois pas d’urgence…
      Cela peut évoquer une réaction du sein suite à une rupture et, si c’était le cas, un changement pourrait se faire sans urgence, après le déconfinement. Cet éventuel changement des implants permettra de “remettre les choses à zéro”, 9 ans après votre intervention… En attendant, je reste disponible, si vous souhaitez d’autres informations. Cordialement

  6. Lilou

    Bonjour,
    Je viens de faire une IRM, il y a confirmation de la rupture intracapsulaire de ma prothèse avec présence notamment d’un affaissement des contours prothétiques. De plus, d’après ce que je lis, dans les commentaires, le changement de prothèses se fait en ambulatoire, dois-je procéder aux changements auprès de mon chirurgien ? Dois-je changer les 2 ? Sachant que j’avais déjà pas eu une infection au même sein lors de la pose. De plus, courant en juillet, cela fera 10 ans, alors que l’on m’avait dit qu’elles seraient à changer dans 15 ans car en silicone ? Le fait que je doive les changer 5 ans avant la date, cela est-il pris en compte par le médecin, ou devrais-je payer comme pour un remplacement normal ? Par avance merci pour votre réponse. Cdt. Lilou

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Si la rupture a été confirmée par l’I.R.M. mammaire, de ce fait un changement est indiqué. Compte tenu des 10 ans d’ancienneté de vos implants, l’idéal serait de changer les deux. Ce changement qui dure environ une demi-heure peut tout à fait se faire en ambulatoire, avec une sortie le jour même. Pour ce qui est des modalités du changement avec votre chirurgien, je vous conseille de vous rapprocher de ce dernier. Je reste à votre disposition si vous avez d’autres questions. Cordialement.

  7. Norma

    Bonjour Docteur,
    J’ai une rupture intra capsulaire d’une prothèse (texturée en silicone ) posée en novembre 2017. L’IRM montrant la rupture a été fait en novembre 2019
    Je souhaite retirer mes prothèses sans remplacement. Pratiquez-vous les capsulectomies totale en monobloc ? Cordialement

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Une rupture aussi tôt est rare. Si la découverte date de novembre 2019, l’idéal serait de vous débarrasser de cette fuite prochainement, avant l’été. J’ai du mal à vous répondre pour ce qui est du retrait des implants, tout dépend du volume qui a été mis en place. Si celui-ci est important, cela risque d’altérer l’aspect esthétique de votre poitrine. Pour ce qui est de la capsulectomie totale, celle-ci peut être réalisée si l’épaisseur glandulaire est suffisante (la capsule ou plus exactement la membrane d’exclusion disparait spontanément en quelques mois après le retrait des prothèses..). Parfois à ce retrait, il faut associer un geste pour corriger un éventuel affaissement de la poitrine qui apparaîtrait. Si vous souhaitez, vous pouvez m’adresser des photos avec si possible votre compte rendu opératoire (ou une idée du volume qui a été mis en place, carte des implants ?), si vous aviez des photos avant l’intervention ce serait aussi l’idéal. Cordialement

  8. ziaaaa

    Bonjour,J’ai des prothèses depuis 2008, avec coque sur le sein gauche (dur et non douloureux jusque-là). L’IRM et l’écho, il y a quelques semaines, n’ont pas révélé de rupture. Je me fais opérer normalement le 27/05, à voir si cela pourra avoir lieu suite aux conditions actuelles.
    Cependant, je suis très inquiète car ayant présenté des signes du virus covid 19, et ayant beaucoup toussé, j’ai depuis mal du côté du sein gauche. Est-ce musculaire ou bien la prothèse, je n’en sais rien mais j’ai vraiment mal. Mon médecin généraliste me conseille de prendre de l’aspirine matin et soir. Comment savoir … ?

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Il n’y a pas de rupture, de ce fait l’intervention n’est pas véritablement urgente à programmer… Avec ce que vous me décrivez, je ne suis pas inquiet au sujet de l’implant (pas de signe inflammatoire local). La douleur pourrait être en effet d’origine musculaire (si cela persiste, il faudrait éliminer une cause pulmonaire ou neurologique de douleur intercostale..). Je reste disponible si vous avez d’autres questions. Cordialement

  9. Alex21

    Bonjour,
    Je viens d’effectuer une mammographie et écho mammaire qui indique une rupture de la prothèse. J’ai des boules qui se sont formées aux niveaux de l’aisselle et parfois des douleurs dans le sein. Je dois effectuer une IRM demain pour voir exactement d’où provient la rupture. Apparemment il y aurait du silicone qui s’est répandu. Mon chirurgien me dit qu’il n’y aucune urgence en ces temps… ce que je comprends tout à fait. Mais je m’inquiète d’une infection. Est-ce possible ?
    Merci a vous.

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Ne vous inquiétez pas, à ce stade l’infection est plus que rarissime puisque nous sommes à distance de l’intervention. Faites simplement votre I.R.M. mammaire. Si la rupture est objectivée par cet examen, le changement pourra se faire à la fin du confinement sans aucune urgence. Cordialement

  10. G. Françoise

    Bonsoir Docteur. Je vous remercie pour votre réponse. J’ai encore une question concernant ces fuites de prothèses. Puis-je continuer à faire du yoga et bouger ? Les étirements et la musculation des bras ne sont-ils pas contre-indiqués pour accentuer les fuites ? Je vous remercie. Cordialement

    1. Dr Picovski

      Bonjour. Par principe, j’éviterais en attendant votre intervention, les efforts importants. Cordialement

  11. G. Françoise

    En 1986, j’ai eu l’ablation des deux seins avec pose de prothèses. Il y a un mois, une IRM a décelé des fuites intra capsulaires. Je devrais être opérée le 27 Avril prochain. Suite au covid19, je crains que cette intervention soit reportée. Quels sont les risques en cas de fuite de silicone dans l’organisme ? Et y-a-t-il urgence à opérer ? Merci infiniment. Cordialement

    1. Dr Picovski

      Bonjour,
      Vous signalez une fuite bilatérale sur implants posées en 1986… A mon avis, pour avoir une fuite bilatérale, les fuites doivent être assez anciennes… À mes yeux, il n’y a pas d’urgence à opérer, surtout en cette période, et ce d’autant plus que l’I.R.M. a objectivé des fuites intra-capsulaires… nous avons du temps… Il n’y a pas risque pour l’organisme. Toutefois, il serait bien pour éviter des signes inflammatoires (douleurs, dureté du ou des seins,..), de faire cette intervention au courant des mois qui suivent, si possible après la fin du confinement du coronarovirus. Je reste disponible si vous souhaitez avoir d’autres informations. Cordialement

  12. B. Nadia

    Bonjour. Après des douleurs et le sein droit très dur, on a constaté une fissure à ma prothèse. Quels sont les risques ? Opération prévue le 7 mai, mais vu le coronavirus je m’attends à ce qu’elle soit reportée. J’ai très mal au bras droit, je ne suis pas rassurée.

    1. Dr Picovski

      Bonjour. Le changement de votre implant est une urgence relative… Il est à faire au courant des semaines qui vont suivre. Compte tenu de la période actuelle avec le coronarovirus, je vous conseillerais d’attendre cette date. En l’absence de signe inflammatoire, il n’y a pas de grands risques à attendre cette date ; le problème sera d’attendre avec la gêne occasionnée au niveau de la poitrine. Pour ce qui est de la douleur au niveau du bras, je n’ai pas véritablement d’explication, cette douleur est loin de la zone concernée… Je reste à tout instant disponible si vous avez d’autres questions. Cordialement

  13. Gagnon d

    Bonjour, J’ai une question, j’ai un de mes seins qui à grossi d’un coup mais vraiment beaucoup et c’est dur.. ça peut être dû à quoi ? Peut-il dégonfler ou la prothèse serait-elle fissurée ? Cordialement

    1. Dr Picovski

      Bonjour. Je réaliserais une simple échographie mammaire afin de visualiser la glande mammaire et de vérifier l’intégrité des implants. Cordialement

  14. Sarah G

    Bonjour, J’ai malheureusement le silicone qui fuit à gauche : douleur pendant un voyage à Cuba, puis sensation noduleuse, sein tendu … Le médecin m’avait prescrit une écho et je trouvais ça long 3 semaines d’attente pour le rdv. Mais en ces temps de CoronaVirus, l’hôpital m’a contactée pour décaler le rdv en mai.
    Mes questions : y a t-t-il un risque à attendre mai ? Dois-je y aller en urgence à un moment ? Suis-je plus fragile tandis que mon corps réagit au gel qui s’épand ? Merci 🙂

    1. Dr Picovski

      Bonjour. Il n’y a pas d’urgence, surtout en cette période de coronaVirus. Nous ne sommes pas à quelques semaines près mais il serait peut être mieux si les choses s’améliorent avec l’épidémie, d’avancer le RDV en avril (beaucoup de centres radiologique de ville pratiquent des échographies mammaires, qui se font en quelques minutes..). Cela permettra d’avoir le coeur net sur la fuite et de connaitre sa localisation (intra ou extra-capsulaire). Retenez qui si la fuite était objectivée, le changement de l’implant se déroule en ambulatoire avec une sortie quelques heures après l’intervention (qui dure une vingtaine de minutes) .. Je reste disponible si vous souhaitez avoir d’autres informations. cordialement.

  15. Francine R.

    Bonjour, Mon chirurgien esthétique est en France et moi je suis à l’étranger pour plusieurs mois , j’ai eu une ablation des seins suite à un cancer et ma prothèse mammaire silicone s’est percée sur le dessus , je voudrais savoir combien de temps elle peut tenir sans que le silicone se déverse sous la peau. Elle a plus de dix ans. Merci de votre réponse.

    1. Dr Picovski

      Bonjour. L’ideal serait de confirmer la rupture de l’implant avec un examen fiable: une IRM mammaire. Si elle est objectivée par cet examen, le changement devra se faire prochainement (au courant des mois voire idéalement au courant des prochaines semaines) pour éviter toute majoration de la fuite et une inflammation des tissus (coque). Je reste disponible si vous avez besoin de mes services. Cordialement

  16. Jess

    Bonjour, Pardonnez-moi de vous déranger, j’ai des implants en silicone depuis 2012. En 2015 j’ai eu le gonflement d’un sein devenu très dur, puis un écoulement d’un liquide au creux de la cicatrice sous l’aisselle. Je me suis rendue chez mon chirurgien qui m’a prescrit une IRM. Les gens de l’IRM m’ont dit que j’avais une rupture d’implant et le chirurgien m’a assurée que non.
    Quelques mois après, encore un écoulement de liquide avec infection. L’année suivante, en 2017 encore. Depuis, plus rien.
    Mais depuis juillet 2018, il y a altération générale de ma santé. Fatiguée, mal dans les seins souvent et sensation de brûlure dans toute la cage thoracique, mal dans le bras du côté du sein qui avait gonflé et mal jusque dans le dos.
    Est-ce possible que ça ait un rapport avec le silicone dans l’organisme ? Intolérance des implants 8 ans après ?

    1. Dr Picovski

      Bonjour. L’IRM mammaire est l’examen de référence pour la recherche d’une rupture d’un implant. L’idéal serait de faire (en plus d’un examen clinique), un nouvel IRM mammaire afin d’écarter cette complication et d’éliminer notamment une rupture extra-capsulaire qui pourrait expliquer (si elle est ancienne) une partie des symptômes que vous présentez. Je reste disponible si vous avez besoin de mes services. Cordialement.

  17. sadia

    Bonjour, j’ai un probleme de coque de rupture de silicone, sur des implants mammaires qui datent de 2010. J’aimerais avoir votre avis et éventuellement prendre un RDV. Merci de me répondre.

    1. Dr Picovski

      Bonjour. Il faut effectivement que vous consultiez un chirurgien esthétique car, comme vous le savez, les choses ne vont pas aller spontanément dans l’amélioration (le sein risque d’être dur et douloureux). S’il y a un doute à l’échographie mammaire, une IRM mammaire peut être prescrite. Le plus souvent, le changement des implants avec un nettoyage du silicone se déroule en ambulatoire avec une sortie le jour même. Je reste à votre disposition si vous souhaitez me voir en consultation. Cordialement.